Bonjour, amis du jour. Bonsoir, amis du soir ! Je vous souhaite à tous la bienvenue sur le forum français La Maison de la Nuit. Venez découvrir toutes les infos, les news, photos, vidéos et interviews qui portent sur cette série de livre phénoménale !!
 
AccueilPortailRPGFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le forum est actuellement repris en main par Ever D. Black, soyez patient
Cyrius B. Lafferty & Luna Duchannes retrouvent leur statut de modo

Partagez | 
 

 Les souterrains

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elora
3° Années à la maison de la nuit
3° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 325
Points de Rp : 340
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 19
Localisation : Charente
Emploi/loisirs : Lire et dessiner
Humeur : Nerveuse.

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Les souterrains   Mer 3 Juil 2013 - 13:50

Rappel du premier message :


Andréas et ses acolytes me conduisirent là où je voulais être, les souterrains de l'ancienne gare. Ce à quoi je ne m'attendais pas c'est qu'une vingtaine de vampires et novices rouges confondu attendaient le retour de leur maître. Il régner un silence de plomb et à la vue d'Andréas tous s’inclinèrent très bas. Je remarquais que les vampires arborai un tatouage semblable à celui des vampire du bar et tapas. Les novices quand à eux, portaient de longues capes rouge qui ne laissaient voir que leurs visages terrorisé.

Je fermais les yeux pour échapper au spectacle qui s’offrait a moi quand un cri attira mon attention. Un novice rouge qui tentait visiblement de s'échapper se faisait frapper, du sang couler de ses flans. S'en fut trop. Il faller impérativement que je réagisse. Le pauvre garçon devais avoir 3 ans de moins que moi. Sans plus réfléchir je me dégagais de l’étreinte d'Andréas et me plaçais devant la victime, bras et jambes écartés tel une barrière indestructible. Plusieurs cris d’étonnement me parvinrent mais je me concentrais pour ne pas trembler.

-Cela suffit siffla Andréas visiblement en colère. Ne le frapper plus et ne la toucher pas. Cette fille sera mienne alors je suis le seul à pourvoir la toucher compris ?

Sur ce il me pris par le bras et malgré mes protestations, m'amena a l’écart. L'armoire à glace me fit alors entrer dans ce qui sembler être une chambre. Ok. Là j'étais vraiment mal barré.





| Edit de Démona : Elora, je me suis permis de mettre ton image sans spoiler, si tu veux illustrer tes Rps tu peux. Choisi alors une image qui n'est pas trop grande, pas plus de 600 en largeur et place là avant ou après ton texte. Voilà et pense a préciser si ton Rp est libre ou avec certaines personnes, soit dans le titre, soit dans la description. Sur ceux... Bon RP ! |
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Caryline Xyn
Professeur Dessin
Professeur Dessin


Messages : 272
Date d'inscription : 03/02/2013

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Les souterrains   Mer 11 Sep 2013 - 11:54

Cernes, teint gris, maquillage lamentable, cheveux déplorables... Je me regardais dans le miroir cassé de la salle de bain et j'avais une sale tête. La nuit avait été longue, trop longue, je n'aurais jamais pensé qu'en venant ici dans cette ville, dans cette école, qu'il y aurait autant de problème en si peu de temps.

En règle générale la vie était déjà complexe mais en tant que vampire elle l'était encore plus, non seulement les humains nous appréciés que modérément, bien que nous étions comme eux avant, mais depuis les mutations de certains vampires en rouge le bordel était à son maximum et j'avais le mauvais pressentiment que cela n'allait pas s'arranger.

Je prenais une grande respiration et ressoufflais l'air emprisonnait dans mes joues, j'ouvrais le robinet d'eau et je formais un creux avec mes mains afin de les remplir du liquide qui soit dit en passant coulait plutôt trouble. Je me débarbouillais le visage et faisait une toilette du reste de mon corps rapidement. Je remettais ma robe Or en attendant que Lily revient avec des affaires propres et appropriées.
En sortant de la salle de bain je revenais dans ce qui avait dû être un salon ou une salle à manger et dit à Élora et Théodora:

-Bon les filles c'est ok pour moi a la suivante!....

Je remarquais que Luna n'était pas avec elle, je décidais donc de voir où elle pouvait bien être pour qu'elle puisse aller se rafraîchir a son tour.
J'entamais ma visite de cette maison sordide qui avait dû déjà servir de squatte et de plus , surement à des clodos car dans certaines pièces l'odeur était limite respirable.
J'arrivais devant une pièce fermée, je tournais la poignée et eus un peu de mal à pousser et ouvrir la porte, en entrant je découvrais Luna Allongeait sur le sol, les vertements en lambeaux, son corps à moitié nu était recouvert de scarifications multiples et ensanglantées, je me précipitais sur elle la prenant tous contre moi .

-Luna, Luna que t'arrive-t-il ma puce, allez réagis merde! Luna !, je me levais alors avec son corps dans les bras meurtris et me dirigeais là où j'avais laissé Théo et Élora, en criant:

-Théo, Élora vite venez m'aider! c'est Luna....
Revenir en haut Aller en bas
Elora
3° Années à la maison de la nuit
3° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 325
Points de Rp : 340
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 19
Localisation : Charente
Emploi/loisirs : Lire et dessiner
Humeur : Nerveuse.

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Les souterrains   Sam 1 Mar 2014 - 10:59

Un cris me sorti de ma torpeur.
Je trouvais Caryline affoler avec Luna dans ses bras. Je m’approchais sans un mot pour ne pas exploser. Je savais que si j'ouvrai la bouche je risquais de perdre la raison et de tout saccager. Les vampires et novices rouges avais étaient aller trop loin et il faut les arétter. Vu le triste état dans lequel avais était laisser ma pauvre amie ce ne pouvais être qu'eux. Je ne pu m’empêcher de me sentir coupable.
Je m'agenouillais près de son corps inconscient. L'odeur du sang me pris a la gorge mais ma raison réussi a mettre cela de côté. Quand tout seras fini je me nourrirais. En attendent il faut les sortir de là.
Je regardais Caryline et pris sa tête entre mes mains. Je presser doucement ses joue et coller mon front contre le sien. Elle est forte, je le sens. Puis je m'écartais doucement et fis de même avec Luna.
Comme les vampire rouge peuvent parler entre eux par la force de leur espris j'esperais qu'il en fu de même avec les autres vampires.
Je m'adresser donc a Luna. Je me concentrait au maximum pour résister au sang qui la recouvrais. Avec un peu de chance même Caryline pouvais entendre ce que je disais:
-Luna, tout va bien maintenant. Tu n'ai pas seule, tu ne le seras jamais plus. Tu as un don et des amis. Reviens. Ne laisse pas quoi que ce sois t’attirer. Nous avons besoin de toi. Reviens mon amie.
Je me sentait vider mais je tin bon. Je ne pouvais m'empecher de me sentir coupable de tout de bazard. Mais je n'était plus seule. Je posais une main sur mon coeur et aspirais a fond. J'ouvris enfin la bouche et les mots qui en sortir me surprirent au plus au poins.
-Tout va s'arenger. Nous nous en sortirons. Vous vous en sortiraient. Je vous le promet. Plus personne ne nous separeras et on va gagner. Vous pourais rentrer et tout ira bien. Dacord ?
Je m'adresser autand a Luna qu'a Caryline. Oui j'en suis sûre. On va gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Theodora M.
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 582
Points de Rp : 609
Réputation : 1
Date d'inscription : 04/07/2012
Age : 22
Localisation : Aucunes idées. Mais la nuit, je suis dans tes pires cauchemars. Et je n'ai pas le beau rôle....
Emploi/loisirs : faire ce que je fait, cela te convient?
Humeur : Mordante....

Feuille de personnage
Réputation : Gardienne du Ciel
Don / Affinité : Vent Céleste
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Les souterrains   Lun 10 Mar 2014 - 22:24

Une fois Cary sortit de la salle de bain, je me redressais lentement, attrapant ma pochette au passage, et m'y rendis à mon tour d'un pas fatigué. Je poussais lentement la porte derrière moi et me plaçais face au miroir. Cernes violacées sous les yeux, lèvres gercées, peau translucide... bref c'est la grande forme quoi! Un long soupir s'échappa de ma bouche tandis que je passais mon visage sous l'eau.
-Je suis complètement crevée, murmurais-je à mon reflet fantomatique.
Un peu de sommeil ne me ferrais pas de mal, loin de là.

Je nouais mes cheveux en un chignon lâche pour dégager ma nuque, passais du baume sur mes lèvres, et massais mes mains sèches avec de la crème, c'était tout ce que j'avais sur moi, pour l'instant ça ferrais l'affaire.
Puis j'entrepris d'examiner ma robe, elle m'avait coutée un bras pendant la Fashion Week de New York de l'année dernière et j'y tenais plus qu'à le prunelles de mes yeux. Si un de ses abrutit de "je me prends pour un méchant sans-cœur" l'avait abîmer je leur ferais bouffer des pierres et les jetterais dans la mer! Juste après les avoir torturé. Bien sûr.
Il n'y avait pas l'air d'avoir d'accroc, juste une tâche de sang. Satisfaite, du bon état de ma robe, je me penchais et jetais un coup d’œil à mon mollet. De ce côté là, ça allait aussi, et pour la première fois depuis quelques heures je laissais un sourire étirait légèrement les coins de mes lèvres.

Peut-être cette journée s'arrangerait-elle finalement. Je me massais lentement la nuque et m'appuyait contre le mur froid. Il était gelé. Parfait. Je savourais ce contact en essayant de me détendre.
"Les choses finissent toujours par rentrer en ordre, à un moment ou à un autre"songeais-je.
Inutile de stresser, ça ne ferait qu'aggraver la situation. De bien belles pensées pour une stressée comme moi, mais bon....
La voix de Cary résonna :
-Théo, Élora vite venez m'aider! c'est Luna....
J'ouvris la porte si fort qu'elle claqua contre le mur et je sorti rapidement de la salle de bain. L'odeur du sang saturait l'air et je me rapprochais de sa provenance. Luna était allongée par terre dans un état... lamentable, en fait. Je me rapprochais lentement, pas à pas. Je sentais une colère froid serpenté dans ma gorge. Je ne prononçais pas un mot, car si j'avais parler je me serrais mise à crier et à tout casse. et ce n'était pas le moment. je casserais des choses plus tard. Non pas des choses, des têtes. Je casserais les têtes de ceux qui avait fait ça à Luna. J'en avais ma claque de voir les gens souffrir!
-Tout va s'arenger. Nous nous en sortirons. Vous vous en sortiraient. Je vous le promet. Plus personne ne nous separeras et on va gagner. Vous pourais rentrer et tout ira bien. Dacord ? murmurât une Elora terriblement calme agenouillé près d'une Luna ensanglantée.
J'avais envie de lui crier que tout ne finissait pas toujours en Happy End avec des petits coeurs roses et des arcs-en-ciel. Mais une tout petite partie de moi avait envie de croire à l'impossible.
Je me laissais tomber à côté des filles, regardais à tour de rôle Cary et Elora. Puis je m’adressais à Caryline.
-Qu'est-ce qu'on fait.....?
J'avais confiance en elle pour prendre les choses en mains, parce que là, j'étais complètement paumée.
Mon cerveau - pourtant assez rapide habituellement- m'avait soudainement laissé tomber, m'abandonnant perdue et les bras ballants.
Revenir en haut Aller en bas
Elora
3° Années à la maison de la nuit
3° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 325
Points de Rp : 340
Réputation : 1
Date d'inscription : 13/03/2012
Age : 19
Localisation : Charente
Emploi/loisirs : Lire et dessiner
Humeur : Nerveuse.

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Les souterrains   Mar 11 Mar 2014 - 18:31

-Qu'est-ce qu'on fait.....?
Théodora s’adressait a Caryline mais je ne peux juste plus attendre. Je la regarde dans les yeux et tente de rester calme.
Je sais que la douleur et la peur ainsi que la frustration et la colère se peigne sur mon visage mais je m'en moque.
Je veux juste sortir de là avant de tout défoncer, et retrouver le salopard qui tire les ficelles - et qui accessoirement m'a enlever - pour lui arracher le cœur avec mes dents et le regarder ce vider de son sang lentement.
 Je veux le voir souffrir comme il fais souffrir mes amies. Je veux lui faire payer.
Je ferme les yeux et respire calmement. Mauvaise idée. Le sang et trop près et je suis obliger de prendre des distances par précaution.
Je ne veux pas être un monstre.
Lentement je me relève.
La rage menace de me surpasser mais je résiste. dés que je pourrais sortir je lui réglerais son compte.
Je suis certaine que Théo et Caryline serons contentes que casser la figures aux sous fifre de cet ordure.
-Ce qu'on fais ? dis-je d'une voix rauque et pourtant mélodieuse. On attend que le soleil ce couche et on vas tous les tuer. Je me charge du "patron" J'ai des comptes a régler avec lui. Je vous laisse tous les autres si vous voulez mais laissez le moi.
Je me rapproche pour tester mes limites. Je peux supporter cet odeur délicieuse et pourtant écœurante en restant a 5 mètres de mes amies.
J'ai honte de devoir me comporter comme un tigre affamer mais je reste là en attendant leur raiponces.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les souterrains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les souterrains
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Souterrains
» Gaylord Berkley
» [regle maison] souterrain
» Les Morlocks
» LES SERRES D'AUTEUIL (entre la Porte d'Auteuil et le bois de Boulougne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison de la nuit FRANCE :: La maison de la nuit Francaise :: La ville :: Ancienne gare-
Sauter vers: