Bonjour, amis du jour. Bonsoir, amis du soir ! Je vous souhaite à tous la bienvenue sur le forum français La Maison de la Nuit. Venez découvrir toutes les infos, les news, photos, vidéos et interviews qui portent sur cette série de livre phénoménale !!
 
AccueilPortailRPGFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le forum est actuellement repris en main par Ever D. Black, soyez patient
Cyrius B. Lafferty & Luna Duchannes retrouvent leur statut de modo

Partagez | 
 

 Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Jeu 7 Aoû 2014 - 18:16

La cérémonie était fini lorsqu’ Azrael sorti du temple. Il semble complètement apaisé et perdu dans ses pensées. Alors c’est totalement par instinct que le jeune homme alla s’asseoir dans las salle commune au premier étage. Le bruit perpétuel dans son crâne c’était réellement tue pour la première fois depuis bien longtemps. Azrael était tellement plonger dans ses pensées qu’il n’entendit pas le feulement d’une petite boule de poil blanche qui l’avait suivi jusque la. De plus, sa concentration était telle, que lorsque ce chat vint se posé juste devant lui, Azrael ne le remarqua pas immédiatement, mais bien 5 minutes plus tard. Après quoi, Azrael plongea son regard dans celui du félin, qui se tenait toujours immobile devant le jeune. Ce dernier semblais chercher quelque chose dans se regard.

Combien de temps Azrael passa ainsi, à contempler et scruter le regard de Banshee ? Azrael n’en savait rien, la notion de temps avait disparu en même temps que le bruit.

Azrael semblait bien plus calme qu’a l’habitude. Et il ne dégageait plus la même impression. L’aura habituelle avait céder sa place à celle de son reflet, une aura plus apaisée et moins déroutante.

Cela faisait déjà un certain temps que Banshee et Azrael se regardaient, mais le félin en avait visiblement assez d’observé le jeune homme. Banshe se redressa, et pris le chemin de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Jeu 7 Aoû 2014 - 18:25

Après la cérémonie j'était partie voir les chevaux. Mon ressentie après cette cérémonie ? C'était le calme absolue. Je marche dans la nuit, ma vue avait changer je vois mieux dans l'obscurité. Bon pas beaucoup mais c'est déjà ça non ? Une fois arriver j'approche d'Espoir, celle-ci venant a passer sa tête par dessus la petite porte du boxe. Lâchant son hennissement habituel, quand elle me vois. Ce qui m'arrache un fin sourire. J'approche alors ma main de son museaux, en souriant grandement pendant que ma main elle passe avec douceur contre ses naseaux que je gratte en cercle très doucement.


«Alors ma belle ça va ? tu as bien manger ? »


Contre tout attente la pouliche gratte le sol de son sabot droit, ma main elle continue sa progression de son museau à sa joue droite. Commencent à gratter son encolure avec douceur. Je part alors vers mon casier ou j'avait placer des friandises pour équidé, en prenant une de couleur verte. C'est friandises étaient a la pomme, je place alors la friandise au creux de ma main gauche. Laissant alors Espoir prendre la friandise et la mâcher.


« Ma soirée c'est bien passer, mais j'ai peut-être fait quelque chose que je ne devrai pas faire. Je sais pas vraiment pourquoi j'ai fait ça, en faite si je le sais mais je ne veux rien dire. Ne m'en veux pas hien, tu sais que je te dis tout, mais la j'ai du mal. »


La pouliche souffle sur mon visage d'Anthéa, l'air chaud provenant de ses naseaux me fait sourire. Puis-je flatte l'encolure d'Espoir avant de partir en souriant à nouveau. Mais, cette fois-ci mes joue devenais rose pivoine. Je cherche du regard près du pré, mais je ne vois pas ma boule de poil blanche. Alors, je me mets à l'appeler, mais toujours rien Banshee n'était pas là. Alors, j'arpente les couloirs mais, là encore je ne la trouve pas. Je continue la route vers la salle commune, j'étais près de la porte d'entrée menant à la sortie du dortoir. Mon regard ce pose sur Azrael, je me pince la lèvre inférieure en le regardant n'osent rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Jeu 7 Aoû 2014 - 18:34

Azrael ne quitta pas Banshee du regard lorsqu’elle quitta la salle commune. Et c’est naturellement qu’il aperçut Anthéa près de la porte. Il la regarda pendant quelques secondes. Elle avait l’air gênée. Ce qui arracha un petit sourire pincé au jeune homme. Puis, , il se leva dans un mouvement lent et maitrisé. Sa posture était droite, mais pas extrême. Azrael mit ses mains dans ses poches et avança vers la jeune fille, qui rougissait au fur et à mesure qu’il avançait. Arrivé à son niveau, le jeune homme plongea une fois de plus son regard dans celui de la jeune fille. Azrael paraissait calme, et dégageait un sentiment rassurant.

- Bonsoir Anthéa, je t’observe depuis un certain temps. Et je vois que ma personnalité te trouble. Ils sont peut-être abrupts, mais il faut avouer qu’ils visent généralement juste… Le calme est revenu, mais je ne peux rester ici indéfiniment. Je pense qu’il me faut plus de temps. Dis leur ceci Anthéa. Ils sont mes fantômes, et il me faut plus te temps pour l’accepter.

Azrael regarda encore Anthéa pendant plusieurs secondes. Son air gêné laissait maintenant place à un air surpris. Le jeune homme se détourna de la jeune fille pendant quelques instants, et alla devant une fenêtre fermé. Puis, il demanda à Anthéa d’approcher d’un geste simple. Mais avant qu’elle ne puisse atteindre la fenêtre, Azrael reprit sa posture habituelle.

- Cela faisait tellement longtemps que nous ne l’avions pas entendu. Il a dû avoir le temps de réfléchir sur ce qu’il s’est passé. Murmura alors Azrael

Lorsqu’Anthéa arriva près de lui, il se tourna vers elle. Son regard croisa à nouveau le sien.

- La tristesse n’apporte que la souffrance Anthéa. Et c’est de cette souffrance qui est à l’origine de tes fantômes. Nous ne savons pas vraiment pourquoi tu l’as fait, mais il est revenu grâce à ça. C’est que nous pensons.

Un large sourire se dessina alors sur le visage d’Azrael. Il semblait heureux. Il remercia Anthéa, posant sa main droite sur la joue gauche de la jeune fille. Et lui rendit alors le baiser qu’elle lui avait dérobé plus tôt dans la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Jeu 7 Aoû 2014 - 20:53

J'étais près de la porte d'entrée de la salle commune, mon regard toujours braquer sur Azrael. Je rougie toujours à son approche, mon cœur, lui, battait la chamade. Je ne suis pas prête à parler de mon acte je dois l'avouer, je ne sais pas très bien pourquoi je me suis décider à l'embrasser. Mais maintenant me voila au pied du mur, il va sans doute me questionner, qu'est ce que je vais pouvoir lui dire ? Pourquoi je me mets toujours dans des situations embarrassantes.

- Bonsoir Anthéa, je t’observe depuis un certain temps. Et je vois que ma personnalité te trouble. Ils sont peut-être abrupts, mais il faut avouer qu’ils visent généralement juste… Le calme est revenu, mais je ne peux rester ici indéfiniment. Je pense qu’il me faut plus de temps. Dis leur ceci Anthéa. Ils sont mes fantômes, et il me faut plus te temps pour l’accepter.

Je l'écoute attentivement, essayant de garder mon calme, je ne voudrai pas qu'il remarque que je suis complètement troublé. Mais je ne peux m'empêcher de lui sourire, comme une pauvre fille devant une star de cinéma. Bordel ! Qu'est ce qui me prend ? Je n'ai jamais réagi comme ça dans le passer. Alors, pourquoi je me comporte comme un bisounours à son approche. Je garde mon regard braqué dans le sien, priant pour revenir à la normal ou qu'il ne remarque pas mon attitude. Mais quelque chose avais changé, l'aura qu'il dégager avais changé. Elle semble plus calme et rassurante.

Le calme est revenue mais tu ne peux pas rester... je ne comprends pas trop, du moins j'avance a petit pas. Mais je comprends, je passerai le message je te le promets.

Puis, je suis son geste approchant de la fenêtre. Mais le n'aie pas le temps d'approcher qu'il se tourna à nouveau. Et la tout reviens comme avant, il ne parle plus de lui même mais des autres aussi. C'est sens doute un trouble du comportement, mais j'avais fait une promesse et je devais la tenir.

Il ma demander de vous transmettre un message ; « Il ne peut rester indéfiniment ici et qu'il a besoin de plus de temps. »

- La tristesse n’apporte que la souffrance Anthéa. Et c’est de cette souffrance qui est à l’origine de tes fantômes. Nous ne savons pas vraiment pourquoi tu l’as fait, mais il est revenu grâce à ça. C’est que nous pensons.

Je comprends maintenant, je ne devrai pas rester plonger dans mon passer mais avancer, ma tristesse s'évaporera un jour sans doute.

Mon regard resta plonger dans celui d'Azrael, il était  si heureux que je souris avec tendresse. Puis il caressa ma joue, ce geste me fait rougir  à nouveau mais, il m'embrasse avant que je puisse dire quoi que ce soit. Mon cœur bat si fort dans ma poitrine que je suis sur qu'il peut l'entendre. Le baiser dura quelques secondes, mais je le regarde surprise avant de venir me blottir contre lui. Mais cette fois c'est moi qui reprend les rênes, je viens à l'embrasser déposant mes mains sur ses hanches.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Jeu 7 Aoû 2014 - 22:22

Après qu’Azrael ait rendu le baiser, qu’Anthéa lui avait volé un peut plutôt dans la soirée, cette dernière vint à se blottir contre lui. Et, dans la foulée, Anthéa embrassa à nouveau Azrael tout en passant ses bras autour de ses hanches. Au début, Azrael fut surpris, mais ce baiser n’eut pas le même impact que le premier. Celui-ci calma instantanément ce bruit intérieur. Et c’est presqu’instinctivement qu’Azrael passa, lui aussi, ses bras autour des hanches de la jeune fille. Pendant le baiser, Azrael pouvait sentir le cœur d’Anthéa battre à vive allure.

Après ça, Azrael regarda Anthéa dans les yeux, il ne savait plus vraiment où se mettre et quoi pensé. Comme dit le dicton ; Après le calme, vient la tempête. Le bruit revint peut a peut, et le premier son à se faire entendre, fut le message qu’Anthéa lui délivra. Elle avait dit qu’il avait besoin de temps. Mais pourquoi faire ? Azrael tenait toujours Anthéa par les hanches lorsque cette question vint frapper à la porte de son esprit, et une goute d’inquiétude se mêla alors dans son regard.

- Il t’a dis qu’il avait besoin de temps ? Pourquoi ? Et si il te l’a dis c’est qu’il t’a parlé. Il doit beaucoup t’apprécier pour t’avoir parlé. Nous, il ne nous parle jamais. Pourtant nous essayons tout le temps de lui parler.

Azrael ferma les yeux pendant quelques instants et resserra légèrement son étreinte.

- Nous nous sentons bien comme ça. Merci Anthéa.

Toute l’action c’était déroule devant les yeux de Banshee qui semblait inquiète pour sa maîtresse. Lorsqu4azrael le réalisa, il lâcha prise et sourit à cette petite boulle de poil en signe de bonne volonté.

- Ne t’inquiète pas, nous te la rendons Banshee.

Ensuite Azrael fit un pas en arrière, et remercia une nouvelle fois Anthéa, lui disant qu’il ne comprenait pas tout ce qu’il venait de ce passer et qu’il avait besoin d’en parler aux autre pour vraiment y réfléchir.

- … Nous aimerions te voir à nouveau chez nous demain, pour te faire par de notre décision. Je suis sur qu’ils t’apprécient eux aussi. Nous te raconterons comment nous somme venus au monde.

Azrael marqua un arrêt, se grata le menton et repris.

- Nous pensons savoir pour ce qu’il t’a dis. Nous te le raconterons peut-être demain. Enfin si tu souhaite le savoir. … Le maitre silencieux avait raison, tu es vraiment la clef.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Mer 13 Aoû 2014 - 20:09

Je souris contre les lèvres d'Azrael quand celui-ci dépose ses bras autour de ma taille. Contre le jeune homme j'oublie les fantômes de mon passer, me livrant au moment présent. Mon cœur battant a vive allure, continua sa danse rythmé dans ma poitrine. Pendant que ma main droite remonte vers son torse, caressent celui-ci avec lenteur. Quand le jeune homme s'arrête, je dépose mon regard dans celui d'Azrael. Cherchant du regard un sentiment, une lueur ou n'importe quoi. Et c'est rapidement que sa réponse arrive, il semble ne pas savoir ou ce mettre. Ce qui m'arrache un sourire, pendant que je le fixe, je ne peux m'empêcher de rougir. Mais je le vois très bien dans son regard une pointe d'inquiétude vint  percer le regard d'Azrael.

- Il t’a dis qu’il avait besoin de temps ? Pourquoi ? Et si il te l’a dis c’est qu’il t’a parlé. Il doit beaucoup t’apprécier pour t’avoir parlé. Nous, il ne nous parle jamais. Pourtant nous essayons tout le temps de lui parler.

J'étais la contre lui, reprenant mon souffle en silence ma main droite toujours contre son torse. Mon regard toujours perdu dans le sien, je reste silencieuse. Je ne sais pas si je peux vraiment leur dire le comment du pourquoi, je ferme l'espace d'un instant les yeux priant intérieurement la déesse. "Oh déesse s'il vous plaît j'ai besoin de votre aide, aidez moi a trouver les mots juste."  Contre tout attente je ressens un vague de chaleur, me rendant un peu plus sur de moi.

« Laisser le temps au temps, il vous parlera quand il se sentira apte à le faire. Je suis désolée. Peut-être je ne sais, tout se que je sais c'est qu'il m'observe depuis un moment. »

J'ouvre a nouveau les yeux, le regardant a nouveau, le voyant les fermer a son tour.
Il me serra un peu plus contre lui, je dois l'avouer j'aimerais que le temps s'arrête, pour être contre lui des heures. Je passe alors ma main contre sa hanche contre son dos, pendant que son étreinte ce fait légèrement plus forte.

- Nous nous sentons bien comme ça. Merci Anthéa.

« Tu n'as pas a me remercier, et je dois l'avouer que je me sens bien aussi. »

J'étais la à le regarder, quand il tourna le regard vers Banshee. Je remarque alors ma boule de poil nous fixaient de ses yeux verrons. Je souris à Banshee pendant qu'il lui souri a son tour, la boule de poil approcha alors rapidement vers sa maîtresse. Regardant Azrael d'un regard neutre, elle lâche ses ronrons blottis contre moi. Puis regarda longuement Azrael mais, bizarrement elle ne cracha pas. Elle laissa échapper un miaulement grincheux, pendant que je me baisse pour la prendre contre moi. Commencent alors à la caresser dans le sens du poil, son poil était doux comme a son habitude.


- … Nous aimerions te voir à nouveau chez nous demain, pour te faire par de notre décision. Je suis sur qu’ils t’apprécient eux aussi. Nous te raconterons comment nous somme venus au monde.

« Je comprends ne t'en fais pas prend ton temps, en attendant je vais préparer ma chambre pour t'accueillir. Et bien entendu je veux bien que tu m'explique tout, et c'est avec plaisir que j'accepte ton invitation. »

J'approche alors de l'entrée partant vers ma chambre, l'invitant a me suivre d'un sourire sincère. Attendant que le jeune homme me suive. Une fois qu'Azrael me suis j'avance vers ma chambre, banshee toujours dans mes bras. J'ouvre la porte de la main droite, tenant ma boule de poils de la main gauche blottie contre moi. Avant de la déposer contre le sol par la suite, celle-ci part alors en direction du lit a baldaquin vêtu d'une parure violette et noire. Tourna sur elle-même avant de se coucher la tête contre l'un des coussins noirs. La chambre est spacieuse, les murs étaient violet et noir sur la droite à l'entrée se trouve la salle de bain,j'avais laisser la porte ouverte. Non loin du lit sur la droite une ancienne coiffeuse ébène. Un cadre se trouve au-dessus du lit, celui d'une jeune femme vêtue d'une robe de soirée noire. Le sol lui est gris, l'armoire ébène se trouve sur la gauche du lit. Un bureau près de l'étagère de livres de cours se trouve juste au-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Sam 16 Aoû 2014 - 15:47

Anthéa emmena Azrael jusqu'à sa chambre, la décoration violette et noir laissait ce dernier dans l’indifférence. Pourtant, une fois le seuil franchit, Azrael se sentait un peut mieux qu’avant. Une présence chaleureuse régnait en ce lieu. Banshee semblait avoir pris ses marque elle aussi, car elle alla se mettre en boulle sur un coussin. Comme si elle avait toujours vécût dans cette chambre. Cela arracha un petit sourire à Azrael. La chambre était plutôt vaste et possédait même une salle d’eau.

Le jeune homme alla prêt de la fenêtre et s’assit dos au mur de cette dernière.
Azrael regarda Anthéa s’installé près de Banshee sur son lit.

- Nous t’avons dit que l’on te raconterait comme nous somme venus en ce monde. Mais elle n’est pas très joyeuse. Nous devons commencer par le souvenir qu’il nous a tous légué avant d’aller de l’autre coté.

Azrael se recroquevilla un peut sur lui-même lorsqu’il entama l’histoire. Une peur indicible semblait s’être emparer de lui rien qu’au fait de se rappeler cet événement macabre.

-Nous vivions dans une petite famille. Nous avions deux grands frères. Ils avaient 2 et 3 ans de plus que nous, et nous nous entendions très bien avec eux. Bien sur il y avait des disputes entre nous par moment mais jamais rien de grave. Mais ce jour qui commençait comme tous les autres jours vira au cauchemar à sa venue. Un homme vint frapper à notre porte. Il semblait être terrifié par quelque chose. Nous ne nous se souvenons pas bien de lui. En fait, il n’y avait que deux choses dont nous nous souvenons à propos de cet homme, son tatouage aux symboles entremêlés, et son visage qui semblait marqué par le temps et la maladie. Cette personne fut le messager de la mort et de la peur. Pendant ce temps, Azrael jouait avec ses frères. Ils passaient un bon moment ensemble. Mais ce n’était que le calme avant la tempête. La suite des événements s’enchaina très vite. L’homme se mit à rire, puis il sorti un couteau de sa poche et le planta dans l’œil gauche de notre père. Puis il retira la lame lorsqu’il cessa de bouger. Notre père s’écroula sur le sol, et une marre de sang se répandit ensuite. Puis il y eut un hurlement, du sang encore et encore. Ensuite, nous nous souvenons être sous un meuble. Essayant de nous cacher du démon qui était entré chez nous. Nous avons vu la tête de notre mère rouler sur le sol alors que son corps, lui, se trouvait quelques mètres plus loin. Et se fut au tour de nos frères. Il les mutila, les torturant pendant plusieurs minutes, et les acheva une fois qu’il en eut assez. Nous n’oublierons jamais le visage de ce monstre lorsqu’il tua nos frères. Son sourire tiré jusqu’à ses oreilles, et son rire qui nous glaçait le sang.

Azrael tremblait de tout son être pendant qu’il racontait cet événement.

- Mais ce n’est pas notre premier souvenir. C’est un souvenir qu’il nous a donné, il est là pour nous rappeler que les visages peuvent avoir plusieurs faces. Notre premier souvenir est celui d’une chambre blanche, et la lumière diffuse d’une fenêtre salle. Par la suite, plusieurs visages défilèrent devant nous, leur bouche bougeait, mais aucun sons ne parvenaient à nos oreille. Cela dura longtemps. Mais nous avons réussit à trouver comment parler avec les autres visages. Cependant, ils ne nous comprenaient pas. Ils ne comprenaient pas que celui qu’ils avaient mit la était parti de l’autre coté. Et ils nous ont laissé dans cette chambre pendant longtemps encore. Et puis un jour, ils nous on laissé sortir de cette chambre, ils nous ont dit que quelqu’un voulait nous voir et qu’il nous aiderait. Mais ce nouveau visage nous a aidé qu’un cours moment. Puis, il nous a mis dans notre chez-nous. Sköll sent qu’il veut se débarrasser de nous. C’est à Sköll que nous devons notre tatouage. Puis, la dame nous a choisis. Nous en ignorons les raison, mais nous avons confiance en elle. Nous sommes tous comme Sköll, nous courrons tous après elle, sans jamais pouvoir l’atteindre.

Sur cette partie de l’histoire, Azrael être plus détendu, et son tremblement s’était estompé. Le jeune homme regarda ensuite Anthéa pendant un long moment, et lui sourit maladroitement. Après quoi, il se leva et alla s’adosser sur le coté gauche de l’armoire. Puis, il ferma les yeux, lâchant un petit soupire.

- Nous te remercions Anthéa. Cette pièce dégage la même chaleur que celle de la petite maison où se trouve la dame. Nous ne te dérangerons pas, promis.

Azrael semblait maintenant complètement détendu.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Sam 16 Aoû 2014 - 21:51

J’étais près de la porte, j’attends qu’Azrael entre dans la chambre. Une fois fait je regarde princesse Banshee partir directement vers le lit. Cela m'arracha un sourire, je ferme alors la porte derrière nous. Regardant avant ça la petite tête curieuse qui, en passant dans le couloir, regarda l'intérieur de la chambre. Je lève bien les yeux au ciel, avant de leurs fermer la porte au nez. La princesse des boules de poils commence déjà à lâcher ses ronrons sur le lit. J'invite alors Azrael a ma suivre, j'approche du lit a baldaquin, prenant place sur le lit. Je regarde alors Azrael approcher de la fenêtre, pour ensuite s'asseoir dos à celle-ci. J'arc le sourcil droit le regardant prendre place, Banshee regarda le jeune homme de ses yeux verrons.

Tu ne veux pas venir t'asseoir sur le lit?
Sa doit être pas très confortable.


Je le vois alors partir dans une discutions parlant de son passer du moins le commencement. Alors je me positionne en petite fille écoutant une histoire mais, celle-ci semble affreuse. Je prends alors Banshee contre moi en silence, l'écoutant. Je me relève le voyant ce recroquevillé sur lui même ma boule de poils me suivant alors. Je me place a ses cotés tenant sa main gauche de la mienne, pendant que Banshee réagi visiblement bizarrement. Effectivement elle vient ce placer contre le ventre du jeune homme, elle éternue alors avant de lâcher son premier ronron contre celui-ci.


-Nous vivions dans une petite famille. Nous avions deux grands frères. Ils avaient 2 et 3 ans de plus que nous, et nous nous entendions très bien avec eux. Bien sur il y avait des disputes entre nous par moment mais jamais rien de grave. Mais ce jour qui commençait comme tous les autres jours vira au cauchemar à sa venue. Un homme vint frapper à notre porte. Il semblait être terrifié par quelque chose. Nous ne nous se souvenons pas bien de lui. En fait, il n’y avait que deux choses dont nous nous souvenons à propos de cet homme, son tatouage aux symboles entremêlés, et son visage qui semblait marqué par le temps et la maladie. Cette personne fut le messager de la mort et de la peur. Pendant ce temps, Azrael jouait avec ses frères. Ils passaient un bon moment ensemble. Mais ce n’était que le calme avant la tempête. La suite des événements s’enchaina très vite. L’homme se mit à rire, puis il sorti un couteau de sa poche et le planta dans l’œil gauche de notre père. Puis il retira la lame lorsqu’il cessa de bouger. Notre père s’écroula sur le sol, et une marre de sang se répandit ensuite. Puis il y eut un hurlement, du sang encore et encore. Ensuite, nous nous souvenons être sous un meuble. Essayant de nous cacher du démon qui était entré chez nous. Nous avons vu la tête de notre mère rouler sur le sol alors que son corps, lui, se trouvait quelques mètres plus loin. Et se fut au tour de nos frères. Il les mutila, les torturant pendant plusieurs minutes, et les acheva une fois qu’il en eut assez. Nous n’oublierons jamais le visage de ce monstre lorsqu’il tua nos frères. Son sourire tiré jusqu’à ses oreilles, et son rire qui nous glaçait le sang.


J'apprends alors qu'il avait eu deux grands frères, avec qui il s’entendait très bien. Mais, comme dans les films d'horreur tout vira au chaos. Un homme était venu les voir complètement tirailler par la peur, la suite des événements me glace le sang. Le meurtre de sa famille avais été bestiale, la haine que j'avais déjà pour tout ces vampires mort par la stupidité des humains grandit à nouveau. Je soupire longuement tenant toujours sa main, la serrant dans la mienne. Princesse Banshee, continue ses ronrons contre le jeune homme, frottant sa tête contre son torse. Je suis surprise de la réaction de ma chatte, elle était d'habitude agressive. Je reste silencieuse le regardant tout le temps qu'il parle je le sens trembler contre moi, je ne peu m'empêcher de passer mon bras gauche contre son dos.

- Mais ce n’est pas notre premier souvenir. C’est un souvenir qu’il nous a donné, il est là pour nous rappeler que les visages peuvent avoir plusieurs faces. Notre premier souvenir est celui d’une chambre blanche, et la lumière diffuse d’une fenêtre salle. Par la suite, plusieurs visages défilèrent devant nous, leur bouche bougeait, mais aucun sons ne parvenaient à nos oreille. Cela dura longtemps. Mais nous avons réussit à trouver comment parler avec les autres visages. Cependant, ils ne nous comprenaient pas. Ils ne comprenaient pas que celui qu’ils avaient mit la était parti de l’autre coté. Et ils nous ont laissé dans cette chambre pendant longtemps encore. Et puis un jour, ils nous on laissé sortir de cette chambre, ils nous ont dit que quelqu’un voulait nous voir et qu’il nous aiderait. Mais ce nouveau visage nous a aidé qu’un cours moment. Puis, il nous a mis dans notre chez-nous. Sköll sent qu’il veut se débarrasser de nous. C’est à Sköll que nous devons notre tatouage. Puis, la dame nous a choisis. Nous en ignorons les raison, mais nous avons confiance en elle. Nous sommes tous comme Sköll, nous courrons tous après elle, sans jamais pouvoir l’atteindre.

J'étais près de lui a lui caresser le dos, je reste quand même silencieuse son histoire me touche énormément. Son tuteur l'avait aidé un cours moment, avant de tout bêtement le laisser tomber. Je lâche un soupire de mécontentement, regardant Banshee lâcher un miaulement pour savoir s'il aller mieux. Je caresse ma boule de poils en silence, la laissant ronronner a nouveau.

Je suis désolée pour ce que cette personne t'as fait... tu es vraiment courageux tu sais ?
Mais maintenant tu n'es plus seul, je suis la avec Banshee et la déesse aussi. Ton destin est ici maintenant, je sais bien que c'est horrible. Et bien entendu tu as du te sentir seul, alors que tu avais besoin de lui... il t’a laissé seul.


Je le regarde alors me sourire, avant qu'il parte plus loin vers l'armoire. Banshee avait sautée de ses genoux pour le laisser se relever. Compte a moi je me contente de sourire même si j'ai une boule au ventre. Je me redresse alors lentement en soufflant. Tu vas bien ? Tu as besoin de quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Dim 17 Aoû 2014 - 22:08

Adossé à l’armoire, Azrael ferma les yeux pendant plusieurs secondes. Le souvenir dont il avait hérité ne s’effaçait pas, les images étaient toujours aussi net après tant d’années. Le jeune homme fut pris d’un léger frisson en se remémorant ce cauchemar.

- Tu vas bien ? Tu as besoin de quelque chose?

Azrael sorti de sa torpeur à à ce moment la. Il regarda Anthéa l’espace d’un instant avant de lui répondre qu’il allait bien et qu’il ne désirait rien pour le moment. Ses pensées chaotiques tambourinaient à l’intérieure de son crâne. Mais de l’extérieure, le jeune homme ne laissant rien transparaitre. Cependant une petite boulle de poils blanche vint brisée se bruit, en faisait un autre bruit, qu4azrael n’avait pas l’habitude d’entendre pour lui. Banshee vint près de lui en miaulant. Dans un premier temps Azrael fut surpris par ce miaulement, et resta quelques secondes à regarder cet animale aux yeux verrons. Et, dans un second temps, un sourire timide se dessina sur son visage. Puis il tendit lentement la main vers Banshee, et s’arrêta au niveau de son museau, la laissant renifler sa main. Une fois qu’elle eut fini, Banshee colla sa petite tête contre la paume d’Azrael. Le visage du jeune homme arborait alors un regard doux et un sourire sincère.

- Nous te remercions pour l’essai que tu nous offre. Notre histoire t’as peut être touché. Nous comprenons pourquoi il a besoin de temps. Nous en avons aussi besoin. Et qui sait, c’est peut être par sa volonté que nous sommes ici.

Banshee regarda Azrael et miaula une nouvelle fois.

- Tu as surement raison. Il ne faut pas oublier la dame. Nous devons tous nous reposer. Tu devrais rejoindre Anthéa. Nous, nous allons nous reposer ici. Nous te promettons de ne pas lui faire du mal. Après tous nous sommes vos invités.

Azrael affichait maintenant un large sourire. Puis, il regarda vers la fenêtre et son regard perdit leur lumières, avant de se fermés.

- Anthéa … nous avons l’habitude de dormir à même le sol. Ne t’inquiète s pas pour nous. Nous aimerions que tu poses pour nous demain s’il te plaît. Cela nous permettra de te dire notre réponse pour ce qu’il s’est passé ce soir. Les autres parlent trop.

Avant de réellement s’endormir, Azrael enleva juste sa veste et sa chemise. Plaquant son tatouage contre l’armoire. Et d’un léger sourire, il murmura :

- Tu ne l’attraperas pas ce soir. Voyons si "il" arrivera à faire mieux.

Puis il fit un signe de la main a Anthéa afin de lui souhaiter de bien dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Ven 12 Sep 2014 - 19:18

Anthéa regarda alors Azrael adossé contre l'armoire, repenser à tout son passé doit être éprouvant.
Sur tout que le sien n'était pas jolie, jolie. Anthéa commence alors à comprendre le jeune homme. Elle souffle doucement toujours assise. Banshee regarda alors Azrael longuement, quand celui-ci tend alors la main pour que la boule de poil renifle sa main. Elle le fait automatiquement mais, la belle Banshee ne s'arrêta pas la, elle mordilla alors les doigts du jeune homme. Avant de tout bêtement placer sa tête cotre la paume de sa main, regardant alors le jeune homme en ronronnant. Quant à moi je souris bêtement la petite boule se comporter bizarrement.
Peut-être que la princesse Banshee avait changée ? Sous le miaulement de la petite boule de poils aux dires du jeune homme elle sourit alors. N'osant pas parler car pour lui un animal qui ne l'envoie pas boulet était nouveau.

La jeune fille regarda alors Azrael qui lui dit directement qu'il dormirait contre le sol, c'est pour sa qu'il n’avait pas voulu s'asseoir sur le lit. Ou même sur un fauteuil, elle se contente alors de se lever. Puis de partir vers son armoire, ou elle attrapa deux grande couvertures plier en quatre. Qu'elle déplie en deux, elle les plaça juste à coté de son lit. Elle attrape alors son oreiller fétiche qu'elle vient placer sur les couvertures. Approchant alors de l'armoire à nouveau pour attraper une seconde couette. Qu'elle laissa plier, il l'utilisera s'il la veut.

Très bien, mais dort au moins sur les couvertures. Tu verras c'est bien plus confortable qu'a même le sol.

Je réponds alors à son salut de bonne nuit en souriant. Avant de tout bêtement me glisser dans mes draps en souriant, avant de fermer les yeux. Quant à Banshee, elle resta près d'Azrael, ronronnant contre son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Ven 12 Sep 2014 - 20:25

Azrael regarda Anthéa disposer des couvertures près de lui, mais il n’avait jamais dormi autre par que sur le sol depuis si longtemps qu’il avait oublié ce que le mot « confort »signifiait.

Très bien, mais dort au moins sur les couvertures. Tu verras c'est bien plus confortable qu'a même le sol.

Azrael regarda une dernière fois les couvertures avant d’en saisir une et de s’y refugier dessous. Mais à peine avait il fermer les yeux, qu’Azrael sentit un poids sauter sur son ventre et commencer à légèrement vibrer. Quant il rouvrit un œil il s’aperçut que ce poids sur son ventre n’était ni plus ni moins que Banshee ronronnant tranquillement. Un sourire maladroit se dessina alors sur le visage du jeune homme.

La journée passa à vitesse grand v. Azrael dormi d’un sommeil de plomb, pourtant ce n’est pas près de l’armoire qu’il se réveilla. Mais dans le lit, aux cotés d’Anthéa. Sa main droite était sur les hanches de la jeune fille et son bras gauche, lui, était carrément passé en dessous de cette dernière. Azrael fut confus pendant plusieurs secondes par ce changement « d’environnement » aussi radical. Mais une lueur l’arracha de ses pensées. Le crépuscule pointait à l’horizon. Un spectacle que le jeune homme appréciait d’habitude. Mais la perspective de rester encore quelques instant blottit contre Anthéa l’emporta. Alors, le jeune homme referma ses yeux et se laissa glisser encore un peut vers les doux bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Dim 14 Sep 2014 - 11:26

Je dormais d’un sommeil agité après l'histoire d'Azrael, elle m'avait touché profondément, au point de revoir les images. Je murmurais des mots que personne ne pouvait comprendre, me tournant et me retournant dans mon sommeil. Le jour était rapidement passé, je fini par sortir de l'histoire d'Azrael. Lorsque je ressentis une personne derrière moi. Je pensais que s'était encore un rêve, car Azrael avait dis qu’il ne dort que sur le sol depuis quelques années. Je fini tout bêtement par me calmer, pendant que je mordille ma lèvre inférieur.

Je passe alors le cape de ma nuit, la lune commence à montrer le bout de son nez. J’étais fatiguée mais, j'avais quelque chose de changer, mon réveil n'était plus comme d'habitude. Je ressens le corps d'une personne contre moi, j’étais blottit entre des mains puissantes. Pas celle d'une femme, je tourne doucement la tête vers l'arrière. Je fus surprise de voir Azrael contre moi, mes hanches étaient complètement sienne. Je me demande comment on en était arrivé la, mais, je rougis le regardant dormir. Pendant que princesse Banshee éternua en regardant sa maîtresse blottis contre Azrael et non pas contre elle. Elle miaula de mécontentement. J'avais l'impression d'avoir la voix d'une jeune femme dans mon esprit qui me réprimande. Je fini par me tourner contre mon Azrael qui dormait toujours, je colle doucement mon front contre le sien tout en le regardant en silence.

Je souris alors tendrement, regardant à des moments du coin de l'œil Banshee. J'embrasse tendrement le front d'Azrael, m'extirpant  de ses bras. Même si je dois l'avouer j'aimerai rester près de lui, je laisse alors ma nuisette glissée de mon corps. Partant vers la salle de bain, laissant la porte entre ouverte légèrement, si la princesse des chats voulait me suivre. Je fini par retirer mes sous-vêtements. Partant vers la douche, commencent à régler l'eau. Une fois l'eau a bonne température, je me glisse sous celle-ci. Laissant un gémissement de contentement se laisser entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Dim 14 Sep 2014 - 12:15

Azrael ne dormais pas tout à fait lorsqu’Anthéa s’extirpa de son étreinte. Il avait parfaitement ressenti son souffle sur son visage, ainsi que le baiser sur son front. Lorsqu4anthéa passa la porte de la salle de bain, Azrael ouvrit les yeux et se leva lentement, toujours sous l’emprise de Morphée. Il regarda un peut autour de lui, et constata qu’elle avait laissée la porte entre-ouverte. Mais le regard d’Azrael se détourna de cette entrée, pour aller se figer vers la fenêtre.

- Je ne peux plus courir après le soleil… murmura Azrael en lâchant un petit soupir. La bénédiction de votre dame à des avantage, je sens notre force et endurance croitre chaque jours un peut plus. Mais, c’est aussi à cause d’elle que je ne peux plus regarder le soleil…

Le visage du jeune homme assit sur le rebord de la fenêtre ouverte était plein de mélancolie. Azrael entendit par la suite un petit gémissement provenant de la salle d’eau et l’arrachant à son activité. Son regard se porta à nouveau sur la porte entre-ouverte et y resta un petit moment avant de se déporté sur son sac. Azrael se leva tranquillement et chercha son carnet de croquis dans ce dernier. Une fois celui-ci trouvé, il regagna sa place sur le rebord extérieure de la fenêtre, et commença à dessiner à sa manière. Ses yeux perdirent alors leur lumières et son visage devint inexpressif. Son regard vide était dirigé vers le soleil pendant que sa main droite grattait la feuille avec son crayon. Azrael resta ainsi pendant plusieurs minutes. Sur la feuille de papier de forma A4 les lignes de symboles enchevêtrer les uns aux autres commençait à dessiner une forme circulaire dans la quelle les deux astres célestes étaient poursuivis par deux loups. Un des loups était légèrement plus foncé que l’autre. Et la forme totale suivait celle du symbole de l’équilibre, le yin-yang. Lorsque le dessin fut fini, Azrael revint à la normale et regarda le dessin en souriant légèrement.

- Merci l’ami, tu sais toujours ce dont on a besoin. Il est peut temps pour moi de laisser le soleil seul, et de prendre la place de mon frère Hati. Pourtant … le soleil me manquera...

Après cela, Azrael enleva son pantalon et commença à se changer dans la chambre. Mais il avait été tellement pris dans ses dessins qu’il n’avait pas entendu qu’Anthéa venait de finir sa douche. Et cette dernière revint dans la chambre alors que le jeune homme était nu comme un ver. A ce moment, son regard croisa celui d’Anthéa qui était devenu rouge comme une pivoine. Azrael regarda pendant un long moment Anthéa, avant de lui dire

- Nous espérons que le vue ne te dérange pas trop. Nous voulions nous changer pendant que tu étais sous l’eau, mais nous avons du trop tardé. Mais maintenant pouvons nous aller nous laver aussi ?

Le fait d’être intégralement nu devant Anthéa ne semblait pas vraiment le mettre mal à l’aise. Même si il afficha un sourire plutôt gêné.



[HRP]

Ici je fais référence à la légende de Sköll et Hati les frère et fils loup de Fenrir. Ces dernier courent après leur astres réspectif afin de les manger et les apporter à leur père le jour du jugement dernier (le Ragnarok ) La personnailité dominant chez mon personne dans se poste est celle de Sköll. Une personnalité qui aime le soleil plus que tout.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Lun 15 Sep 2014 - 11:49

J'étais toujours sous la douche, l'eau chaude me faisait un bien fou, j'adorais l'eau. Et l'effet de l'eau chaude sur ma peau, me donner l'impression de nager dans une source d'eau chaude. Bien que ce ne fût pas le cas, je souris tout de même. Ma nuit avait été longue et émouvante, mais vers la fin j'étais tellement bien. Blottis contre lui, j'étais comme sur un nuage doux et paisible. C'était la première fois que je ressentais ça. J’avais passé des nuits avec un seul et unique homme, mais jamais comme celle là. J'avais déjà commencé à me laver avec un sourire au bout des lèvres, pour la première fois j'étais de bonne humeur. La mousse glissait le long de mon corps, mes cheveux ruisselaient d'eau collant ma peau aux allures de porcelaine. J'attrape alors une serviette que j'enroule autour de mon corps puis une plus petite que j'utilise pour sécher mes cheveux.

Une fois fait, je pousse alors la porte, princesse Banshee elle était juste à côté de celle ci, regardant si le jeune homme aller rentrer ou bien rester là. Elle fut surprise de le voir dessiner et non pas aller sous la douche auprès de sa maîtresse, bien que cela l'arrange. Elle miaula en regardant le jeune homme. Je finis par sortir de la douche. Mais le regard de la boule de poils se place sur Azrael nu comme un ver devant sa maîtresse et elle-même, Banshee place alors sa patte droite contre ses yeux. Je continue de regarder Azrael nu comme un ver, rougissant rapidement.

- Nous espérons que le vue ne te dérange pas trop. Nous voulions nous changer pendant que tu étais sous l’eau, mais nous avons du trop tardé. Mais maintenant pouvons nous aller nous laver aussi ?

Je continue de regarder le jeune homme au lieu de détourner le regard, j'avais les joues en feu rien cas le voir comme ça. Mais, sous la voix du jeune homme, je sors de mes pensées. J'approche alors lentement de celui-ci, de ma démarche féline habituelle. Venant à me blottir contre lui, je le regarde dans les yeux pendant qu'un fin sourire se dessine sur mes lèvres. J'approche alors mes lèvres des siennes, pendant que j'enroule mes bras à sa taille. Puis mes lèvres continuent leur progression vers son cou, tout en douceur je caresse ses reins. Laissant alors sa serviette glissée le long de son corps, sous une caresse de velours. Qui me fait alors frissonné contre le corps d'Azrael.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Lun 15 Sep 2014 - 19:30

Anthéa s’approcha du jeune homme en tenue d’Adam d’une démarche envoutante. Puis elle se pendit à sa taille avant de l’embrasser. Par se simple geste, la jeune fille réussit une nouvelle fois à apaiser le chaos spirituel d’Azrael. Ses pensées étaient plus claires qu’avant et c’est surement par instinct que le jeune homme passa ses bras dans le dos d’Anthéa, nue elle aussi. Lorsque cette dernière l’embrassa au niveau du cou, Azrael frissonna. Azrael resserra son étreinte légèrement avant de soulever Anthéa pour la mettre sur le lit de la chambre. Pendant Banshee miaulait de mécontentement envers Azrael, mais le jeune homme n’y prêta pas attention continuant ce qu’Anthéa et lui avaient commencés. Azrael pris le temps d’observer le corps gracile d’Anthéa avant de lui rendre son baiser.

Au contacte d’Azrael, Anthéa semblait agir sur lui comme un catalyseur, parasitant le chaos dans le quel il vivait depuis longtemps. Un calme, qui avait l’air de lui plaire. Azrael affichait une expression détendu, apaisé et chaleureuse. Ce qu’il avait senti chez Anthéa lorsqu’il fit sa connaissance ne l’avait pas trompé. Enfin Azrael laissa son corps, ainsi que ses sentiments pour Anthéa s’exprimés. Son étreinte s’allégea et il plongea alors son regard dans celui d’Anthéa. Cette expérience était complètement nouvelle pour lui, de ce fait, Azrael n’avait jamais ressenti cela pour un autre être vivant quel qu’il soit.

Dans un premier temps le jeune homme était plutôt tendu, et maladroit. Mais son stress s’évapora lorsqu’il vu le sourire d’Anthéa allongée juste en dessous de lui. Azrael l’embrassa une nouvelle fois, sa main droite dans la main gauche d’Anthéa. Puis il lui murmura au creux de l’oreille :

- Merci Anthéa nous sommes heureux avec toi. Nous aimerions rester à tes cotés. Tu es celle qui put le faire revenir, et tu es la première avec qui nous sommes réellement nous.

A cette phrase, un chaos d’un nouveau genre s’installa en Azrael. Le bruit était revenu, mais il sonnait d’une toute autre façon. Une chaleur supplémentaire s’était ajoutée au reste. Elle était douce, et son odeur rappelait celle d’Anthéa.

Azrael resserra son étreinte doucement son corps contre celui d’Anthéa. Il pouvait sentir le moindre des battements de cœur d’Anthéa, et son souffle sur sa peau lui provoquait une sensation de bien être. Puis, Azrael commença faire des mouvements de balancier lentement. Azrael ne remarqua pas tout de suite la petite trainée de sang, ni même son odeur. Celle Anthéa était présentement la plus forte et la plus enivrante. Cela dura pendant plusieurs minutes, après quoi Azrael s’allongea coter d’Anthéa tous en se blottissant contre elle, restant dans cette position durant quelques instants. Puis il se leva tranquillement et partie en direction de la salle de bain. Arrivé à la porte, il se retourna vers Anthéa et lui dit en affichant un grand sourire:

- Nous avons besoin de nous doucher. Nous ne fermons pas la porte si jamais il te prenait l’idée d’en faire de même.

Avant d’entrer dans la salle de bain, il regarda Banshee qui avait assisté à toute la scène. Et il lui dit qu’il était désolé de l’avoir obliger à partager sa maitresse.
Revenir en haut Aller en bas
Anthéa DeRuthven
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 77
Points de Rp : 80
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans ton dos, mes ongles planté dans ta chaire.
Humeur : Joeyuse

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Mer 24 Sep 2014 - 17:26

Je ne savais pas vraiment pourquoi je me laisse aller de la sorte mais, j'étais tellement bien blottit contre Azrael. C'est peut-être parce que je l'aime, oui c'est ça je l'aime. Au début j'étais complètement perdu, son comportement m'était incompréhensible, j'avais du faire appel à la déesse pour qu'elle me vienne en aide. J'avais toujours ressenti son approche comme une douce caresse contre mon visage. Cet homme était différent des autres, peut-être que mon attirance à son approche avait quelque chose en commun avec ce facteur. Je ne sais pas vraiment, tout ce que je désire c'est resté auprès de lui. J'avais mon regard plongé dans celui du jeune homme, j'étais contre lui bien qu'il soit dans une tenue plutôt dénuder.

Comme à chaque fois ou j'ai eu le plaisir de l'embrasser, quelque chose se produit les traits de son visage changeaient. Il passa ses bras derrières mon dos, me serrant contre lui, je souris alors tendrement en le regardant. Il finit par me déposer sur le lit, j'étais sous lui, mon regard toujours dans le sien. Je le sens maladroit mais, aussi tendu, alors je lui souris de mon plus beau sourire. Mon sourire avait l'air de fonctionner il finit par se détendre, je prolonge alors tendrement le baiser qu'il dépose contre mes lèvres. Il plongea alors sa main dans ma main droite, et je souris de plus belle contre lui.

Tu n'as pas à me remercier je suis heureuse que tu sois bien. Tu peux rester près de moi autant que tu le souhaites.

Je souris alors au jeune homme d'un sourire des plus éclatant, je ressens alors son étreinte beaucoup plus contre mon corps. J'étais à nouveau sur se petit nuage douillet qui me plaisait énormément. Blottis contre lui je vins lui embrasser tendrement le cou. Sous de petits baisers chaud contre sa peau, je pouvais ressentir son cœur battre dans sa poitrine. Le mien était déjà entrain de jouer sa mélodie rythmé dans la mienne. Sous ses mouvements de balancier je ressens alors des picotements intérieur, mon corps lui appartenait par cette union charnel, qu'est-ce-que je dis, mon âme et mon cœur tout entier. Je ressens alors une odeur sucré et attirante me chatouillant les narines mais, je ne détecte pas d'ou elle venait. Je laisse alors ma main libre glissé près de ses omoplates, les picotements commencent à se réchauffer au rythme de ce balancier. Une fois que mon esprit et mon corps fus habituer au mouvement et aux picotements, je place lentement mon index droit contre les lèvres d'Azrael un sourire au bout des miennes.

Je nous fais alors doucement basculé sur le côté pour me retrouver au-dessus de lui, un clin d'œil droit vint à se laisser voir. J'étais à califourchon sur lui, j'attrape lentement sa main droite que je place contre ma hanche droite. Quant à l'autre, je viens la placer contre ma poitrine. Je commence alors des mouvements verticaux, mordillant ma lèvre inférieure pendant que ma respiration se faisait plus courte. Je souris alors tendrement à Azrael. Je me laisse alors rouler sur le côté près de lui laissant s'allonger comme il le souhaitait restant blottis un moment contre lui. Je le regarde alors partir après quelques minutes vers la salle de bain.

Nous avons besoin de nous doucher. Nous ne fermons pas la porte si jamais il te prenait l’idée d’en faire de même.

Oui j'arrive dans deux minutes.

Je reste la, sur mon lit, regardant Banshee gronder sous le spectacle lui ayant était offert. Bien qu'elle s'en serait bien entendu dispensée, elle miaula sur moi me fixant de ses yeux verrons. Une nouvelle fois j’entendis dans mon esprit la voix d'une jeune femme mécontente. Haussant alors les épaules, me levant du lit. L'odeur attirante était toujours là,  je regarde alors le lit, voyant une trace de sang. Je me mordille alors la lèvre inférieure, avant de partir vers la salle de bain.

Banshee... C’est bon je n'ai pas commis un crime.
Revenir en haut Aller en bas
Azrael Malko
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 38
Points de Rp : 53
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 25
Localisation : dans un endrois clos et étroit
Humeur : Complexe, essaie de deviner

MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   Sam 27 Sep 2014 - 13:20

Azrael fit couler l’eau, et se plaça sous la paume de douche sans même faire attention à la température de cette dernière. Au début un frisson parcourra son corps. Puis la température augmenta rapidement, et fini par se stabiliser au alentour de 36°c. Le jeune homme était face au mur, s’appuyant de sa main droite contre se dernier. L’eau coulait sur l’arrière de son crâne, poursuivant sur son dos. Puis, Azrael mit sa main gauche sur son tatouage, comme si une douleur le prenait à cet endroit. Enfin, il ferma ses yeux, son visage affichait une expression fermé et détendu.

Dans son esprit chaotique, le bruit s’intensifiait. Il était en pleine discussion intérieure. Et d’après les quelques grimaces qu’il affichait de temps à autre, elle était plutôt houleuse. Azrael était tellement pris dans ses pensées qu’il n’entendit pas Anthéa rentrée dans la salle de bain. Tout autour de lui n’était plus que silence. Mais ce silence fut brisé lorsque quelque chose vint se blottir contre lui. A cet instant Azrael refit surface regardant dernière lui, Anthéa était contre lui, les yeux fermés. Cette vision le fit sourire. Puis il se retourna, et pris la jeune fille dans ses bras, tout en s’adossant au mur. Resserrant légèrement son étreinte, il vint murmurer aux oreilles d’Anthéa :

- Nous parlions justement de toi Anthéa. Nous souhaitons tous être à tes cotés. Nous pensons que tu es la seul capable de le faire revenir. Cependant tu dois savoir que s’il revient nous disparaîtrons à ce moment. Nous n’existons que par sa volonté, nous somme lui, il est nous.

Azrael resta ensuite pendant quelque instant sans bouger. Sa respiration était calme, parfaitement en accord avec son rythme cardiaque. Après quoi, le jeune homme repris :

- Si tu nous y autorise, nous aimerions transférer quelques une de nos affaires ici. Ne t’inquiètes pas, nous ne possédons pas grand-chose. Nous aimerions rester ici avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées salvatrices ? [PV Anthéa/Azrael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Seul et sage pensée!
» Le meilleur remède aux mauvaises pensées est un verre d'alcool ! (a) - PV Jordane
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Petite pensée pour le Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison de la nuit FRANCE :: La maison de la nuit Francaise :: Premier Etage :: Salle commune-
Sauter vers: