Bonjour, amis du jour. Bonsoir, amis du soir ! Je vous souhaite à tous la bienvenue sur le forum français La Maison de la Nuit. Venez découvrir toutes les infos, les news, photos, vidéos et interviews qui portent sur cette série de livre phénoménale !!
 
AccueilPortailRPGFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le forum est actuellement repris en main par Ever D. Black, soyez patient
Cyrius B. Lafferty & Luna Duchannes retrouvent leur statut de modo

Partagez | 
 

 Chambre à Dadar...

Aller en bas 
AuteurMessage
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Chambre à Dadar...   Lun 19 Aoû 2013 - 21:14

Qu'avais-je donc fais?!

Je lui ait pris trop de sang et maintenant elle est trop faible, je l'avais rattrapée bien vite et bien avant qu'elle ne touche le sol, étonné par la rapidité de mes mouvements et de mon temps de réaction, c'était plutôt nouveau, je la maintenais contre moi et mais bien vite je vis son regard posé sur moi alors qu'elle se mouvait sensuellement entre mes bras...
Déesse!
Je ne pus retenir un grognement en réponse à mon prénom... Elle m'appelait ainsi je la connaissais trop bien pour savoir ce que ça voulait dire et mes crocs sortirent à ce moment, mais pas de soif de sang cette fois non... Je la portais entre mes bras et me levais, récupérant ma Claymore d'une main et l'accrochant dans mon dos tout en tenant Lily, cette force... Ma lame me paraissait si légère et Lily ne pesait rien entre mes bras. J'arrivais pourtant à rester plutôt maître de cette force pour le moment, je ne voulais surtout pas lui faire mal par mégarde... Même si j'étais déjà fort avant, du moins le pensais-je, ce n'était rien... Je traversais rapidement en courant pour tester ma nouvelle vitesse, je n'allais pas à fond, pas eut le temps je suis déjà arrivé...

C'était à la fois surprenant et grisant de découvrir tout cela... Je ne pourrais m'empêcher d'aller essayer tout ça, mais pour le moment, Lily...

Je la portais bien vite dans ma chambre, personne, mystérieusement mon dernier coloc' je ne l'avais jamais vu... Tant mieux, j'installais Lily sur le lit et restait à côté d'elle, son sang avait parcouru maintenant plusieurs fois tout mon corps et s'était mélangé au miens, je me sentais assez fort pour pouvoir subvenir à son besoin imminent de forces... Alors j'approchais mon cou de ses lèvres, enfin... Après y avoir déposé un baiser torride et intense je lui offris donc mon cou:

Mord-moi ma belle, refais tes forces...


Il l'enlaça et inversa leurs positions pour la tenir tout contre son torse, oui il avait enlevé sa veste pleine de sang au passage... Mais là, il sentait toujours le sang et en était toujours couvert, il avait besoin d'une bonne douche, froide même, il posa son nez tout contre la peau de Lily et ferma les yeux, se préparant à la morsure, à la fois curieux de savoir ce que ça donnerait, et impatient...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Lun 19 Aoû 2013 - 22:45



La morsure ne vint pas... Non pas que je sois trop faible pour ça, mais tous du long où Dadar m'avait porté jusqu'a sa chambre, cette force que je sentais en lui, toute nouvelle, si puissante, si grisante, je n'avais cessé de pensé à quel point je le désirais. Je me consumais pour lui.

A peine me déposa-t-il sur son lit dans sa chambre, que la tête se mit a me tourner étrangement. En combien de temps étions nous arrivé là? Il me semblait qu'a peine cinq secondes plus tôt nous étions encore dans le temple de Nyx. Avais-je perdu connaissance? Je ne crois pas pourtant... Je n'avais pas quitté ses prunelles rouges un seul instant.

Et lorsqu'il retira sa veste pleine de sang, je me jetais presque sur lui, comme le ferais un naufragé sur une bouée de sauvetage. Mes mains parcouraient tous son corps musclé en de sensuelles caresses, et après avoir répondu a son baiser, avec peut être un peu trop de fougue à en juger le goût du sang qui avait envahit ma bouche lorsque j'avais percé sa lèvre d'un de mes crocs, je frémit en sentant sa veine battre si près de ma bouche.

J'avais soif... Tellement soif. Ma gorge me brûlait atrocement. Et cet échantillon que j'avais pris dans sa bouche n'avait fait qu'enflammer d'avantage encore mes sens... Pourtant je le désirais lui plus que tous pour leur, et le repoussant doucement je secouais la tête.


-Non mon amour... Pas encore. Je... Je te veux toi tout entier.

Et pour illustré mes mots je finissais de le déshabillé en vitesse avant de tirer sur mes fringues à moi comme si ils me cramait la peau. Je voulais le sentir partout sur moi avant de pouvoir m'abreuver a son cou.



Dernière édition par Lily Michels le Sam 24 Aoû 2013 - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Mar 20 Aoû 2013 - 13:46

Ouhlà... J'avais à peine eus le temps d'ôter ma veste que je me retrouvais déjà plaqué au lit, durant notre baiser fougueux elle m'avait même entaillé la lèvre, mais le goût du sang se mêlant à notre baiser, je n'en fus que plus désireux encore, je sentais ses caresses sur tout mon corps et alors que j'avais approché mon cou de ses lèvres, elle m'avait repoussé... Si tout d'abord je n'avais pas bien saisit pourquoi... Je le compris bien vite en l'entendant et en voyant le regard qu'elle me lançait en disant cela, je ne pus retenir un frisson d'excitation et d'impatience me parcourir, encore plus quand elle se chargea d'enlever ou plutôt... D'arracher mes vêtements.

Je la vis tirer sur les siens et le bruit du tissus arraché retentit juste avant que ce qui était sur elle ne rejoigne le sol, en lambeaux et j'échangeais nos positions tout en lui offrant un long et brûlant baiser, elle avait le don de me mettre dans des états... Je lui pris les poignets et les lui tins au dessus de la tête histoire de me montrer un peu joueur... Ce qui se passa d'ailleurs tout au long de nos ébats...

Bien après cela, allongé sur le dos et le souffle légèrement court, j'avais un immense sourire aux lèvres alors que je parcourrais toujours le corps de Lily de douces caresses... Si je devais décrire en quelques mots ce que nous avions partagés... Je n'aurais pas su, ça avait été presque violent, totalement sauvage et pourtant passionné et fusionnel. Et cette sensation durant la morsure... J'en frissonnais encore de plaisir.

Je vins déposer un baiser dans le cou de Lily, juste sur la marque de mes crocs encore visibles sur la peau pâle de son cou, ça ne partait pas mais je sentirais sa douleur si elle avait mal.
Je souris légèrement et la serrais un peu plus encore contre mon torse, puis lui murmurais:

Je t'aime ma belle... Désolé de t'avoir inquiétée...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Mar 20 Aoû 2013 - 14:19


Ce fut comme je l'avais imaginé. Parfait. Presque violent. Fougueux et sensuelle. J'avais attendue d'être au comble du plaisir pour enfin me servir a sa gorge, inondant tous mon corps de son sang chaud et encore plus puissant qu'avant. Cette sensation merveilleuse s'ajoutant au plaisir que me donnait mon aimé explosa en moi comme un magnifique feu d'artifice. J'étais au ange. Jamais rien n'avait été aussi bon. Cette nouvelle force qui accompagnait sa transformation l'avait rendu encore plus désirable qu'avant, et je ne me lassait pas de son corps.

Avec son sang, mes forces étaient revenue, et après un long moment de passion charnelle, je me retrouvais dans ses bras, frissonnant doucement sous ses caresses a reprendre mon souffle. Heureuse. Heureuse et comblée. Comme je ne l'avais jamais été au par avant me semble t il. Le baisé qu'il déposa dans mon coup me fit frémir de plaisir et fermant les yeux je soupirais doucement d'aise avant que ses mots doux ne parviennent a mes oreilles.


-Je t'aime ma belle... Désolé de t'avoir inquiété.

Je me posais pleins de questions, pourquoi comment? A quel prix la déesse avait elle accepté cette exception? Mais pour l'instant j'étais trop heureuse pour vouloir vraiment y réfléchi et le questionner. De plus, entre nos morsures et le sang qu'il avait perdu lors de sa transformation, mêlé a la sueur de nos ébats... On était franchement poisseux... Une bonne douche s'imposait. Je souris et vint déposer un baiser sur ses lèvres avant de lui répondre avec un tendre sourire.

-Je t'aime aussi mon amour. Et tous ce qui compte à présent c'est que tu sois avec moi. Allons nous laver. Nous auront tous le temps d'en parler plus tard si tu veux bien.

Et après un dernier baiser sur ses lèvres, j'illustrais mes propos en sautant du lit pour atterrir sur mes pieds et après un sourire joueur je m'avançais vers sa salle d'eau en ondulant bien les hanche. Clairement une invitation coquine à la suivre.


Dernière édition par Lily Michels le Sam 24 Aoû 2013 - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Jeu 22 Aoû 2013 - 10:19

Je suis vraiment dingue d'elle...

Sa réaction à mes excuse ne se fit pas attendre... Je sentais encore clairement on incompréhension, c'était normal qu'elle se pose des questions après tout, vu l'inquiétude qui l'avait saisie durant ma transformation a cause de la douleur qu'elle avait du sentir aussi clairement que moi... D'un côté, j'étais désolé, j'aurais milles fois préféré qu'elle ne sente pas ma douleur, mais nous étions unis et finalement, la savoir inquiète pour moi à ce point prouvait encore une fois qu'elle tenait à moi... Elle mit fin à mes pensées d'un baiser auquel je répondis.

-Je t'aime aussi mon amour. Et tous ce qui compte à présent c'est que tu sois avec moi. Allons nous laver. Nous auront tous le temps d'en parler plus tard si tu veux bien.

Je lui souris à mon tour et répondit encore à son baiser... Jusqu'à ce que je la voie se lever... Mes yeux se fixèrent immédiatement sur sa chute de rein qu'elle faisait balancer au rythme de son déhanché tout en prenant la direction de la douche.
Mes crocs pointèrent sous ma lèvre supérieure et je poussais un léger grognement, me levant bien vite pour la rejoindre... D'ailleurs, immédiatement après m'être levé, j'étais déjà à l'enlacer par derrière avant qu'elle n'entre dans la douche, le nez posé sur son cou... Cette nouvelle vitesse était vraiment troublante... Fort pratique et amusante aussi.
Je souris légèrement et entrais dans la cabine avec elle avant de fermer derrière nous et d'ouvrir les robinets d'eau, ce fut assez froid sur le début, bien que ça ne me gênais nullement, puis l'eau chauffa enfin et commença à dégager une douce vapeur, le sang se mit à se détacher de mon corps tout en se mélangeant à l'eau et finit par rejoindre le trou au fond de la douche, je ne collais plus de partout enfin!
Je serrais Lily un peu plus fort et déposais un baiser dans son cou, écorchant légèrement sa peau avec un de mes crocs, le goût de son sang explosant dans ma bouche me fit un euh... drôle d'effet qu'elle put bien vite sentir contre sa cuisse, bien que le sang ne soit pas le seul élément à mettre en cause pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Jeu 22 Aoû 2013 - 15:12


A peine eus-je le temps de rentrer dans sa salle d'eau que je sentit son grand corps se presser dans mon dos alors qu'il m'enlaçait. Il était arrivé à une vitesse impressionnante, et je me demandais si je serais capable de la même chose lorsque je serais pleinement vampire moi aussi. Un large sourire étira alors mes lèvres tendis que j'entourais ses bras des miens pour l'entraîner avec moi sous la douche.

Une fois dans la cabine je le laisse fermer la porte et retient un petit cris lorsque l'eau froide me tomba dessus. Immédiatement ma poitrine se durci et se redressa, et rentrant mon ventre dans une grande inspiration je me plaquais un peu plus contre lui en frissonnant. Mais heureusement l'eau se réchauffa bien vite devenant presque brûlante mais pourtant parfaitement délicieuse. La vapeur qui se dégageait tout autour montait dans la salle de bain nous entourant d'un voile de brume plutôt romantique, et enfin nous nous débarrassions tout deux du sang séché et de la crasse qui nous recouvraient.

Je sentis les bras de Dadar se resserrer encore autour de moi, me plaquant d'avantage contre lui tendis que ses lèvres parcouraient ma nuque puis mon cou me faisant frémir doucement de plaisir. Je fermais les yeux et sursautais a peine lorsque ses crocs percèrent ma peau, et un petit rire échappa de mes lèvres lorsque je sentis son "envie" pressée contre le haut de ma cuisse. Me retournant doucement j'enlaçais son cou pour l'embrasser avec pas mal de fougue et de passion en me pressant contre lui, toute aussi désireuse que lui.

M'écartant ensuite un peu de lui j'admirais un moment ses tatouage si magnifique et représentatif des talents de mon aimé, et avec un sourire enamouré je murmurais.


-Un fils d'Erebus... Rien que pour moi. Je suis fière mon amour.

Et enfin je repris ses lèvres avec encore plus de passion, me plaquant contre l'une des parois de la douche, je l'attirais contre moi...


Dernière édition par Lily Michels le Sam 24 Aoû 2013 - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Ven 23 Aoû 2013 - 11:16

Bien vite elle se retourna entre mes bras et vint m'embrasser fougueusement, je répondis au baiser, un peu plus sauvage et fougueux encore, son odeur était encore plus fort qu'avant et m'enivrait totalement, plus que tout le reste, elle était devenue ma drogue à moi, mon alcool, toute ma vie... Je m'entaillais légèrement la langue sur l'un de ses crocs tout en l'embrassant furieusement et le goût de mon sang se joignit au baiser, me rendant encore un peu plus fougueux, je couvris son corps de caresses brûlantes, encore plus que la flotte qui nous coulait dessus et chauffait nos corps déjà bouillants de désir...

Finalement elle relâcha mes lèvres et me fixa d'un regard amoureux qui me rendit étrangement vulnérable, ses yeux quand elle me fixait ainsi... Elle faisait battre mon coeur encore plus fort dans ces moments là, je le sentais cogner contre ma poitrine, je l'entendais cogner dans mes oreilles et m'assourdir légèrement...

-Un fils d'Erebus... Rien que pour moi. Je suis fière mon amour.


Je souris légèrement et frémit un peu, j'étais fier également d'être monté en grade si je pouvais dire... Mais sa fierté à mon égard m'importait plus que ce que je ressentais moi-même à vrai dire, je vins déposer un baiser passionné et fougueux sur ses lèvres juste avant de lui répondre:

J'ai prêté serment ma belle, je suis fils d'Erebus certes, mais, je suis avant tout ton combattant...


Je lui souris encore un peu, c'était vrai avant l'école j'avais prêté serment devant la déesse de la protéger jusqu'à mon dernier souffle, bien avant d'avoir promit de protéger l'école... Elle se plaqua contre la parois de la douche et m'attira contre elle, je me collais contre son corps en revenant l'embrasser de nouveau, plus fougueux et plus passionné encore...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Sam 24 Aoû 2013 - 20:20


Après une douche aussi brûlante qu'endiablée, j'étais dans la salle de bain a me recoiffer doucement avec les doigts devant le miroir, enroulée dans une grande serviette de Dadar. Je le regardais derrière moi grâce au reflet, et un large sourire éclairait mon visage. J'étais vraiment radieuse. Plus en forme que jamais après tous ces échanges de sang et ces moments de pur passion qu'on avait partagés tous les deux.

"C'est encore meilleur avec un vampire adulte..."

Me surpris-je a penser tout en le regardant se sécher.

Son corps musclé au teint légèrement halé,  encore humide de la douche que nous avions tous les deux partagé, il ressemblait vraiment à l'idée que je me serait faite d'un dieu. Et quelque part c'est ce qu'il est a présent... Un dieu de la nuit. Immortel. C'est comme ça que je le vois. Il est mon dieu personnel. Et mon combattant.

Cette idées n'avait pas quittée mon esprit depuis qu'il m'en avais informé.

-Mais ce sont les prêtresses qui ont des combattants!

M'étais-je exclamée avant de me faire couper par un baiser fougueux...

Et ensuite, j'avais été trop occupée pour en reparler... Mais a présent, bien des questions me venaient à l'esprit. avait il vraiment vus Nyx en personne? Cette déesse que l'on nous apprend a vénérer comme mère et qui pourtant ne répondait jamais a nos prières? En tout cas, elle n'avait jamais répondu aux miennes... Mais pourquoi avait elle offert pareil cadeau a mon aimé? Et pourquoi avait elle accepté qu'il devienne mon combattant? Après tous je ne suis rien moi pour cette école, je n'y ais aucunes importance... Il n'y avait aucune raison de m'accorder une telle protection. Même si je dois bien avouer que j'en ressentait un grand plaisir a cette idée. Je n'aurais jamais voulu personne d'autre pour cela. Dadar serait mon âme sœur, mon combattant, et mon consort à la fois.

J'étais perdue dans mes pensées. Tant de questions s'imposaient à mon esprit que je ne savais pas par où commencer. Et me mordant la lèvre inférieur je continuais a le fixer un peu rêveuse dans le miroir avant de finalement me décider a me retourner pour lui demander.

-Pourquoi... Pourquoi Nyx a t elle décidé de faire de toi un fils d'Erebus aussi tôt? Et pourquoi as t'elle accepté que tu devienne mon combattant? A une novice aussi simple et sans importance que moi?

J'hésitais un moment, me mordillant toujours un peu la lèvres. En vérité une question surtout me brûlait la langue. après un petit soupire je demandais juste.

-Tu l'as vraiment vus? C'était elle? Nyx était là?
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Mer 28 Aoû 2013 - 11:58

Après cette merveilleuse douche... J'étais resté dans la salle de bains pour m'habiller à nouveau, je comptais bien sortir pour essayer un peu plus mes capacités de vampire adulte, j'enfilais quelques vêtements alors que Lily se recoiffait, elle avait émit un doute un peu plus tôt et j'y repensait maintenant, non pas seulement les prêtresse avaient des combattants, moi j'étais maintenant le combattant de Lily, je pensais qu'il nous faudrait justement discuter de ce sujet, même si je ne voyais pas trop par où aborder l'histoire...

Mais finalement Lily mit fin à mes hésitations en se retournant vers moi pour me questionner...

-Pourquoi... Pourquoi Nyx a t elle décidé de faire de toi un fils d'Erebus aussi tôt? Et pourquoi as t'elle accepté que tu devienne mon combattant? A une novice aussi simple et sans importance que moi?


Elle sembla hésiter un instant, se mordillant la lèvre inférieure puis reprit:

-Tu l'as vraiment vus? C'était elle? Nyx était là?


Je me redressais alors pour lui sourire largement et me diriger vers elle pour la prendre dans mes bras... Autant commencer par le début...

Je lui contais alors tout ce qu'il s'était passé durant cette nuit, l'appel de Nyx à minuit dans ma tête, juste après mon petit entraînement, puis quand j'arrivais au temple pour la voir apparaître aux côtés de Démona, je lui contais ensuite les paroles échangées, qu'on me proposait de devenir Fils d'Erebus et vampire adulte de surcroît et... Le fait que j'ai émit une condition... J'empruntais alors un ton doux et un sourire charmeur pour poursuivre:

Je leur ait dis que j'acceptais, mais que si ta vie venait à être en danger, les prêtresses et l'école se débrouilleraient sans moi, car je viendrais avant tout te protéger, Démona à donnée son accord... Et lors de prêter serment, je l'ai fais envers toi avant l'école et les prêtresses...


Je poursuivit sur Nyx qui avait mit le doigt sur ma marque et que je m'étais empêché de reculer, puis la lumière intense et enfin la douleur a laquelle j'avais du résister, qu'elle avait bien sentis également...

Après cette longue histoire, je lui souris alors:

Nyx nous a pas oubliés ma belle... Elle veille toujours sur nous.


J'en étais maintenant certain, même si j'avais pu avoir des doutes, ils étaient maintenant balayés, oh je n'allais pas me mettre à prier non plus tous les jours ou à prêcher comme un homme de foi, mais je savais maintenant qu'elle n'était pas indifférente à ce qui nous arrivait...
Je vins déposer un baiser sur les lèvres de Lily et posais mon front contre le siens.

Et moi je suis là pour veiller sur toi mon amour...

J'étais content qu'elle le prenne ainsi finalement, le fait qu'elle accepte que je sois devenu vampire adulte et Fils d'Erebus... Mais je reste le même...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Mer 28 Aoû 2013 - 13:33

Me lovant tout contre lui, je fermais les yeux, emplissant mes narine de son odeur si apaisante et rassurante pour moi, et tout en le câlinant tendrement je l'écoutais me raconter ce qu'il s'était passé. J'écoutais tout avec attention, et le fait qu'il ait osé émettre ce genre de condition non seulement devant la prêtresse mais aussi devant la déesse, me semblait aussi courageux qu'adorable. Je n'étais alors que plus fière de lui et ne l'en aimais que d'avantage encore.

-Je leur ait dis que j'acceptais, mais que si ta vie venait à être en danger, les prêtresses et l'école se débrouilleraient sans moi, car je viendrais avant tout te protéger, Démona à donnée son accord... Et lors de prêter serment, je l'ai fais envers toi avant l'école et les prêtresses...

Je répondis a cela par un large sourire un peu émue, et resserrais ensuite mes dents, un peu crispée quand il parla de sa transformation et de la douleur qui en avait suivis. Bon on nous a bien appris que le jour de notre transformation ne serais pas une partie de plaisir, et je comprenais a présent pourquoi j'avais ressentit autant de douleurs de par notre lien. J'avais eu si peur alors... J'en frissonnais encore au souvenir.

Enfin, après avoir fini son rapport il m'offrit un large sourire avant de rajouter, comme ci il avait lues mes pensées les plus secrètes et les doutes que j'avais depuis un moment sur la déesse et l'attention qu'elle portait sur nous, ses "enfants".


-Nyx nous a pas oubliés ma belle... Elle veille toujours sur nous.

Étrangement cette assertion me fit le plus grand bien. Je sentis l'espoir revenir en mon cœur. J'irais au temple pour la remercier d'avoir ainsi prit soin de mon aimé. Je me sentais plus légère, comme si un poids invisible venait de quitter mon être, le libérant pleinement. J'avais envie de lui répondre que je n'en avais jamais douté, mais ce serait un mensonge. Je me contentais alors d'un simple hochement de tête avant de répondre a son baiser avec douceur. Gardant mon front tout contre le siens je soupirais doucement avant de l'entendre ajouter...

-Et moi je suis là pour veiller sur toi mon amour...

Une larme de plaisir et d'émotion coula alors sur ma joue, tel une perle de cristal. Jamais je ne pourrais assez le remercier d'ainsi être la pour moi. Il me semblait même que je ne serais jamais à la hauteur de son amour. D'une voix un peu tremblante je répondis juste...

-Je t'aime tellement mon amour... Merci. Merci d'être toujours aussi présent pour moi.

Et puis je me détournais un peu. Refaisant face au miroir je me regardais alors une seconde. Et je ne trouvais rien en moi de si spécial pour mériter un guerrier protecteur. Rien d'assez valeureux pour attirer l'attention de la déesse. Je n'étais rien d'autre qu'une novice comme les autres avec quelques difficultés a contrôler ma soif de sang et mes pulsion violente.

J'avais tant priée la déesse de par le passé, j'avais passé tant de temps au temple, sans jamais recevoir de réponses, que j'avais fini par me détourner d'elle, doutant même de son existence réelle. Elle qui avait toujours ignorée mes prières... Pourquoi s'intéresserait elle à moi maintenant? Aucune raison. Elle n'avait fait qu'accepter les conditions de mon aimer pour pouvoir profiter ensuite de ses grandes compétences au combats. Rien de plus. Et rien en rapport avec moi. Je le comprenais finalement. Mais bon... Je n'en dis rien pour autant. Après tous, j'étais déjà bien heureuse que Dadar n'ait plus a se soucier de sa transformation. Et j'irais tous de même lui accorder une rapide prière pour l'en remercier. Même si comme d'habitude, elle m'ignorerait.
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Ven 30 Aoû 2013 - 12:15

-Je t'aime tellement mon amour... Merci. Merci d'être toujours aussi présent pour moi.


Je la vis se retourner vers le miroir, elle avait dit cela d'une voix tremblante ... Je l'enlaçais tendrement tout en la fixant au travers du miroir et déposais un baiser dans son cou:

Je t'aime ma belle, fou serait celui qui oserait tenter de me séparer de toi... Jamais je ne pourrais te laisser, merci de me donner ton amour...

Mes sentiments... Il était rare que je les dévoile, mais devant Lily je n'étais plus le même homme... J'étais quelqu'un d'autre, doux, attentionné et même parfois poétique... Si mes "beaux-parents" me voyaient maintenant... Nul doute qu'ils seraient troublés... Mais avec ce tatouages et cette nouvelle force et la vivacité qui va avec, ils auraient eut peur, peur que je ne m'en prenne à eux qui m'avaient tout donnés comme ils disaient... Je n'avais rien perdu en devenant vampire et je n'avais pas le souvenir d'en avoir parlé à Lily... C'est alors que je lui dis, me demandant au final autre que mon extrême violence et mon talent pour les armes ce que j'avais pour elle, je ne suis ni spécial ni différent de certaine brute épaisses qu'on trouve un peu partout... J'ai peut-être un peu plus d'honneur qu'eux seulement...

Ma belle, t'ai-je déjà racontée mon passé...? Ce que je faisais avant d'être à la maison de la nuit...? Où et avec qui je vivais?

Maintenant que je lui posais cette question, je me rendais compte que j'en connaissais peu sur le sien également... Nous avions passés plus de temps à "s'amuser" ensembles entre les rares cours où nous allions... Plutôt qu'à discuter réellement...

Je me surpris à désirer en savoir plus sur elle sans réellement savoir pourquoi, mon amour ne serait pas prêt de changer... à part peut-être en grandissant...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Sam 31 Aoû 2013 - 9:55


Je continuais a me fixer dans le miroir, pensive, lorsque je sentis les bras de Dadar m'entourer doucement. Comme toujours il faisait preuve avec moi d'un infinie tendresse, du genre inimaginable en voyant ce guerrier si fort, à l'air si bourru presque sauvage. Mais moi j'ais toujours vus la douceur dans ses yeux. Toujours lorsqu'il me regarde. Une douceur qui me faisait fondre et me donnait envie de lui sauter dessus pour le couvrir aussi de mon amour, a ma façon... Enfin, je frissonnais en sentant ses lèvres chaudes se posées dans mon cou, fermant un peu les yeux pour mieux me laisser aller contre lui. Il me répondit alors...

-Je t'aime ma belle, fou serait celui qui oserait tenter de me séparer de toi... Jamais je ne pourrais te laisser, merci de me donner ton amour...

Je souris largement, sans répondre. Que dire de plus a cela? En tout cas, pour moi tout était parfait en ce moment. Et j'étais plutôt tentée de le laisser se prolonger. Entourant ses bras des miens je reposais ma tête contre son épaule, et après une petite inspiration je soupirais d'aise, parfaitement heureuse et un chouilla rassurée par ses paroles.

Je profitais encore un moment un peu de ses bras avant de le libérer pour qu'il puisse aller s'entraîner comme je savais qu'il le faisais presque tout les jours, mais avant que je n'ais pus m'écarter de lui, avant même que je ne me décide réellement à le faire, j'entendis a nouveau sa belle voix grave dans une question qui me surprit assez.

-Ma belle, t'ai-je déjà racontée mon passé...? Ce que je faisais avant d'être à la maison de la nuit...? Où et avec qui je vivais?

J'en restais muette un moment. En rougissant même de honte. Non. Non je ne connaissais rien ou presque de son passé. Si ce n'est qu'il n'en regrettait rien, que son ancienne vie ne lui manquait pas. Et lui... Ne connaissait pas spécialement mon histoire, si ce n'est que j'ai un frère jumeaux qu'il aura rapidement connus avant son départ avec Luna. Baissant un peu les yeux, je me mordis la lèvre presque à  en faire pisser le sang, avant de répondre piteusement.

-Non... Jamais. On a jamais vraiment parlé de ça. Mais je serais curieuse de l'entendre. J'aimerais tout savoir de toi.

Je m'écartais finalement de lui, prenant sa main pour finalement sortir de la salle d'eau, et le laissant aller s'installer pour me raconter tous ça, moi je me dirigeais vers l'un de ses placards a lui. Pas question que je remette mes habits tous poisseux. Enfin je me tournais vers lui et avec un petit sourire je l'encourageais a me parler, lui indiquant que je l'écoutait. Ensuite je me mis a chercher un peu dans son armoire, y dégotant un grand et large T-shirt qui m'arriva jusqu'aux genoux une fois porté, et sans rien ajouter de plus a ma tenue, déjà largement a l'aise dans son t-shirt a lui qui portait son odeur a lui, je vient le rejoindre, m'installant sur les genoux doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Mar 10 Sep 2013 - 17:16

Je ne sais pas vraiment ce qui venait de me pousser à vouloir lui raconter mon histoire, je n'avais jamais vraiment été très bavard... Je n'avais jamais été vraiment trés amoureux également, pour ne pas dire pas du tout... Une fois installé sur le lit je ne sus pas trop par où commencer, mon enfance? (Si enfance est le bon mot pour désigner la chose que j'étais...) quand elle se retourna pour me sourire je n'hésitais plus et lui contais mon histoire, mon enfance plutôt heureuse d'abord, avec un beau père qui passait du temps à m'apprendre des choses et les bases de la vie en société, les bases du combat également... Puis sa mort à mes huit ans, ma "vie" avec ma belle mère ou j'avais passé plus de temps à fumer des choses pas nettes et à tabasser des plus vieux, puis ma rencontre avec l'autre... L'abrutit de beau père qu'elle à ramassée à l'église, l'enfer des deux ans passés la bas, les tentatives de punitions de mon beau père et quelques autres conneries que j'ai pu faire, rien de bien méchant quand on y regardais, mais rien de bien glorieux pour autant, surtout avec les passages en garde à vue ou les acharnements qu'on pouvait avoir sur quelques bandes rivales... Bref..

Je fis une petite pause à ce moment de mon récit et déposais un baiser dans le cou de ma belle tout en la serrant un peu plus entre mes bras, je continuais ensuite sur l'épisode qui précéda mon arrivée à la maison de la nuit... D'abord, le fait que l'autre idiot eut voulut m'envoyer au catéchisme qui me fit rire encore une fois en y repensant... Même maintenant alors que je croyais dorénavant en nyx je n'irais pas brûler un cierge ou quelque chose, je suis un combattant pas un prêcheur... je continuais après ce léger rire et enchaînais sur l'épisode de ma course avec le vampire au parc, puis mon marquage, je ne me souvenais pas de la phrase qu'il m'avait dit, je m'en fichait à l'époque et aujourd'hui ça ne m'inquiète pas plus que ça non plus... Je lui racontais ensuite ma réaction en ouvrant les yeux à nouveau une fois le mal de tête passé, le fait que je sois partis pour l'église ensuite sans m'inquiéter plus longuement, et la réaction du prêtre... Je lui répétais les insultes qu'il m'avais lancé avec un sourire amusé, me rappellant de la tête qu'il avait eut en voyant un vampire débouler dans son église...

Voilà ma belle, ensuite je suis venus ici, j'ai reçu mon emploi du temps et séché mon tout premier cours pour aller au night club ou nous nous sommes rencontrés...

Je souris légèrement et vins l'embrasser tendrement avant de poser mon front contre le sien et de plonger mes yeux dans les siens
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Ven 13 Sep 2013 - 17:37

J'écoutais toute l'histoire de mon tendre amour, calée dans ses bras la tête contre son épaule. Je me sentais désolée par ces épreuves qui avaient accompagnée sa jeunesse et tous le long de sa courte vie avant de se faire marquer. Je ne comprenais que trop bien ce que c'est de se retrouver dans une famille qui n'est as vraiment la notre et où l'on ne se sent pas vraiment a notre place non plus.

Je ris avec lui a la mention de son beau père et de l'idée complètement débile qu'il avait eu de vouloir l'envoyer au catéchisme... Y a vraiment des crétin. Et c'était ne vraiment pas connaître mon Dadar que d'avoir une idée pareille et de vouloir l'y soumettre. Puis enfin il me parla se sa rencontre avec le traqueur et je me tendis un peu en sachant ce qui allait suivre. Son marquage et la fin de tous ce qu'il connaissait. Je me souviens encore parfaitement du mien et du déchirement que j'avais alors éprouvé a l'idée de perdre mon frère la seule famille qu'il me restait. Mais heureusement il m'avait ensuite rejoint ici. Et heureusement le marquage de Dadar nous avait permis de nous rencontrer. J'étais plutôt amusée et un peu choquée aussi lorsqu'il me rapporta la réaction du prêtre face a sa marque, et sur le coup je me surpris a penser que j'aurais aimé être là juste pour pouvoir lui flanquer la trouille du siècle a ce cureton de médeux.

Je ris encore un peu en l'entendant reparler de cette soirée aux Night club ou nous nous étions rencontré pour la première fois, et répondis ensuite a son baiser avec une infinie douceur le prolongeant même encore un peu et caressant ensuite son nez du miens tout en le fixant de mes yeux brillant de passion. Puis enfin, après un dernier rapide baiser je m'écartais un peu pour répondre.


-Et je ne sais pas pour toi, mais moi... Ma nouvelle vie n'a véritablement commencé qu'a ce moment là... Lorsque je me suis retrouvée dans tes bras pour la première fois après que le corbeau m'y ait lancé.
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Mar 17 Sep 2013 - 19:40

Je me sentais étrange après tout ça... Bizarrement j'avais finalement vraiment l'impression de ne plus avoir de secret pour elle et cela ne me gênait au final aucunement... Jamais je ne m'étais sentis aussi bien que dans ses bras, après un autre baiser elle me fixa droit dans les yeux et me dis ces mots...

-Et je ne sais pas pour toi, mais moi... Ma nouvelle vie n'a véritablement commencé qu'a ce moment là... Lorsque je me suis retrouvée dans tes bras pour la première fois après que le corbeau m'y ait lancé.


J'eus un frisson le long de l'échine et je vins prendre ses lèvres dans un baiser passionné... N'importe quel homme serait heureux d'entendre cela, en tout cas, moi je le suis.
Je prolongeais notre baiser durant un moment avant de la fixer droit dans les yeux à mon tour:

Je n'ai jamais connu quelque chose d'aussi exceptionnel que notre amour... Et même si on ne peut dire que notre première rencontre était peu romantique... On peut toujours en retenir que nous en sommes sortis amoureux et unis.

je lui offrit un sourire charmeur, moi aussi une nouvelle vie a commencée quand je l'aie rattrapée... A ce moment je ne sus pas pourquoi j'avais fais ça, ça avait été instinctif... Mais après une fois qu'elle fut redressée se tenant ainsi entre mes bras en me fixant de ses yeux émeraudes... Mon coeur avait loupé une série de battements... Et je n'étais déjà plus le même homme, jamais je n'avais autant désiré quelqu'un, jamais je n'avais été prêt à donner ma vie pour quelqu'un... Sauf Lily.

Je lui souris en m'allongeant finalement tout en l'attirant contre mon torse, mais je voulais en savoir plus sur elle... Je n'ai connu que très peu son frère qui est vite partie avec sa petite amie, ce que je trouvais fort dommage finalement, mais avant cela je ne savais pas où elle était ni ce qu'elle avait pu vivre... C'est alors qu'en l'enlaçant tendrement je lui demandais:

Et toi ma belle...? Qu'as-tu donc fais tout ce temps avant d'arriver ici... Avant notre rencontre?

Je ne savais pas si elle était d'accord pour me raconter a son tour ce qu'elle avait pu vivre dans son enfance, je n'arrivais pas à imaginer quelque chose de terrible pour elle, bien que je sais que la réaction des humains face aux vampires est souvent très extrémiste... Et pour la plupart des vampires que je connais, très peu sont déçu d'avoir quitté leur vie d'avant... Moi pas en tout cas, mais, qu'en était-til de Lily au final? Je n'en savais rien, bien que je doutais soit dit en passant qu'elle veuille retourner à son ancienne vie...
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 27
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Dim 22 Sep 2013 - 17:26


Ma réplique fit pour le moins son effet. Dadar me répondit d'abord par un radieux sourire avant de revenir prendre mes lèvres pour un langoureux baisé passionné. Baiser que je prolongeais avec plaisir, me régalant de sa douceur et du gout sucré de ses lèvres. Entourant mes bras autour de son cou, je faisais un peu durer le moment encore, répondant a son regard avec toute la tendresse que j'avais pour lui, et j'allais lui demander un autre baiser encore lorsqu'il reprit la parole...

-Je n'ai jamais connu quelque chose d'aussi exceptionnel que notre amour... Et même si on ne peut dire que notre première rencontre était peu romantique... On peut toujours en retenir que nous en sommes sortis amoureux et unis.

-Oui c'est bien vrais...

Le sourire charmeur qu'il m'offrit alors... J'ai bien crus que mon cœur s'était arrêter de battre un instant... Je ne le retint pas lorsqu'il m'attira contre lui, et m'installant contre son torse, je laissais aller ma tête sur son épaule, déposant quelques doux baisers dans son cou, le câlinant doucement d'une main sur son ventre. J'étais heureuse comme jamais. Je me sentais plus forte grâce a son sang, et détendue grâce a ses attentions. Dans ses yeux, je me vois belle a en crever et je dois avouer que j'adore ça. Je l'aime tous simplement et il me rend la plus heureuse. Je profitais encore un moment de cette étreinte avant qu'il ne me demande...

-Et toi ma belle...? Qu'as-tu donc fais tout ce temps avant d'arriver ici... Avant notre rencontre?

Restant silencieuse un moment, je fermais les yeux pour retourner dans ce passé bien ennuyeux et encore un peu douloureux. Je ne parle jamais au grand jamais de ma vie d'avant. Je ne le faisais même pas avec Riann. Ni quand il m'avait rejoint a l'école ni aujourd'hui sur les mails que nous nous envoyons... Enfin... Après tous Dadar m'avait bien parlé de son passé lui et il n'aurait surement pas compris que moi je refuse de le faire. Pas que j'ai quelque chose a lui cacher, seulement que je ne vois pas l'utilité de remuer le couteau dans la plaie comme on dit... Et puis mon histoire n'était pas des plus inintéressante en plus... M'enfin... Avec un petit soupire, et gardant ma tête posée sur son épaule pour ne pas croiser son regard pendant que je parlerais, je me lançais donc...

-Et bien... Notre histoire a Riann et moi n'est pas des plus passionnante en faite... Ni des plus joyeuses non plus.

Après un petit frisson, et un nouveau petit silence, je trouvais dans ses bras le courage de reprendre...

-On... On a perdu nos deux parents quand on était tous petits... On devait avoir genre cinq ans si je me souviens bien... Enfin bref, du coup on a fini chez notre tante et sa famille... Une horreur.

Enfin je lui racontais un peu tous, ma jeunesse avec Riann, nos garces de cousines, la vie ennuyeuse à la maison et tous ça... Enfin je lui parlais de ce jour où en allant a l'école j'avais croisé la route du traqueur. J'étais alors en compagnie de Riann, et de sa réaction protecteur. Je ris même un peu, comme si mon frère aurait put faire quoi que ce soit contre un vampire adulte... Enfin, je lui racontais mon départ, le fait que nous n'ayons pas croisé ni ma tante ni mon oncle et ni mes saloperies de cousines avant mon départ... Enfin je conclu un peu amusé.

-En arrivant Riann m'a dit qu'ils pensaient tous que j'avais fugué sans l'attendre... Aujourd'hui ils doivent penser qu'il m'aura rejoint et ne s'en inquiète pas plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Dadar Bélial
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 194
Points de Rp : 212
Réputation : 5
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 26
Localisation : Avec mon ange
Emploi/loisirs : expert dans l'art de tabasser quelqu'un
Humeur : qu'est-ce que tu r'garde toi?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   Mer 9 Oct 2013 - 20:23

-Et bien... Notre histoire a Riann et moi n'est pas des plus passionnante en faite... Ni des plus joyeuses non plus.


Je la sentis frissonner entre mes bras et la serrais plus fortement attendant qu'elle reprenne, j'étais curieux... Curieux d'en savoir un peu plus sur ma chère et tendre Lily.

-On... On a perdu nos deux parents quand on était tous petits... On devait avoir genre cinq ans si je me souviens bien... Enfin bref, du coup on a fini chez notre tante et sa famille... Une horreur.

Je l'écoutais tout au long sans rien montrer, a quoi bon m'énerver? c'était du passé et je ne pouvait rien changer... Avant j'aurais réagit plus violemment peut-être... Mais pas cette fois, je déposais un tendre baiser dans son cou en soupirant tandis qu'elle conclut un peu amusée

-En arrivant Riann m'a dit qu'ils pensaient tous que j'avais fugué sans l'attendre... Aujourd'hui ils doivent penser qu'il m'aura rejoint et ne s'en inquiète pas plus que ça...

Je soupirais encore une fois avant de venir l'embrasser tendrement, je ne savais pas trop comment lui dire que maintenant j'étais là pour elle, bien que le serment que j'ai prêté devant la déesse et l'amour que je lui portais eurent déjà du lui mettre la puce à l'oreille depuis un moment. Je laissais ses lèvres pour plonger mon regard dans le sien tout en mettant son front contre le mien.

-On ne peut pas dire que nos vies étaient glorieuses avant que l'on arrive ici.. D'un côté, nous n'étions pas fais pour être humains si ça se trouve... Mais je suis sur de quelque chose moi aujourd'hui...

Je lui lançais à ce moment un sourire charmeur tout en déposant un tendre baiser sur ses lèvres avant de murmurer tout contre:

-Je ne serais plus jamais capable de me passer de toi dorénavant, je t'aime trop pour ça Lily...

Je revins de nouveau prendre ses lèvres avec plus d'ardeur cependant, chacun de notre côté avons eut une vie plutôt difficile et n'avons pas forcément eut quelqu'un pour nous soutenir tout au long de notre ancienne vie... Mais c'était du passé maintenant, maintenant, il y a nous... J'avais réellement commencé à changer depuis cette nuit dans la boite et ça n'avait pas été pour me déplaire... Bien au contraire.

Je mit fin à notre baiser et replongeais dans ses yeux pour lui murmurer le regard empli d'amour:

-Je t'aime ma belle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre à Dadar...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre à Dadar...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison de la nuit FRANCE :: La maison de la nuit Francaise :: Les alentours :: Les dortoirs :: Dortoir des garçons-
Sauter vers: