Bonjour, amis du jour. Bonsoir, amis du soir ! Je vous souhaite à tous la bienvenue sur le forum français La Maison de la Nuit. Venez découvrir toutes les infos, les news, photos, vidéos et interviews qui portent sur cette série de livre phénoménale !!
 
AccueilPortailRPGFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le forum est actuellement repris en main par Ever D. Black, soyez patient
Cyrius B. Lafferty & Luna Duchannes retrouvent leur statut de modo

Partagez | 
 

 - L'amour n'est qu'un venin maléfique.

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrius B. Lafferty
Professeur Equitation
Professeur Equitation
avatar

Messages : 849
Points de Rp : 942
Réputation : 11
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 23
Localisation : Devine !
Emploi/loisirs : Murmurer aux oiseaux.
Humeur : Souriante ...

Feuille de personnage
Réputation : Prêtresse
Don / Affinité : Maîtresse de l'Air ~ Communique avec les chevaux
Son répertoire :

MessageSujet: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Dim 23 Juin 2013 - 10:51

Je n'en peux plus, je n'arrive plus à avancer sans avoir mal. Il y a des jours comme ça, où malgré mes efforts pour rester forte, je tombe et je m'écrase face contre Terre. Les larmes coulent d'elles mêmes, elles se sont trop entassées dans mes yeux. C'est trop de douleur à supporter, c'est trop de responsabilités. Il y a un stade où les choses deviennent trop difficiles, où le monde est un endroit de misère et d'horreur que j'ai souvent envie de fuir. J'essaye de rester droite, de rester hors de l'eau, de maintenir ma tête au dessus de cette houle de rage et de désespoir. Mais cette nuit, ce soir, à cette heure, à cette seconde, mon cœur lâche toute la peine engloutis durant une année.

Devant cette statue magnifique de ce qui est censée être ma mère, je suis à genou, je contemple son visage si serein, son sourire si doux, sa beauté extraordinaire. Elle veille sur moi. Elle est douce, avec ce regard si maternel. C'est comme si elle me tendait la main. C'est comme si ses yeux de pierres me disaient de me relever, d'aller de l'avant, de tout pardonner au monde et d'aller fêter ça avec Blanche-Neige.

Ma robe de mariée dans les mains, les plumes glissent sur le sol. Je l'avais gardé, j'avais imaginé la scène de ménage entre Nathan et moi, si il revenait. J'avais étudié chaque mouvements, chaque paroles, chaque larmes. J'avais évalué le temps que je mettrais à le pardonner. Je lui aurais jeté la robe en pleine figure, l'anneau, mes pleurs, mon désespoir avec. Ses promesses, ils pouvaient les garder. Je l'avais attendu tellement de temps dans ma chambre, des bougies autour du lit, quelque chose de romantique, pour me retrouver dans ses bras, me blottir et oublier ma condition quelques secondes, celle d'une mère débordée et d'une vampire adulte contrainte à veiller sur les novices de l'école.

Non, il m'a abandonné et j'ai supplié Nyx, je l'ai prié, je l'ai imploré, avec les larmes, avec tous les hurlements du monde, avec toute la hargne que je gardais en moi. Je m'en suis mordu les doigts, je me suis déchiré la peau de mes ongles, j'en ai bavé sur le sol, incapable de me relever sans ses épaules. Mais j'ai su enfermer cet amour dangereux et dévastateur dans une cage de barbelé. La bête, le monstre qui s'y cache est mon pire cauchemar. Parfois il s'échappe, il me défonce le cœur à coup de griffe et de souvenirs douloureux.

Alors devant Nyx, je déchire cette si magnifique robe que j'avais vêtue pour l'amour de ma vie. Il avait posé un regard si bien-faisant sur moi, son baiser avait été si doux sur mes lèvres, après avoir célébré notre union devant la déesse que j'adorais.

Aujourd'hui, je n'ai qu'amertume et dégoût. Aujourd'hui, je ne crois plus en rien, sauf en Luna ma fille et James, mon garçon. Parce que je dois être forte pour eux, je dois me révéler bonne mère à chaque instant. Je dois être là pour les aider, les rassurer, les protéger. Nyx sait à quel point ils ont souffert de me voir dans cet état. Mon fils m'a ramené maintes fois dans ma chambre, alors que je lui hurlait en pleine figure que je le haïssais. Il avait dormis plusieurs fois avec moi, à cause des cauchemars qui me persécutaient. Il avait tant fait pour moi qu'aujourd'hui je comprend son isolation. Ce refus de m'aimer pour ne pas me blesser.

Luna avait été un rayon de soleil à chaque minutes. Son rire, son sourire, ses yeux, sa bouche, son teint, son croissant... Tout me rappelait son père, mais j'aimais ses cheveux blonds qu'elle tenait de moi. J'ai dû leur faire tellement pitié que cette nuit je m'en veux, et j'en veux à Nyx, à la Terre entière d'exister.

- Me transformer pour me faire souffrir hein ? On dirait que j'ai pris une carte d'abonnement pour les drames et la tragédié, vous ne croyez pas, Nyx?

Pas de réponse.

- Avez-vous déjà ressentis une seule seconde la mort ? Parce que moi oui, mais Nathan a toujours été là pour m'extirper des griffes de la Faucheuse, de l'Obscurité. Il était ma lumière... Il était tout. Et vous avez refuser de me montrer le chemin pour le retrouver. Avez-vous déjà ressentis le lien se briser, le lien de l'Empreinte ?

Toujours aucune réponse. Je monte mon cou avec une marque de mâchoire si belle et délicieuse, que je sens encore le souffle sensuel de mon mari sur mon épiderme. Un frisson me parcourt l'échine et me fait vibrer.

- On dirait qu'on vous frappe de l'intérieur, on dirait que votre corps brûle dans un four crématoire. Vous êtes impuissant, vous êtes si soumis à la douleur. C'est pire que... Que s'arracher les ailes.

Un couteau luisant est posé devant moi, celui qui sert à faire un sacrifice dans une calice d'or lors des prières. Je m'en saisis le manche sertis de rubis. Et je le plante sans ménagement dans cette si magnifique robe. Elle m'a tellement apporté de malheur. Elle en est noir de larmes. Je déchire chaque parties, mes ongles la déchire comme un si un loup voulait trouver les boyaux de son déjeuner. Les gouttes salés crèvent mon visage, tombent contre ma bouche et me nourrissent encore plus de haine.

- J'ai juste voulu être heureuse, j'ai juste voulu être quelqu'un de bien

Autour de moi, les choses s'agitent, je le sens bien. Mon élément se met à gronder, à tonner, à s'énerver. Il commence à bousculer la pièce, à la mettre sens dessus dessous, à renverser les bougies de mille couleurs, à faire bouger les bancs, les décorations. Les rideaux frappent les fenêtres. Je crois que je vais démolir mon cœur moi même, le monstre ne pourra plus jamais le casser et le piétiner sans ménagement.

- Je hais ce monde !


Mon dos explose et des milliards de plumes s'agitent autour de moi. A la place d'être dans blanc immaculé, des tâches noires d'agonie les parsèment et les rendent encore plus inquiétante qu'elles n'étaient...



"C'est alors que la brise se mit à souffler un chant délicieux, au milieu des cadavres. Des pétales de mille couleurs tombaient, épousant les boyaux des morts avec tendresse. La bas, au loin, la maîtresse du ciel s'en allait avec un sourire paisible."
Revenir en haut Aller en bas
Luna Duchannes
Professeur Charmes & Rituels
Professeur Charmes & Rituels
avatar

Messages : 431
Points de Rp : 512
Réputation : 8
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 22
Localisation : Près de la Terre
Emploi/loisirs : Sciences, Lire, plantes
Humeur : Lunatique

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Lun 24 Juin 2013 - 8:24

J'étais dans la ville en train de voir s'il y avait une archerie. Après quelques minutes de marches, je m'arrêtais devant une vitrine. Ce que je vis en premier c'était mon reflet dans le verre. J'étais assez grande vêtue d'une tunique bleue nuit, d'un jean slim noir et de petites bottines sans talons. J'avais laissé mes très longs cheveux noirs, qui m'arrivaient jusqu'à mes fesses, lâches. Ils faisaient parfaitement ressortir mes yeux verrons, l'oeil droit était vert émeraude et l'autre, le gauche, était bleu saphir. Normalement, sur le front, je devais avoir un croissant de lune vide qui était composé de deux couleurs différentes, bleu et vert, disposé de la même manière que mes yeux. Ainsi qu'une ondulation de plante de chaque côté du croissant de lune, sauf que l'ondulation de droite était bleue et celle de gauche verte. Mais la marque caractéristique des vampires, je l'avais caché sous un peu de fond de teint. 


Lorsque je regardais à l'intérieur de la boutique, je vis que c'était justement celle qu'il me fallait. J'entrais donc à l'intérieur de l'archerie. Au bout d'une bonne demie-heure j'en sortis avec un étui de transport avec un arc à l'intérieur, un jeu de cinq flèches, une fausse corde, des protections pour la poitrine et le bras et tout le matériel nécessaire pour le tir à l'arc. Je me dirigeais vers la Maison de la Nuit en passant par un bois voisin.


Enfin je fus arrivée dans l'école, mais quelque chose me freina. Mon instinct me souffla d'aller au temple de Nyx. Sans prendre attention à ce que je voulais faire, je pris le chemin pour aller au temple, tout en enlevant de ma main libre le fond de teint pour laisser apparaître ma marque. Je posais mon regard sur la statue de Nyx qui était juste à l'entrée du temple. Cette statue me donnait l'impression que notre déesse veillait sur nous à travers la statue de pierre. Soudain j'entendis une voix féminine qui hurlait ! 


Je hais ce monde !


Cette voix venait de l'intérieur du bâtiment, j'entrais rapidement dans le temple, c'est alors que je découvris une fille au beau milieu de la pièce, à terre. Il y avait pleins de plumes qui volaient dans tout les sens, un tissu déchiqueté se trouvait devant elle. Je m'approchais d'elle, c'est alors que je reconnus …


- Cyrius ! 


Je me précipitais à son niveau, en posant mes genoux à terre devant elle. Je sentais sa douleur, sa peine, et tout ce qu'elle ressentait. Cela me mit mal à l'aise, vraiment. Je ne savais pas quoi faire … Je pris ses mains dans les miennes tout en lui demandant d'une voix douce : 


- Cyrius, que ce passe t'il ? Raconte moi tout.  


Revenir en haut Aller en bas
Cyrius B. Lafferty
Professeur Equitation
Professeur Equitation
avatar

Messages : 849
Points de Rp : 942
Réputation : 11
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 23
Localisation : Devine !
Emploi/loisirs : Murmurer aux oiseaux.
Humeur : Souriante ...

Feuille de personnage
Réputation : Prêtresse
Don / Affinité : Maîtresse de l'Air ~ Communique avec les chevaux
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Lun 24 Juin 2013 - 19:22

- Cyrius, que ce passe t'il ? Raconte moi tout.  

Je lève mon doigt droit et fin vers la robe déchiquetée. Les larmes coulent tellement fort que je sens les fissures de mon visage se briser. Je fond littéralement, les gouttes me brûlent, me heurtent si fort que j'en ai mal aux joues. Mes tatouages sont si durs contre ma peau, ils me font si mal...

- Il m'a abandonné. Il m'a laissé tombé!

Je me jette violemment sur ce présent magnifique que j'avais porté une seule journée. Une seule et magnifique journée, où je me sentais être une princesse. Je rêvais, je marchais sur un nuage. Et la descente aux Enfers a été trop rude, trop violente, vraiment déchirante. Je me rappelle si bien, tellement bien cette journée où j'ai affronté Kalona, où l'envie de protéger Nathan était plus forte que me garder en vie. J'avais tout donné, j'avais tout fais pour sauver cet homme, si magnifique, si amoureux de moi. Du moins, je le croyais... Si fort, tellement fort.

Cela ne valait pas toutes les tortures que mon corps a dû supporter. J'ai envie de sourire à la mort, de quitter mon corps, de laisser échapper mon âme. Même si une partie de moi me hurler de rester, je ne peux plus me lever, ni avoir une quelconque force pour me relever de cette torture psychologique qu'est l'amour. J'en ai vomis, j'en ai saigné, j'en ai pleuré. Je veux oublier.

Lorsque Luna pose ses douces mains sur les miennes, j'ai l'impression de m'enflammer encore plus. Je retire sèchement mes doigts des siens. L'empathie de la Terre... Elle doit ressentir cette chose qui se déchire en moi. Elle doit sentir toute cette souffrance. Elle doit voir, comprendre... Mais ne ressentiras jamais autant de peine de sa vie.

- Vas t'en, vas t'en ! Ne me regarde pas... Je ne veux que personne n'entre ici c'est clair ?!

Je cache mon visage souillé des baisers et de la tendresse de Nathan dans mes mains. Je ne m'arrête plus. Que veut-elle ? Elle était là à mon mariage. Elle sait peut être quelque chose... Elle sait peut être pourquoi, elle a peut être compris...

- Dis moi si tu sais quelque chose sur la disparition de Nathan, je t'en conjure Luna, je t'en prie, au nom de Nyx dis moi quelque chose sur lui...

Je tremble, et les sanglots jaillissent. Les larmes se mêlent à ma salive qui coulent sans cesse, défigurant le visage blanc et sévère que je me suis créée. J'ai l'impression d'être redevenue une petite fille âgé de 5 ans qui a perdu son chien...

- Après la cérémonie... Il n'est jamais venu. Il ne m'a même pas dis pourquoi il s'en allait, il ne m'a pas laissé un seul baiser. Je crois... Je crois qu'il avait tout prévu. Qu'il avait planifié ça...

Je sors la chaîne en fer autour de mon cou, et fait trembler honteusement devant la jeune fille l'anneau jaune et brillant qu'il avait voulu me passer au doigt. Je ravale un autre râle, je suis totalement tétanisée par ces souvenirs si fragiles.

- 1 an Luna... 1 an qu'il est partis... Et je n'ai plus aucun espoir d'espérer... J'en veux à Nathan, j'en veux à Nyx, j'en veux à mes enfants...



"C'est alors que la brise se mit à souffler un chant délicieux, au milieu des cadavres. Des pétales de mille couleurs tombaient, épousant les boyaux des morts avec tendresse. La bas, au loin, la maîtresse du ciel s'en allait avec un sourire paisible."
Revenir en haut Aller en bas
Luna Duchannes
Professeur Charmes & Rituels
Professeur Charmes & Rituels
avatar

Messages : 431
Points de Rp : 512
Réputation : 8
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 22
Localisation : Près de la Terre
Emploi/loisirs : Sciences, Lire, plantes
Humeur : Lunatique

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Lun 24 Juin 2013 - 20:17

Il m'a abandonné. Il m'a laissé tombé!

Je la vis jeter sa robe avec une telle rage. C'était horrible de sentir tout se déchirement, se désespoir … j'avais l'impression de me reconnaître en partie lorsque Edmond était parti pour le royaume de Nyx. Mon cœur se serrait de plus en plus, je ne savais pas du tout quoi faire. Elle retira très vite ses mains des miennes. Je m'en rappelle très bien le moment où j'avais sentie cette agonisante douleur suite à l'Empreinte avec mon cher et tendre qui s'était brisée. J'avais l'impression de la ressentir de nouveau cette douleur. 
Vas t'en, vas t'en ! Ne me regarde pas... Je ne veux que personne n'entre ici c'est clair ?! 

Je restais là, plantée devant elle. Je voulais comprendre, l'aider … je ne pouvais pas rester indifférente face à cela. Il fallait que je sois forte, plus forte encore que la fois où l'Obscurité tentée de me prendre.

Dis moi si tu sais quelque chose sur la disparition de Nathan, je t'en conjure Luna, je t'en prie, au nom de Nyx dis moi quelque chose sur lui...

Elle tremblait, j'avais mal … très mal. J'avais une idée pour savoir ce qu'il avait dans sa tête à ce moment là … mais c'était comme un suicide ! 

Après la cérémonie... Il n'est jamais venu. Il ne m'a même pas dis pourquoi il s'en allait, il ne m'a pas laissé un seul baiser. Je crois... Je crois qu'il avait tout prévu. Qu'il avait planifié ça...

Elle sortit sa chaîne en fer où l'alliance était accrochée. Je ne pouvais plus voir ça … il faut que la vérité soit révélée ! 

1 an Luna... 1 an qu'il est partis... Et je n'ai plus aucun espoir d'espérer... J'en veux à Nathan, j'en veux à Nyx, j'en veux à mes enfants...

Il fallait absolument que je fasse cela ! Je lui avais dit en murmurant de m'attendre. Je partie en vitesse prendre sept bougies : trois vertes, trois jaunes et une violette. Je pris un briquet, de la sauge et tout un tas d'autres herbes purificatrices. Je revins au centre de la pièce, je fis un cercle avec les bougies vertes et jaune. Les jaunes je venais de les mettre du côté de Cyrius, et les vertes de mon côté. Nous étions donc entourées de six bougies. La septième, la violette, je la mis au centre sur la robe déchiquetée pour le lien déchu entre Cyrius et Nathan. J'enflammais les brins d'herbes purificatrices et soufflais dessus juste pour avoir la fumée. J'entourais Cyrius de cette fumée, puis moi et ensuite tout autour du cercle. Je reposais les brins d'herbes pour ensuite prendre le briquet. Je me dirigeais dans le demi cercle de l'Air.

- Air, je t'appelle au nom de Cyrius. Je t'invite à entrer dans ce cercle !


Tout en disant cela j'avais allumé les trois bougies de l'air.


- Souffle nous les pensées de Nathan Lafferty.


Un filet doré réunit les trois bougies. Je me dirigeais dans le demi cercle de la Terre.


- Terre, je t'appelle. Je t'invite à entrer dans ce cercle ! 

Je venais d'allumer les trois bougies vertes, je sentis la force de la Terre en moi, l'herbe fraîche de printemps sous mes pieds et l'odeur de l'herbe coupée.

- Ton lien avec chaque personne est puissant, montre nous où est Nathan Lafferty.

Un filet émeraude lia les trois bougies vertes. Je fis le tour du cercle comme pour mélanger les deux éléments avant de revenir au centre. A genoux devant la bougie violette, je l'allumais en priant Nyx. 

- Nyx, s'il vous plaît. Aidez nous à connaître la vérité.

Avec un de mes oncles, je me fis une entaille au niveau du poignet pour faire couler du sang autour de la bougie violette.

- J'offre mon sang afin de lier pour un instant l'Air et la Terre pour que la vérité soit révélée ! 

Les filets doré et émeraude qui liaient les bougie entre elles se réunissaient. La Terre se fortifia d'avantage, je sentais qu'elle se liait à l'Air. La Terre s'agitait de plus en plus, elle cherchait quelque chose. Sans savoir comment, la pensée d'une Maison de la Nuit étrangère vint jusqu'à moi, que Nathan avait était appelé là bas … qu'il avait rencontré une autre femme. Je revins petit à petit à moi avec l'aide de mon cher élément. Je me relevais pour remercier les éléments.

- Air, merci à toi. Tu peux partir. 

Je soufflais sur les trois bougies jaunes. Je retournais dans le demi cercle de la Terre.

- Terre, merci à toi. Tu peux partir.

Je soufflais sur les trois bougies vertes, je sentis les caresses des plantes pour me dire au revoir. Je retournais au milieu du cercle. 

- Merci de nous avoir permit de découvrir la vérité sur Nathan.

Je soufflais sur la bougie violette. J'attendais maintenant la réaction de Cyrius, je sentais que ca aller être violant.  


Revenir en haut Aller en bas
Cyrius B. Lafferty
Professeur Equitation
Professeur Equitation
avatar

Messages : 849
Points de Rp : 942
Réputation : 11
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 23
Localisation : Devine !
Emploi/loisirs : Murmurer aux oiseaux.
Humeur : Souriante ...

Feuille de personnage
Réputation : Prêtresse
Don / Affinité : Maîtresse de l'Air ~ Communique avec les chevaux
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Mar 25 Juin 2013 - 19:43

J'avoue que Luna m'a prise un peu de court, et je ne m'attendais pas à ce qu'elle fasse un cercle avec trois bougies jaune ocre et trois autres vertes émeraude. Je déglutis assez difficilement pendant qu'elle invoque son élément. Je sens la Terre autour de nous, comme si des brins d'herbes nous caressaient les jambes. En tailleur, regardant la bougie violette se consumer, les larmes tombent toujours sans s'arrêter.

- Terre, je t'appelle. Je t'invite à entrer dans ce cercle ! 

Oui, c'est comme magique d'entendre les ruisseaux, les animaux qui hument le même air... Je ferme les yeux et une fraîche bourrasque s'insinue dans ma peau.

- Air, je t'invite à t'allier à la Terre. Mêle toi, prend là comme amie, amuse toi à parcourir des milliers de kilomètres avec elle.

Je sens ma respiration descendre vers le bas, et le mariage du vert et du jaune commence à plaire à l'esprit... Et puis je suis comme aspirée. Un tourbillon d'air m'accompagne à parcourir mentalement des milliards de terres inconnues. Comme un nuage, je transperce les villages, les maisons, j'explore  chaque recoin. Jusqu'à tomber dans un pays lointain, celui de la Finlande. Pourquoi s'exiler aussi loin ? Pourquoi partir... ?

C'est alors que mon esprit mêlé à l'air et la terre arrive à pousser une fenêtre et entrer dans une pièce en pierre, froide, et ridiculement grande, comme une salle commune. Des vampires novices se bousculent et hurlent de rire dans une langue inconnue. C'est alors que brusquement, un des élèves se retournent vivement et passe un regard de mon côté, vers la fenêtre ouverte. Mon cœur s'arrête. Mon cœur ne bat plus. Le sang ne circule plus, je ne respire pas. Tous mes organes sont bloqués, toutes mon pensées sont dirigées vers lui, le seul être pour qui je vis encore. Il est vivant, il est devant moi. Toute ma rage s'éteind, tout s'apaise d'un coup.

- Nathan...

L'écho résonne entre les briques et se meurt contre lui, il bouge la tête de droite à gauche. Je suis reliée à lui. Mais il voit à travers moi, comme un fantôme. Une étrange émotion lui passe sur son visage et instinctivement, il tourne l'anneau à son annulaire gauche. Cet anneau de promesse, il l'a gardé, il l'a au doigt !

- Oh, mon amour...

C'est alors que le petit groupe entier se retourne vers lui.

- Hey Nath, ça va ?

Son visage inquiet aussi magnifique soit il, se plisse dans un souvenir douloureux.

- Qui a ouvert la fenêtre?

Tout le monde le dévisage et il se dirige avec un pas décider vers l'ouverture et referme vivement les volets en fer. Il s'y accroche, fermant ses yeux azurs deux minutes.

- Je déteste le vent.

Un couteau me transperce la gorge, une épée se loge dans mon estomac et me fait saigner. L'Air, mon élément. Ce qui fait partis de moi. Il le hait... Je halète, malgré la forme fantomatique que j'ai prise. Une peur atroce m'envahit, et j'essaye d'attraper le visage de Nathan entre mes mains transparente. Je n'arrive qu'à laisser une caresse désespérée, et il sursaute de plein fouet.

- Reviens... Je t'en supplie...

Il fait un bond sur le côté, transpirant dans un tee-shirt noir. Sa marque n'est toujours pas remplis, mais il a l'air plus mûre, plus dur, plus... Sur de lui... Une main manucurée, elle vraie, se pose sur son épaule musclé. Et un blondasse aux faux airs lui sourit, déposant un baiser pulpeux au coin de ses lèvres. Mon cœur se brise, mon âme est détruite. Je m'effondre dans un dernier soupir

- Tu viens ? Tout le monde t'attend Nath!

Une colère monstre me monte à la gorge, l'agonie me transperce violemment les cordes vocales, et je n'arrive qu'à vomir des hurlements de détresse et de rage.

- Je te maudis Nathan Lafferty, toi et ta nouvelle vie!

Je bascule en arrière, et retrouve le sol froid du temple, les larmes jaillissent de mes yeux, et mon corps convulsent. Je sursaute en voyant Luna souffler sur la bougie de l'esprit et me regarder, interloquée. Je ravale un râle de désespoir et me relève sur mes pieds, en toussant diaboliquement. Je lui fais un signe de rester loin.

Ma peau me brûle, mes os se consument dans un feu aussi noir que la mort. Je sens flotter en moi un tsunami dévastateur. J'avance mes mains près de mon visage, et je les sens s'exploser. De la foudre parcourt mes paumes, les entourant d'une force inouï et terrible. Avec rage, je frappe le sol, m'accroupissant comme une sauvage sur le sol. Le carrelage tremble, et une fissure diabolique déchire la salle en deux, rejoignant la statue de la magnifique déesse et la transperçant en deux. Des craquellements parcourent  tous le corps presque nue de Nyx, atteignant son visage. Je souffle désespérement par le nez.

- Je te hais autant que lui, Nyx.

Je jette un regard à Luna. Rien ne m'arrêtera désormais.

- Tu as vue ? T'étais là toi aussi?!



"C'est alors que la brise se mit à souffler un chant délicieux, au milieu des cadavres. Des pétales de mille couleurs tombaient, épousant les boyaux des morts avec tendresse. La bas, au loin, la maîtresse du ciel s'en allait avec un sourire paisible."
Revenir en haut Aller en bas
Luna Duchannes
Professeur Charmes & Rituels
Professeur Charmes & Rituels
avatar

Messages : 431
Points de Rp : 512
Réputation : 8
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 22
Localisation : Près de la Terre
Emploi/loisirs : Sciences, Lire, plantes
Humeur : Lunatique

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Mer 26 Juin 2013 - 20:06

Pendant que j'étais en train de souffler la bougie de l'esprit, Cyrius était dos au sol, son corps tout tremblant. Je n'aimais pas du tout la voir comme cela. Soudain elle se releva sur ses pieds en me faisant signe de rester loin de moi.

Je sentais son désespoir et sa rage envers Nathan. On a toute deux un point commun ... on a souffert à cause d'un garçon, mais d'une manière différente. Elle, c'était parce qu'il avait imprimé avec une autre femme et qu'il soit partit sans rien dire après le mariage. Et pour ma part, son corps rejetait la transformation ... il était mort devant moi. Toutes ces pensées négatives commençaient à attirer l'Obscurité à moi. J'étais faible en ce moment, surtout lorsque cette peur me submergea quand Cyrius frappa avec rage le sol. Cela fissura la pièce en deux ainsi que la statue de Nyx. Mon instinct me soufflait de rester ici.


- Je te hais autant que lui, Nyx.

Cyrius me regarda en me parlant.

- Tu as vue ? T'étais là toi aussi?!

J'essayais avec beaucoup de mal de résister à l'Obscurité qui tentait désespérément de m'emporter loin du chemin de la Déesse. Je finis par réussir à articuler quelques mots malgré mon combat de force mentale avec l'Obscurité.

- Oui ... je l'ai vu Cyrius.

Je ne savais pas quoi dire. Mon corps commençait à le faire mal, comme ci l'Obscurité arrachait ma peau, ma chaire, mes os. C'était horrible !! *Nyx ! Aidez moi, je vous en prit !* Je respirais de plus en plus mal, je me tordais de douleur. Une voix me soufflais d'appeler la Terre, mon élément. C'est avec une voix faiblarde que j'implorais la Terre de venir à moi.

- Terre, s'il te plait ... aide moi ... protège moi ... contre l'Obscurité.

Sans devoir attendre, la Terre répondit tout de suite à mon appel ! Je la sentis en moi, de fortes et puissantes ondulations de plante "poussèrent" en moi. Je sentais cette agréable odeur d'herbe coupée, de sous-bois. J'étais en parfaite osmose avec mon élément ! Après quelques minutes à sentir la Terre repousser l'Obscurité, je me regardais dans un grand miroir sans savoir pourquoi. J'avais, au milieu de tout mes cheveux noirs, des sortes de lianes de plantes, on les voyait à peine. Ce n'était peut être qu'une illusion, je n'en sais trop rien. Je regardais Cyrius, je m'approchais d'elle. Tout en marchant, j'avais l'impression de repousser l'Obscurité qui traînait en ce lieu. La femme vampire était juste devant moi, je la regardais.


Revenir en haut Aller en bas
Cyrius B. Lafferty
Professeur Equitation
Professeur Equitation
avatar

Messages : 849
Points de Rp : 942
Réputation : 11
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 23
Localisation : Devine !
Emploi/loisirs : Murmurer aux oiseaux.
Humeur : Souriante ...

Feuille de personnage
Réputation : Prêtresse
Don / Affinité : Maîtresse de l'Air ~ Communique avec les chevaux
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Ven 28 Juin 2013 - 11:37

- Oui ... je l'ai vu Cyrius.

« Mais tu ne ressens pas cette haine... » Je sens l'Air apaiser mes mœurs, mais ça ne suffit pas. Je lève ma tête vers le haut, voulant aspirer tout l'oxygène pour pouvoir être seul. Mes cheveux s'agitent, et j'en supplie mon élément de me solliciter. De m'aider dans cette quête douloureuse...

Mais quelque chose cloche. Quelque chose ne va pas, et je sens s'insinuer en moi une ombre noire. Mon cœur est submergé par une vague de larmes sombres. Oui quelque chose entre en moi, et je sens mes vaisseaux devenir ébène. Une voix me susurre des malédictions...

« Seule, seule Cyrius... »

Je secoue ma tête, pliant mes genoux, ouvrant la bouche pour essayer d'hurler. Je n'arrive qu'à exprimer un silence profond, voir totalement bruyant. Je vois ma vie comme passer devant moi, les nuages des esprits se jouent des scènes de ma vie. Et ils s'effacent dans un souffle noir, mordant atrocement fort dans les douloureux sentiments que j'avais pu éprouver à ces moments là.

- Terre, s'il te plait ... aide moi ... protège moi ... contre l'Obscurité.


Je regarde la magnifique nymphe avancer vers moi, Luna. La voilà, elle. Alors elle arrive à combattre ça ? Elle arrive à combattre ces murmures qui nous entraînent vers le fond, vers le côté sombre de la Lune ? Comment peut être avoir la force de se tenir debout, avec toute cette noirceur qui nous ronge l'âme ?

- Lu... Luna, ne t'approches pas...

Mon élément s'ancre en moi, se tenant contre mon corps, essayant désespérément de me sortir de ce puit d'Obscurité. J'essaye de me battre, mais ces mots de solitudes se mettent à tourbillonner autour de moi.

- Je n'y arrive plus.. A me battre...

Je tombe sur le côté, laissant la mer noir me traverser le corps entier. C'est une douleur encore plus insoutenable. Je sens mes membres vibrer entre eux, et mon souffle devient de plus en plus faible. J'ai l'impression de mourir, j'ai l'impression de voir le tunnel blanc dans lequel tout les morts se retrouvent. Dans mes dernières forces, j'essaye de m'extraire de cette douce torpeur qui m'entraîne de plus en plus.

- Luna... Le poignard... Prend le et tue cette chose!

Il est agréable de mourir, il est doux de laisser sa vie s'évaporer. Mais si on me prend ma vie, qui s'occupera de mes deux anges sur cette Terre ? Luna et James sont mes deux seules amours pour qui je peux encore me relever. Oui, je dois être forte, je dois combattre.

« Luna, fille de la Terre, rappelle toi... De qui l'arbre prend racine ? Le ciel ou la terre? »



"C'est alors que la brise se mit à souffler un chant délicieux, au milieu des cadavres. Des pétales de mille couleurs tombaient, épousant les boyaux des morts avec tendresse. La bas, au loin, la maîtresse du ciel s'en allait avec un sourire paisible."
Revenir en haut Aller en bas
Luna Duchannes
Professeur Charmes & Rituels
Professeur Charmes & Rituels
avatar

Messages : 431
Points de Rp : 512
Réputation : 8
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 22
Localisation : Près de la Terre
Emploi/loisirs : Sciences, Lire, plantes
Humeur : Lunatique

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Ven 28 Juin 2013 - 13:05

Je regardais toujours Cyrius, j'étais tout juste devant elle. Elle semblait faible, on aurait dit que l'Obscurité tentait de l'emporter.

- Lu... Luna, ne t'approches pas...

Mais, je ne l'écoutais pas. Je restais proche d'elle afin de l'aider à éloigner l'Obscurité d'elle. Elle me parla de nouveau avec une voix faiblarde et déchirée.

- Je n'y arrive plus.. A me battre...

Elle tomba sur le côté, j'avais l'impression de me revoir lorsque mon petit ami venait de rejeter sa transformation. Je revoyais tout le sang qu'il avait perdu au pied du plus bel arbre du parc de la Maison de la Nuit. J'avais souffert de ce lien qui s'était brisé.  

- Luna... Le poignard... Prend le et tue cette chose!

Non, non, non et NON ! Je ne tuerai jamais une amie ! Elle montrait sa faiblesse, alors qu'elle devrait plutôt faire de sa faiblesse une arme. Une arme afin de combattre l'Obscurité qui l'entourait et tentait de l'emporter.

« Luna, fille de la Terre, rappelle toi... De qui l'arbre prend racine ? Le ciel ou la terre? »

Sans réfléchir je répondis sous le trait de mon instinct.

- L'arbre prend racine de la Terre, c'est de cet élément dont il tire sa force ! Il en vient de même pour l'oiseau et l'Air, l'oiseau vole dans les airs en tirant sa force de cet élément !

Je m'agenouillais face à Cyrius, je l'aidais à se mettre dans la position assise, puis je l'aidais à se relever en lui donnant un peu de la force de la Terre et en suppliant l'Air *S'il te plaît Air, Cyrius a besoin de toi ! Souffle lui de ta force !* Je réussis à mettre mon amie sur pieds, je la regardais dans les yeux avec conviction, force, courage. *Nyx, s'il vous plaît. Faite que je dise les bons mots pour que je puisse ressaisir Cyrius !*

- Cyrius, mon amie … L'Obscurité n'est pas toujours synonyme de Mal, tout comme la Lumière n'apporte pas toujours le Bien … J'ai choisi la voie de Nyx, celle de la Lumière, même s'il ce n'est pas toujours rose … comme la perte de mon compagnon Edmond avec qui j'avais imprimé qui a rejeté sa transformation … j'ai ressentis cette horrible douleur de ce lien qui se brisait. La foi que j'ai envers Nyx m'a permis de m'en sortir … même si l'Obscurité essaye toujours de m'arracher suite à un passage bien ténébreux de ma vie en temps que vampire.

Je n'étais qu'en deuxième année de la Maison de la Nuit, mais beaucoup de chose sont arrivés dans ma vie pour que je puisse en retirer des conclusions et pouvoir mûrir.

- La force que je possède vient de l'affinité que m'a offert Nyx. N'oublie pas que c'est notre Déesse qui t'as offert ton affinité. Toi aussi tu peux faire comme l'oiseau, tu peux puiser ta force de ton élément pour être insaisissable aux yeux de l'Obscurité. Il faut que tu sois forte pour toi, pour tes amis et surtout pour tes enfants.

J'étais vraiment étonnée de tout ce que je venais de dire. Je remerciais Nyx silencieusement tout en attendant la réaction de mon amie.


Revenir en haut Aller en bas
Cyrius B. Lafferty
Professeur Equitation
Professeur Equitation
avatar

Messages : 849
Points de Rp : 942
Réputation : 11
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 23
Localisation : Devine !
Emploi/loisirs : Murmurer aux oiseaux.
Humeur : Souriante ...

Feuille de personnage
Réputation : Prêtresse
Don / Affinité : Maîtresse de l'Air ~ Communique avec les chevaux
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Lun 1 Juil 2013 - 15:25

- L'arbre prend racine de la Terre, c'est de cet élément dont il tire sa force ! Il en vient de même pour l'oiseau et l'Air, l'oiseau vole dans les airs en tirant sa force de cet élément !

Pour moi, les oiseaux sont des bannis de la Terre. Quelqu'un s'est amusé à les punir en leur infligeant des ailes. Oui, mais ces êtres chantants ont appris à se servir de cet handicap, et aujourd'hui est l'espèce la plus remarquable du monde. Ces petites choses, si fragiles, arrivent chaque jour à se débrouiller seuls, construire son nid, se battre pour sa famille, chercher de la nourriture... Ils sont là, à battre chaque seconde leurs ailes d'aciers.

Je relève la tête vers les yeux de Luna, et remarque ses magnifiques yeux verrons. Je suis appée par la beauté de ces iris si différentes, son tatouage si différent du mien. Je sens de la Terre une force impatiente, prête à exploser et à laisser échapper des murmures doux, et des rumeurs vertes. Serais-je donc l'effraie qui ne trouve pas sa place au sein de la nuit ? Serais-je l'hirondelle qui ne choisis ni la Terre ni l'Air, mais l'entre ? Aurais-je la force de préserver mon nid, malgré l'amour qui m'a brisé les ailes ?

- Cyrius, mon amie … L'Obscurité n'est pas toujours synonyme de Mal, tout comme la Lumière n'apporte pas toujours le Bien … J'ai choisi la voie de Nyx, celle de la Lumière, même s'il ce n'est pas toujours rose … comme la perte de mon compagnon Edmond avec qui j'avais imprimé qui a rejeté sa transformation … j'ai ressentis cette horrible douleur de ce lien qui se brisait. La foi que j'ai envers Nyx m'a permis de m'en sortir … même si l'Obscurité essaye toujours de m'arracher suite à un passage bien ténébreux de ma vie en temps que vampire.

Je ferme les yeux je stoppe toutes ces larmes si douloureuses. Elle a raison, sa voix chuchote comme un chant de moineau. Elle cherche parmi les ronces la rose que j'étais, bien avant. Les pétales sont flétris, mais elle arrivera à revigorer et donner espoir à mes racines.

- La force que je possède vient de l'affinité que m'a offert Nyx. N'oublie pas que c'est notre Déesse qui t'as offert ton affinité. Toi aussi tu peux faire comme l'oiseau, tu peux puiser ta force de ton élément pour être insaisissable aux yeux de l'Obscurité. Il faut que tu sois forte pour toi, pour tes amis et surtout pour tes enfants.

« Tes enfants. » Luna et James sont l'une des plus grandes raison. Les mots résonnent dans ma tête et se percutent les uns et les autres. « Tes amis. » Tout ces vampires, tout ces novices...  « Pour toi. Juste pour toi »

Je repousse doucement Luna, reculant de quelques pas. Je sens scintiller en moi un vent immense, un souffle si fort qu'il me tourne les entrailles et me remet sur le droit chemin. La matière noire autour de moi s'agite et essaye de m'entraîner encore plus profondément. Mais pas cette fois ci. Aujourd'hui, La fille de la Terre a réussis à me montrer le sentier en copeau de bois que je dois suivre toute ma vie. Il arrive que parfois, des obstacles s'approchent et m'emmène dans des routes sinueuses. Un sourire si longtemps disparu refait surface contre mon visage.

- Je n'ai fais que survivre depuis la disparition de Nathan. Je n'ai pas essayé de vivre. Luna Duchanne, ta Terre m'a charmé et a su me redonner un espoir terriblement grand. Luna... 

Je tend le bras et l'Ombre se brise dans un éclat de cristal, tombant à contre le sol froid.

- Je vois enfin la Lumière. Elle m'a tellement manqué...

Dans un élan de tendresse et de maternité, je m'approche de Luna et la prend dans mes bras, la berçant doucement, avec une attention bien méritée. Elle a réussis à trouver le puit dans lequel j'étais tombé, elle m'a sortis de ce trou noir. On m'a toujours montré comme un professeur sévère et sans sentiment. Mais aujourd'hui, mon cœur ne saigne plus, je sens les coutures refermer les saignements, les plaies, les cicatrices.

Je prends son visage entre mes mains tremblantes.

- Nyx t'a choisis, et elle a eu raison. Tu as le cœur pur et ton esprit est sain. Tu mérites la Terre, comme la Terre te mérite.

Je lève mon visage et j'entends depuis longtemps les murmures des oiseaux. Ils se parlent, ils s'amusent, envoyant la rumeur parmi les nuages que je suis revenue...



"C'est alors que la brise se mit à souffler un chant délicieux, au milieu des cadavres. Des pétales de mille couleurs tombaient, épousant les boyaux des morts avec tendresse. La bas, au loin, la maîtresse du ciel s'en allait avec un sourire paisible."
Revenir en haut Aller en bas
Luna Duchannes
Professeur Charmes & Rituels
Professeur Charmes & Rituels
avatar

Messages : 431
Points de Rp : 512
Réputation : 8
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 22
Localisation : Près de la Terre
Emploi/loisirs : Sciences, Lire, plantes
Humeur : Lunatique

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Lun 1 Juil 2013 - 20:13

Cyrius me repoussa doucement, son regard était beaucoup plus serein que tout à l'heure. J'étais heureuse d'avoir pu retrouver Cyrius, parce quant elle était perdue, elle n'était plus elle même elle ne souriait même plus ... alors qu'à présent un beau sourire se dessina sur ses lèvres.

- Je n'ai fais que survivre depuis la disparition de Nathan. Je n'ai pas essayé de vivre. Luna Duchanne, ta Terre m'a charmé et a su me redonner un espoir terriblement grand. Luna...

Elle le bras avant de parler.

- Je vois enfin la Lumière. Elle m'a tellement manqué...

Je souriais de joie, ce qui me surpris c'était bien Cyrius qui me prit délicatement dans ses bras, me berçant comme une véritable mère l'aurait fait pour moi ... c'était bien la première fois qu'on me prenait dans ses bras. Ma mère ne l'avait jamais fait. Je venais de décider d'oublier définitivement mon passé et vivre pleinement mon présent en temps que vampire ! Ne plus regarder en arrière, mais aller de l'avant ! Cyrius finit par prendre mon visage entre ses mains tremblantes.

- Nyx t'a choisis, et elle a eu raison. Tu as le cœur pur et ton esprit est sain. Tu mérites la Terre, comme la Terre te mérite.

Je sentis une forte source de chaleur de répartir dans tout mon corps en partant du plexus solaire. la Terre me laissa entendre ses doux bruissement de feuilles, elle me remercia. Je finis par regarder la statue représentant Nyx, elle se réparait toute seule, enfin plutôt c'était l'illusion qu'avait donné l'Obscurité qui se dissipa. La statue de Nyx me donnait vraiment l'impression qu'elle était vivante et qu'elle nous souriait. Je finis par remercier en silence mon élément, je sentais la Terre partir tout en me caressant de ses doux feuillages pour me dire au revoir. Je me retournais vers Cyrius, je lui souriais grandement. Je n'avais jamais était aussi heureuse depuis la mort d'Edmond. C'était bien la première fois que le deuil d'Edmond finissait par s'estomper. Je sentis un picotement chaud sur mon front, je ne savais pas du tout à quoi s'était dû. Je ne m'en préoccupais pas plus que cela, la seule chose qui importait c'était de voir sourire Cyrius.


Revenir en haut Aller en bas
Cyrius B. Lafferty
Professeur Equitation
Professeur Equitation
avatar

Messages : 849
Points de Rp : 942
Réputation : 11
Date d'inscription : 05/03/2011
Age : 23
Localisation : Devine !
Emploi/loisirs : Murmurer aux oiseaux.
Humeur : Souriante ...

Feuille de personnage
Réputation : Prêtresse
Don / Affinité : Maîtresse de l'Air ~ Communique avec les chevaux
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Mar 2 Juil 2013 - 16:11

Je regarde le visage vampirique parfait de Luna, quand je remarque ses tatouages se créer autour de ses yeux. Une magnifique forme se dessine et s'esquisse, des pousses magnifiques s'étendent sur tout son front, de la même couleur étrange que son croissant de Lune, contrastant avec ses yeux verrons bleus et verts. La magnificences est en elle, et l'empathie la guide. Nous sommes liés, tout comme les autres éléments.

Mais c'est vrai que le Feu et l'Eau sont différents et s'affrontent dans un éternel combat. L'Air et la Terre se nourrissent l'un l'autre pour garder en vie les espèces qui marche au sol, et celle qui vole dans le ciel.

- Ton tatouage est devenu encore plus magnifique. Regarde toi, Luna. Tu deviens une futur vampire accomplie.

Je lui tends la dague sur laquelle quelques plumes flottent. Son acier reflète les rayons des bougies du Temple, et je laisse admirer les nouveaux tatouages de la fille de la Terre. Je m'éloigne, essuyant mes joues trempés de larmes salés. Je sens une peine à l'intérieur, mais un renouveau si violent que je pourrais faire éclater le plus magnifique des orages. Je lève mon visage vers Nyx, son visage si doux est enfin reconstitué. Il me regarde, sereinement. Un pincement au cœur me surprend, et une pensée me vient à l'esprit, soufflé par un murmure doux. « N'abandonne plus. »

Je baisse la tête, sentant la force divine de ma mère contre moi. Comme si elle était là. Je l'avais déjà rencontré auparavant, lorsque Stella m'avait fait don de l'élément Air, lorsque elle m'avait permis de comprendre le langage équin. Je me mets à genou devant la statue de pierre géante, caressant les plumes maudites de ma robe de mariée que je soulève doucement. Elle est déchirée, et son odeur si douce est devenu âpre à mon odorat. Oui, elle sent son parfum..

Je me relève fière et brave, faisant remuer la salle d'un oxygène pur. Je n'ai plus d'ennemi à craindre, à par l'amour que je ne laisserai plus jamais se relever. Je construis ma forteresse, et rien ni personne pourra la franchir. La passion amoureuse ne me dévorera plus, ne me consumera plus jamais. J'essayerais, du moins.

Je me retourne vers la jeune fille, et lui sourit une nouvelle fois, me dirigeant vers elle.

- Tu es forte pour une novice, tu es vraiment forte. Plus que moi. Aujourd'hui on dirait bien que les rôles se sont échangés, tu as été mon maître pour me guider. Luna, je suis fière de toi et de ta force. Tu as combattu l'Obscurité, et tu as su me montrer la Lumière de nouveau.

Avec grâce, je m'incline, le poing sur mon cœur. Elle a mérité tout mon respect et toute mon amitié. Je sais qu'aujourd'hui, je n'ai plus à être seule à chaque seconde.

- Je sentais que quelque chose rodait depuis longtemps ici. Et elle se propage vite. L'Ombre est revenue... Nous devons faire quelque chose, fille de la Terre. Il faut protéger cette école. Il faut mettre au courant les prêtresses et vite.

Je me montre rassurante, je me montre sûre de moi. Mais au fond, je sais très bien que quelque chose cloche, que quelque chose va bientôt arriver. Il faut découvrir quoi, avant que nous tombions tous dans un nouveau piège de l'Obscurité.



"C'est alors que la brise se mit à souffler un chant délicieux, au milieu des cadavres. Des pétales de mille couleurs tombaient, épousant les boyaux des morts avec tendresse. La bas, au loin, la maîtresse du ciel s'en allait avec un sourire paisible."
Revenir en haut Aller en bas
Luna Duchannes
Professeur Charmes & Rituels
Professeur Charmes & Rituels
avatar

Messages : 431
Points de Rp : 512
Réputation : 8
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 22
Localisation : Près de la Terre
Emploi/loisirs : Sciences, Lire, plantes
Humeur : Lunatique

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   Mar 2 Juil 2013 - 21:03

Tout en regardant Cyrius, je ne pus m'empêcher de remarquer l'expression de son visage. Elle était apparemment éblouie par quelque chose, mais je ne savais pas quoi. C'est lorsqu'elle m'annonça se qui arrivait que je sus

- Ton tatouage est devenu encore plus magnifique. Regarde toi, Luna. Tu deviens une futur vampire accomplie.

Quoi ? Je pris avec soin la dague qu'elle me tendit. Je regardais dans la lame. Je fus émerveillée par les merveilleuses ondulations de plantes qui venaient de "pousser" sur mon front. C'était vraiment splendide ! Je ne pus empêcher une larme de joie couler sur l'une de mes joues. Je respirais un bon coup avant de me décrocher de mon reflet. Cette journée, enfin cette nuit a été vraiment éprouvante pour nous deux et je pense que toutes les autres nuits sera tout aussi éprouvante. Cyrius se retourna afin de se diriger vers moi.

- Tu es forte pour une novice, tu es vraiment forte. Plus que moi. Aujourd'hui on dirait bien que les rôles se sont échangés, tu as été mon maître pour me guider. Luna, je suis fière de toi et de ta force. Tu as combattu l'Obscurité, et tu as su me montrer la Lumière de nouveau.

C'est alors que pour la deuxième fois de mon existence en tant que vampire on s'inclina devant moi avec le poing sur le coeur. Le m'inclina moi aussi devant elle afin de lui prouver que elle aussi avait le droit au respect car elle avait su retrouver la voie de la Déesse alors que ce n'est pas aussi simple, bien au contraire.

- Je sentais que quelque chose rodait depuis longtemps ici. Et elle se propage vite. L'Ombre est revenue... Nous devons faire quelque chose, fille de la Terre. Il faut protéger cette école. Il faut mettre au courant les prêtresses et vite.

Depuis longtemps moi aussi j'avais senti l'Ombre ... l'Obscurité ... revenir ici. Depuis que j'avais eu cette période assez sombre, quand ma jumelle et mon petit ami tentait de me retrouver parce que j'avais fuit la Maison de la Nuit ... j'avais été emportée par les ténèbres. Je regardais avec force Cyrius, afin de lui prouver que je me battrais aussi contre cette Ombre qui nous menaçait sans relâche nuit et jour.

- Depuis un an, je sens cette ombre aussi. Lors de ma première année ici, j'ai été emportée par cette ombre, j'avais même quitter la Maison de la Nuit. Edmond et ma jumelle Jenifaël ont été obligé de venir me chercher, de me retrouver et de me ramener du côté de la Lumière. Il faut vraiment avertir les prêtresses, on ne peut pas luter contre l'Obscurité seule, on serait une proie bien trop facile pour elle.

Il faut vraiment prévenir pour le monde, pour éviter qu'il y ait de nouveaux novices ou même professeurs perdent la foi qu'ils avaient en Nyx et partir sur la voie de l'Obscurité la plus ténébreuse qui soit.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - L'amour n'est qu'un venin maléfique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
- L'amour n'est qu'un venin maléfique.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'orbe maléfique
» aura maléfique , combat ? ... ( libre )
» Obsession Maléfique (feat. Iris)
» Un forum maléfique, oui... mais lequel?
» [Disney] Maléfique (2014)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison de la nuit FRANCE :: La maison de la nuit Francaise :: Les alentours :: Temple-
Sauter vers: