Bonjour, amis du jour. Bonsoir, amis du soir ! Je vous souhaite à tous la bienvenue sur le forum français La Maison de la Nuit. Venez découvrir toutes les infos, les news, photos, vidéos et interviews qui portent sur cette série de livre phénoménale !!
 
AccueilPortailRPGFAQMembresS'enregistrerConnexion
Le forum est actuellement repris en main par Ever D. Black, soyez patient
Cyrius B. Lafferty & Luna Duchannes retrouvent leur statut de modo

Partagez | 
 

 Une vie de chien!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Une vie de chien!   Lun 12 Déc 2011 - 16:45

Bon les amis, je dois vous prévenir que c'est mon premier texte du genre, et qu'il reste des modification à effectuer. Toutefois, je vous le met à disposition, car vos conseilles peuvent m'être utile, alors n'hésitez pas à commenter!    Wink  



Une vie de chien.



1) L'arriver

Lily est une femme forte, courageuse et instinctive. Il faut dire qu'elle en a déjà bien bavé dans la vie. Et pourtant elle n'a que 25ans. Elle est née sous X, et malgré avoir enchaîner les foyers miteux et les familles d'accueils, Lily s'est battue durant ses études, avançant pas à pas dans la vie. Entre ses changements intempestifs d'écoles, et son éternel réputation d'orpheline, qui la suivait comme son ombre, elle n'avait jamais eu d'amis et autant vous dire qu'il n'était pas question d'amants. Pourtant elle est plutôt jolie, avec son teint crème. Fine, aux cheveux long et bouclés, et aux yeux aussi gris qu'un ciel orageux, elle voyait bien le regard des jeunes hommes qui désirait la séduire, mais elle préférait ne pas trop y croire, pour s'en protéger peut être.

Après ses études elle décrocha un poste de secrétaire de direction dans une entreprise de prêt à porter féminin. Elle travailla dur, enchaînant les heures supplémentaires, pour pouvoir enfin se payer les vacances de ses rêve, un mois dans un chalet au fin fond d'une réserve Canadienne. Un mois qu'elle passerait seule, à se ressourcer dans la nature. Elle prépara ses affaires, se résumant en un gros sac à dos, Llily n'est pas femme à s'encombrer de superflu. Elle n'avait jamais pris l'avion, et se fut une expérience longue, et bien qu'impressionnante au début, ce n'était pas son moyen de transport favoris. Lily est une femme d'action et après des heures de vol, elle fut heureuse d'arriver à terre.

La jeune femme trouva son chauffeur en sortant de l’aéroport, près d'un 4/4, il portait une pancarte avec écrit : " Lily Stimson " . Elle s'approcha donc du chauffeur en lui faisant signe, et celui-ci vint lui prendre son sac sur le dos et la conduisit à la voiture. Il était grand et paraissait musclé, mais cacher sous son chapeaux et ses lunettes, lily ne pouvait distinguer son visage. Le chauffeur mis le sac dans le coffre de la voiture, puis aida la jeune femme à monter et à s'installer. Une fois dans la voiture, le chauffeur n'enleva pas son chapeau, ni ses lunettes d'ailleurs, et démarra. Il restait encore deux bonnes heures de 4/4 à Lily, dans un silence pesant ou seul le bruit du moteur perçait le calme environnant. Elle roula donc pendant un bon moment traversant villes et campagne avant d'apercevoir au loin le début d'une vaste foret. Cela faisait au moins quinze minutes qu'ils roulaient à travers bois, quand ils arrivèrent enfin devant un magnifique petit chalet, tous de bois et de pierre. Elle était situer dans une clairière et un petit chemin en faisait le tour. Un jardin miniature bien entretenu donnais au tous une touche presque féerique. Le chalet se trouvait au cœur de la réserve, et à plus d'une vingtaines de kilomètres du village le plus proche. Autant dire que comme coin reculer dans la nature on ne faisait pas mieux. Par ce que Lily aimait ça la nature. Elle, ça ne l'effrayait pas de se promener seule, en forêt, elle ne craignait pas les animaux, et ne paniquait pas quand la nuit tombait. Depuis son adolescence, elle trouvait là le moyen de réfléchir, de s'isoler, de s'évader. Du moins, quand elle n'était pas plongée dans ses études.

Une fois ses bagages dans la maisonnée, et la voiture, ainsi que le mystérieux chauffeur partis, elle se lança à la découverte des lieux. Le tour du propriétaire fut rapidement fait, il y avait un grand salon avec cuisine ouverte, une chambre spacieuse, et une salle de bain tout a fait respectable. Les décorations étaient simples mais jolis. Les placards, ainsi que le frigo et le congélateur étaient plein, le ravitaillement était effectuer une fois par semaine. Une fois la visite terminer, Lily entrepris de défaire ses bagages, rangea ses vêtements dans le dressing de la chambre. Ensuite, elle s'installa sur son lit et souffla quelques secondes, profitant de ces premières minutes de vacances.

Après une bonne douche et un repas simple qu'elle trouva tous fait au frigo, Lily s'endormit rapidement. Pourtant de ce coter de l’hémisphère il n'était que midi. Résultat du décalage horaire sans doute. Elle dormit d'un sommeille lourd, et se réveilla en sueur et assoiffée. Lorsqu'elle regarda l'horloge, il était 18h. Elle décida d'aller rapidement se rafraîchir, pour ce débarrasser de cette sueur qui lui collait les cheveux au visage, puis de se préparer pour aller marcher. Elle enfila donc un jean prés du corps, une chemise en coton ainsi qu'une veste en polaire, et enfin ses chaussures de montagne, puis sortie par la porte du salon.





2 PRESQUE MORTE.

La nuit commençait à tomber, mais ce soir la lune était pleine, et sa lumière éclairerait le chemin de lily tout au long de la nuit. Les couleur des feuilles des arbres teintées d'agent sous le reflet de la lune donnait au paysage un aire irréel et simplement fabuleux. L'air était frais, mais il ne faisait pas froid et dans cette clairière, la jeune femme pouvait voir le ciel étoilé parfaitement dégagé. Le chauffeur avait bien prévenu Lily de ne pas trop s'éloigner du chalet à la nuit tomber à cause des animaux sauvages, mais comment résister à un tel spectacle ?

Le chemin qui partait devant elle se dirigeait directement au cœur de la forêt, dans un sentier fin et dégagé, Lily s'y engouffra. A peine arriver dans la foret, elle se mit à inspirer l'air à plein poumons, s'emplissant des odeur si apaisantes et familière de la mousse, de la terre, des arbres, bref, de la nature. Elle tendit l'oreille, et entendit une chouette hurler au loin, les feuilles craquer sous le pas des rongeurs et de la faune local,mais pour le reste, le calme était total. La jeune femme continua son chemin, s'enfonçant de plus en plus dans la forêt, se décontractant, et puisant toute l'énergie que lui procurait ce si beau spectacle. Elle se laissait distraire par chaque nouvelles vues, et marchait depuis plus d'une heure avant de décider qu'il serait tous de même plus prudent de rentrée.

Elle fit donc demi-tour tranquillement, retrouvant ses repaires dans les arbres tombés au sol, et les différentes plantes. Au bout d'un certain temps elle se rendit conte que le silence se faisait de plus en plus pesant, et que l’atmosphère autour d'elle se transformait en quelque chose de menaçant . Lily accéléra donc le pas, mais au bout de quelques minutes elle entendit juste derrière son dos un bruit sourd suivit d'un grognement à vous glacer le sang. Elle eut à peine le temps de se retourner pour voir un énorme loup noir lui sauter dessus. La jeune femme se jeta sur le côté pour l'éviter, mais ne put s'empêcher de crier quand les crocs de la bête se refermèrent sur sa jambe. Une douleur abominable lui sciait la cuisse et se propageait dans tous son corps, dans un frisson de souffrance. Lily hurlait, se débattait en vain , cherchant a se libérer. Le monstre grondant, desserra son emprise sur la jambe de la jeune femme, pour la morde cette fois aux côtes, lui abîment la poitrine au passage, lui vidant les poumons de tous l'air qu'ils contenaient et lui arrachant un hoquet de douleur. Elle ne se débattait plus. Incapable de bouger.

Le loup la relâcha enfin, et savourant sa victoire, il releva le museau vers la lune, il se mit a hurler, à l’appeler ou peut être à la remercier pour ce repas. C'est du moins ce que ce disait Lily. Elle l'écoutait, attendent sa fin, et leva les yeux vers son assaillant pour voir le monstre qui s' apprêtait à la tuer. Il faisait environ trois fois la taille d'un loup normal. Elle n'en avait jamais vues, mais la jeune femme l'aurait juré. Il avait des yeux jaunes, brillants, qui ressortaient d'une façon terrifiante sur son pelage noir de jais. Elle le vit se mettre en position d'attaque,prenant tous son temps, baissant les pattes avants, dressant les oreilles, museaux plaquer au sol. Lorsqu'elles le vit retrousser ses babines, dévoilant des crocs tel des poignards elle sut sans aucuns doute que sa fin était arriver. Sa jambe lui avoyait des pics de douleur et ses plais aux côtes étaient profondes, Lily attendait le coup de grâce. Elle vit le loup s’élancer, mais entendit au même moment un son étrange, provenant de derrière elle, suivit d'un choc d'une violence extrême lorsqu'elle vit une masse que les reflets de la lune rendait argentée, sauter sur le monstre. La blessée entendit les deux monstres se battre quelques instants puis cédant à la douleur, finit par s’évanouir.

Lily reprit connaissance quelques secondes le temps de se sentir portée dans les bras d'un homme. Blesser lui aussi. Elle pouvait le sentir tituber malgré sa carrure et sa force évidente, et l'entendait grogner de douleur à chaque pas. Il se dégageait de lui une bienfaisance évidente, et elle le jugea temporairement assez digne de confiance pour s'abandonner dans ses bras et retomber dans l'inconscience.



3 REVEILLE ET GUERISON .

Lily se réveilla enfin, et ouvrit les paupières, revenant d'un brouillard épais. Une douleur atroce lui parcourait la moitiés du corps, et le simple fait de respirer lui semblait être une torture. Elle était nue, ses côtes et ses seins étaient propres et bandés, ainsi que sa jambe. Elle avait l'impression d'être tomber sous un train. Elle reconnu aussi immédiatement les lieux, elle était revenue au point de départ. Cherchant à se remémorer les événements de la veille, la jaune femme commença par son réveille dans le chalet qu'elle louait pour ses vacances, de son envie d'aller se promener, de la beautés irréel de la foret sous le clair de lune, et un frisson de terreur lui parcouru le dos lorsque l'image du loup noir, de se monstre enragé aux yeux jaune revint à son esprit. Au souvenir de son attaque, et de la mort qu'elle avait frôler, elle ne puis s'empêcher de gémir en refermant les yeux. Elle se souvenait de la peur qu'elle avait ressentie lorsqu'elle avait compris ce qui l’attendait, de la douleur, quand les crocs du monstres s'étaient plantés dans sa chaires, mais ensuite tous devenait flou. Quelque chose, ou plutôt quelqu'un était intervenu, mettant fin à la partie de chasse du prédateur, et avait reconduit, puis soigné la jeune femme. Lily n'avait aucuns souvenir précis en ce qui le concernait, si ce n'est, un reflet argenter, et un homme blessé, lui aussi.

Tenant ses draps serrés contre son corps, elle se redressa tant bien que mal, et fit un tour de la chambre du regard vérifiant qu'elle était bien seule. Elle tendit l'oreille une minute, et n'entendant aucuns bruits, chercha à sortir du lit. La douleur lui fit perdre la vue et lui coupa le souffle quelques secondes, mais prenant son temps, elle parvint jusqu'à son armoire où elle récupéra un t-shirt large, et un pantalon en toile, à taille élastique. Ainsi elle put s'habiller laborieusement, et non sans douleur. Une fois présentable, elle trouva des béquille posée prés du lit, les prit, et sorti vers le salon. Chaque pas lui coupait le souffle, et elle devait s’arrêter quelques secondes pour reprendre son souffle. Elle ne trouva personne, mais une casserole fumante était posée sur la gazinière, ainsi qu'un bout de papier sur le frigo. La jeune femme s'approcha d'abord du second, et le pris dans un main pour le lire. Il était écrit : « A la prochaine pleine lune. ». Rien de plus, pas de signature, rien. Elle le laissa donc là, et se rapprocha plutôt de la casserole. C'était de la soupe et le fumet qui s'en échappait était plus qu'appétissant. Lily en remplit donc un bol qu'elle mangea installée dans le canapé. Une fois rassasiée, elle s'endormit d'un sommeille réparateur et mérité. Son sauveur était partit, et rien ne pourrait lui permettre de le retrouver. Si tenter qu'elle en aurait eu envie !

Comme elle détestait les hôpitaux ainsi que les médecins, Lily avait décider de ne pas appeler de secoure. De toute évidence, celui qui l'avait soigné savait ce qu'il faisait, car ses blessures semblait remarquablement bien se refermer. La première semaine, la jeune femme passait tous son temps à manger et a dormir, réduisant au maximum ses déplacements. Elle avait aussi appelé l'agence de voyage pour demander qu'on lui apporte simplement des bandages propre lors du prochain ravitaillement, puis s'était beaucoup reposée.

Elle guérissait étrangement vite, et après une dizaine de jours de repos, elle était presque remise. Elle gardait les marques de crocs de la bête sur son corps, sa jambe était encore un peut raide, et la faisait encore souffrir, mais ses plaies sur les côtes et les seins étaient presque toute refermée voir pour certaines, avaient déjà presque disparues. Son appétit avait grandit, et ses habitudes alimentaire subissait d’étranges changement. Elle s'était étonné de se voir manger sa viande plus saignante que d'habitude, et de favoriser cette dernière aux légumes. Elle se disait qu’après son accident, et tous le sang qu'elle avait perdues, son corps devait lui réclamer un surplus de fer, et ne se priva pas de manger celons ses envies. Au bout de quinze jours, elle pouvait de nouveau ce déplacer normalement, et elle commença a se sentir lasse de son enfermement. Elle attendit donc le levé du jour pour aller se promener et osé remettre un pied dans cette magnifique forêt.




4 TRANSFORMATION

Maintenant que ses blessures étaient refermées, Lily avait repris ses petites habitudes de vacances, et modifiées certaines autres. Elle se levait à l'aube, mangeait des quantité astronomique, constitué principalement de viande, d’œufs et de céréales, ne prenant pourtant pas un gramme, puis une fois, lavée et habillée, elle partait se promener en foret.

La première fois qu'elle y avait remis les pieds, elle était tendu à l’extrême, attentive au moindre mouvement, et au moindre bruits. Au bout de quelques minutes cependant, elle finit par retrouver ses repaires dans ces odeurs si familières qu'elle inspirait à plein poumons, elle commença à se détendre, et à profiter de cette nature redevenu bienfaitrice. Elle se rendit alors conte qu'en plus de ces odeurs, elle percevait maintenant certaines nuances qui lui était resté inaperçu jusqu'alors. Elle tendit l'oreille, et entendit immédiatement le chant des criquets, des feuilles qui craques et du vents dans les arbres. Mais à tous ces bruits elle pouvait distinctement percevoir un peux plus loin le sont de fuite d'un rongeur qui venait de sentir sa présence. Une force nouvelle et étrange lui parcourait les jambes, circulant comme des fourmis et la poussant à avancer de plus en plus vite, de plus en plus loin dans la foret. Au bout d'une centaine de mètres, Lily se mit à courir à toute jambe, laissant le bonheur de cette sensation nouvelle l'envahir. Le vent lui fouettait le visage, et tel un fauve,elle s'insinuait entre les arbres, évitant branches et racines. Elle courait de plus en plus vite, et elle eu la sensation de voler. C'était enivrant, revigorant, et euphorisant. Elle avait envie de rire sans s’arrêter de courir toujours plus loin, en enfin de se rouler dans ces feuilles pour s’imprégner de leur odeur si naturel et rassurante. Pour la première fois de sa vie elle se sentait parfaitement à sa place.

La jeune femme rentra au chalet lorsque la nuit commençait à tomber, et se fit réchauffer un pizza qu'elle mangea rapidement avent d'aller se coucher. Le reste des vacances ce déroula sous le rythme des promenades. Elle faisait des kilomètres, parcourant la réserve, traversant des rivières, et ne rentrant qu'à la nuit tomber, pour manger et sombrer dans des sommeilles profond mais agités. Lily ne se souvenait pas de ses rêves, mais elle se réveillait chaque matins trempée de sueur. Au moins, elle n'avait plus de douleurs ni à la jambes ni aux côtes, et ses cicatrices étaient définitivement refermée et guérie. En quelques temps et avec toutes ces promenades, elle avait pris du muscle, sa vue s'était encore amélioré, y compris dans le noir, et sa faim se faisait de plus en plus envahissante. Elle se rendit conte aussi qu'elle avait des sautes d'humeurs, et qu'elle pouvait par exemple, s'énerver sur son steak qui ne cuisait pas assez vite, au poins d'en casser la cuillère en bois qu'elle avait dans la main, et ce, sans même forcer un tant soi peut.

Enfin les vacances touchaient à leurs fins. Il ne restait plus que ce soir, demain le chauffeur viendrait la chercher. Son sac était déjà presque bouclé, et le gros du ménage était fait. Cela faisait déjà un mois qu'elle s'était faite attaquer par le monstrueux loup noir. Et si elle n'en gardait aucune trace, autre que de vilaines cicatrices, son humeur, elle ne cessait de se dégrader. Elle se disait que la pleine étant pour ce soir, elle devait appréhender de retomber sur son assaillant, et se promis de rester bien sagement enfermer dans le chalet, et de ne pas en sortir avant le lever du soleil.

Ce soir là, elles s'était donc préparer un plateau repas et s 'était installer devant la télé, après avoir fermer portes et fenêtres. Elle s'entait une étrange tension l'envahir petit à petit. Malgré tous ses efforts, elle ne parvenait pas à se concentrer un son film, qui était pourtant censé être le plus captivant qu'elle avait trouver. Ne tenant plu assise, elle décida de se relever, et se dirigea vers la cuisine afin de prendre un verre d'eau. En passant devant la fenêtre, elle fut frappé par la lumière de la lune, et tomba à genoux sous le joug d'une puissance terrifiante. Une sensation étrange, suivi d'une douleur atroce lui partit des tempes et lui parcouru tous le corps. Ne comprenant pas ce qui lui arrivait, Lily se mit a crier lorsque son corps se déchira pour se transformer. Ses membres se pliaient sous des angles improbables pour changer d'aspect, ses muscle se tendaient, s'étiraient, dans des spasme de souffrance pure. Lentement, ses mains se transformèrent en pattes, son visage s'allongea. Son dos se cambrait, et des poils bruns, épais et brillants, lui percèrent la peau. Les cris de la jeune femme se transformèrent au fur et à mesure, en cris d'agonie d'une bête enrager.

Lorsqu'enfin la transformation fut total, la louve s'écroula au sol, cherchant à retrouver son souffle. Un instinct puissant la guidait à présent, lui indiquant de se reposer rapidement avant de sortir de cet endroit. Une fois sa respiration redevenue normal, sa vue ainsi que son ouïe totalement retrouvé, elle se relava, s'étirant pattes après pattes, prenant possession de ce nouveau corps. Ensuite, elle fit le tour de la maison, trouvant une fenêtre, et s'élança à travers, la brisant facilement. Une fois dehors, elle s’élança dans la foret.




5 PLEINE LUNE

La louve s'enfonçait dans la foret à vive allure, courant toujours plus vite. L'instinct prenant petit à petit le dessus sur la raison. Le bête en elle avait faim, elle voulait chasser et manger. Le truffe plaquer au sol, elle cherchait au travers de toutes ces odeurs que recelait la nature, la piste d'un gibier à suivre. Au bout de quelques secondes, elle débusqua le fumet d'un lièvre. Une bien maigre mais la louve affamée s'en contenterait. Pour commencer. Elle s’élança donc à sa poursuite, et le rattrapa rapidement. L'instinct de prédateur la guidant, elle parvint à l'attraper d'un bond et planta ses crocs dans l'animal, ne lui laissant aucune chance. Le goût du sang du lièvre dans sa bouche, la chair qu'elle avalait goulûment, tous cela semblait totalement irréel à l'esprit embrumer de la jeune femme, mais la louve, elle, s'en moquait bien, elle se régalait ! Une fois son casse croûte terminer, elle leva le museau encore ensanglanter vers la lune, et hurla sa joie pure.

Quelques secondes plus tard, un autre hurlement lui parvint au loin. Un autre loup. Les souvenirs du moi dernier étaient encore bien présent, aussi bien dans l'esprit de la jeune femme que dans celui de la louve. Elle s'élança donc à sa poursuite, dans l'espoir d'en découdre avec le monstre qui avait oser l'attaquer. Elle courait et bondissait au dessus des souches tombées au sol, volait à travers la foret. Son esprit humain lui rappelait la prudence, mais à cette heure ci c'était l'instinct de loup qui primait. Elle arriva au sommet d'une colline qui surplombait le reste de la foret, et se remit à hurler, attendant une réponse, qui vint de se droite. Elle s'élança donc dans cette direction, et arriva rapidement dans une grande clairière que la lune éclairait de ses rayons doux et rassurant. De l'autre coter de la clairière, se trouvait, assis sur son arrière train, un énorme loup, dont le pelage était d'un blond si clair, que la lune si reflétant, lui donnait un reflet sublimement argenter. Son instinct la poussant à se méfier, elle resta à distance de l'animal, et préféra l'étudier à distance.

Le loup était un peut plus grand qu'elle, il paraissait fort et sur de lui. Ses long poils blond argenté reflétait les rayons de la lune, prenant un aspect surnaturel. Ses yeux était d'un verts mousse, comme celle des arbre de cette si magnifique foret, se dit l'esprit de Lily, encore présent dans la louve. Ses yeux n'était que douceur et reflétait une intelligence toute humaine. Tout en cette bête attisait le respect et l’intérêt de la jeune louve. Même si il était fort et intimidant, ce loup n'avait rien à voir avec le monstre qui l'avait attaquer un mois plus tôt. Les souvenir affluant à la mémoire de la louve, elle comprit même que c'était lui qui l'avait sauver de son assaillant. De plus en plus attirer par ce mâle, elle se leva et s'approcha doucement, tel que son instinct lui soufflait, avançant pattes après pattes pour ne pas avoir l'aire agressive.

Le loup blond ne bougea pas, la laissant approcher. Lorsqu'elle arriva à son niveau, elle commença par lui tourner un peut autour, puis vint s’asseoir face à lui. Penchant la tête sur le coter, elle approche sa truffe et huma l'odeur du mâle immobile, mémorisant le fumet de son sauveur. Lorsque elle eu terminer, il fit de même, puis posa sa truffe dans l'encolure de Lily. Le cœur de la louve battait fort et des sentiments étranges et nouveaux naissait en elle. Le mâle se leva, et tourna autour de sa nouvelle compagne quelques secondes, puis levant le museaux, il se mit a hurler à la lune et Lily lui répondit. Elle avait trouver en se loup un nouveau compagnon de meute, elle n 'était plus seule à présent, c'est du moins ce que son instinct de louve lui soufflait. Enfin il se retourna, et faisant signe a la jeune louve de le suivre, fila dans la foret.




6 VENGEANCE.

Son nouveau compagnon courait à toute allure à travers la foret mais Lily le suivait sans problème, parcourant des kilomètres dans la réserve, sautant au dessus des arbres morts, traversant des rivières, grimpant et dévalant des collines. De temps à autres, le mâle regardait en arrière, vérifiant que la femelle le suivait bien, et comme c’était toujours le cas, il continuait sans jamais s’arrêter. Les pattes de Lily ne touchait presque plus le sol, et cette sensation l'enivrait totalement. Leur course effrénée et silencieuse paraissait parfaitement naturel dans cette magnifique foret qui n'en finissait jamais. Seul le silence des autres animaux, trahissait leurs présence.

Lorsque son compagnon stoppa sa course brusquement, elle ne le vit pas tous suite, et faillit lui rentrer dedans. Freinant des quatre fers, elle parvint tant bien que mal, et dans une manœuvre bien mal assurer, à s'arrêter juste devant lui. Il se retourna et elle vit ses traits se tirer dans un rictus évident d'amusement. Il se moquait d'elle ! Retroussant les babines et lui montrant les crocs, Lily le prévins d’arrêter. Elle était peut être un peux trop susceptible, mais elle avait sa fiertés de louve après tout ! Le loup repris rapidement son sérieux, et lui fit signe de renifler. Elle s'exécuta et dés la première tentative, une odeur étrange et effrayante lui empli la truffe. Comment avait elle put louper cette odeur jusqu'à présent ? Elle ne sentait plus que ça à présent. Un mélange fort et puant, de sang, de loup et de rage mêlée.

D'instinct, Lily reconnu là le loup noir qui l'avait attaquer un mois plus tôt, et fut d'abord effrayer, tentée de s’enfuir en sens inverse. Néanmoins, son instinct de chasseuse pris rapidement le dessus. Elle pencha la tête sur le coter, et regarda son compagnon d'un aire interrogateur. Lorsqu'il la fixa de ses yeux verts, ci intense, elle n'y vit qu'une seule chose : l'envi d'en découdre, de se venger, et de débarrasser leur territoire de se monstre. Ils étaient deux contre un, et il pouvait maintenant obtenir la victoire sans risquer de mourir l'un ou l'autre. L'esprit de Lily toujours présent, craignait que leur adversaire soit trop fort et préparer, mais en se liant elle et se grand loup blond, en unissant leurs efforts, la louve qu'elle était devenue savait qu'ils l'emporterait facilement.

Un seul regard entre elle et et le mâle suffit à les mettre d'accord sur la tactique à suivre. L'instinct de meute prenait le dessus. La lune était haute dans le ciel, faisant courir son énergie dans le corps de nos deux jeunes loups prêts à en découdre avec cet assassin qui empiétait sur leurs nouveau territoire. Côte à côte, ils s’élancèrent vers l'odeur nauséabonde de leur adversaire . Parcourant la distance qui la séparait de son premier combat, la louve en Lily laissait l'instinct de prédateur parcourir ses veines, la rassurant et la guidant. Elle laissa son compagnon filer droit sur sa proie et partit vers l'est pour les dépasser, et prendre de revers, le monstre qui foulait pour la dernière fois sa réserve sacrée.

Fonçant comme ci sa vie en dépendait, ce qui était peut être le cas, elle entendis les premiers signe de la bagarre lorsque son compagnon fondit sur le monstre noir. Elle accéléra donc encore l'allure et arriva dans une sombre petite clairière, ou la lune peinait à transpercer les hauts arbres. Au centre de cette obscurité, la bataille faisait rage. Elle s'approcha a pas de loup et se mit à tourner autour des deux adversaires. Elle devait attendre une faille, de la part de l'un ou de l'autre, pour pouvoir fondre sur le monstre sans risquer de blesser son compagnon. Les deux loups étaient forts et se battaient comme des diables. Son compagnon était plus rapide, mais le loup noir savait ce qu'il faisait et menait la danse sans problèmes. Lily les regardait admirative, et quand elle vit les yeux jaune luisant du monstre, elle ne put s'empêcher de frémir, et une crête de poile vinrent se dresser du sommet de son crane jusqu'à sa queue.

La jeune louve laissa échapper un feulement de rage lorsque la bête noir trouva enfin une prise dans l'épaule de son compagnon et le rejeta plus loin. L'instinct de meute était fort, et elle ne pouvait toléré qu'on touche à son ami. Elle en profita pour se lancer et visa son cou de ses crocs acérés. Le loup fut rapide mais pas assez pour l'éviter, et les crocs de la femelle se plantèrent dans son flanc et se refermèrent dans une étreinte infernal. La rage couvait en elle, enfin, elle se vengeait ! Pendant que le loup noir encaissait le choque, et essayait de se débloquer, cherchant une prise sur la jeune louve, son compagnon se releva et vint lui prêter main forte. Il sauta au coup du monstre, plantant ses crocs dans la chaire tendre et vulnérable, et d'un mouvement brusque de la tête, il l’égorgeât.

Lily resta un instant à regarder la dépouille de la créature qui avait voulu avoir sa peau, puis se retourna, et s'asseyant, elle se mit à hurler son bonheur à la lune. Son compagnon se joignit à elle dans un chant de victoire.




7 DEPART.

La jeune femme se réveilla seule, humaine, nue, et dans un état de saleté pitoyable. Elle était allonger dans l'herbe à l'orée de la foret tous près du chalet. Elle se souvenait parfaitement de la nuit qu'elle avait passée. De sa douloureuse transformation, de sa première chasse réussite, de sa rencontre avec le loup blond argenté, que le louve en elle avait prit pour compagnon de meute, et de l'horrible loup noir qu'ils avaient tués, étanchant sa soif de vengeance. Ensuite ils avaient hurler à la lune un moment et étaient repartis courir et jouer dans la foret, leurs domaine, où ils étaient maintenant en sécurité. Lorsque l’aube arriva, il l'avait reconduit jusqu'au chalet, et après un dernier petit coup de truffe, il était partit laissant Lily seule pour inverser le processus de transformation, ce qui fut long et douloureux, encore une fois. Ensuite, elle avait finit à bout de souffle, par tomber dans les vapes. Elle se redressa et se releva sans problèmes. Hormis quelques courbatures, elle était en pleine forme, et de bon humeur, se qui changeait de ses derniers temps. Elle ne rêvait que d'une bonne douche en rentrant dans le chalet. Récupérant à la hâte des vêtement dans son sac déjà bouclé elle fonça dans la sale de bain. En se voyant dans la glace, elle sut que si un doute avait persister au fond de son être sur ce qui c'était passer cette nuit, elle n-avait malheureusement pas rêver. Un filet noir de sang sécher coulait de la commissure de ses lèvres, Le sang du monstre qui avait fait couler le sien un mois plus tôt.

Pendant sa douche, Lily se demandait qui pouvait bien être ce magnifique loup blond, qu'elle craignait ne plus jamais revoir. Le premier compagnon et ami qu'elle ait jamais eu dans sa chienne de vie. Elle ignorait ce qui ce passerait à la pleine lune prochaine. Elle avait tellement de questions, mais personne à qui les poser. Une fois habiller, elle finit de remettre ses dernières affaires dans son sac et prit le tous pour le mettre près de la porte, la voiture serrait là dans moins d'une demi-heure, les vacances étaient vraiment terminer. Bientôt elle retournerait au travaille. La jeune femme téléphona à l'agence de voyage, les remerciant, et expliqua comme elle le pouvait les dégâts pour la fenêtre, promettant de tous rembourser.

Enfin, Lily vit la voiture arriver et venir se garer près de l'entrée. Le chauffeur, le même qu'à l'aller, portant toujours ses lunettes noir ainsi que son chapeau, sortit du véhicule. La jeune femme ne pouvait toujours pas apercevoir son visage, mais lorsqu'il s’approcha pour prendre son sac, une odeur familière parcouru les narines de la jeune fille, Elle sourit, cependant, n'osant rien dire de peur de se tromper, elle le suivit et grimpa à l’arrière du quatre quatre. Une fois installé, le chauffeur ôta son chapeau, dévoilant une chevelure blonde comme les blés, dans laquelle le soleil faisait ressortir des reflets dorer. Étant assise à l'arrière elle ne pouvait pas voir ses yeux encore cacher par ses lunettes, mais n cessait d'imaginer ses magnifiques yeux verts mousse, si profond et touchants. Ce regard qu'elle ne pourrait jamais oublier. Et lorsqu'il enleva ses lunettes et lui fit un clin d’œil dans le rétroviseur, elle sut qu'elle l'avait retrouvé.

(Fin de l'histoire suite possible...)

Ils restèrent à se regarder ainsi quelques secondes, muets tous les deux. Lily ne pouvait partir sans poser ses questions. Que se passerait il une fois retourner en ville ? Se transformerait elle ainsi chaque pleines lunes, serait elle capable de se maîtriser ou serait elle un danger pour les autres ? Ne sachant par ou commencer elle se lança malgré tout :
- Comment est ce possible? J'ai tellement de questions à vous poser, et qui êtes vous d'ailleurs ?
Il ris en la voyant si perdu, et lui adressa un sourire dans le rétroviseur avant de lui répondre :
-Je m'appelle Nicolae Henrich, je me doute que devez receler de questions, et quand à comment est-ce possible, disons qu'il s'agit là d'un terrible accident qui n'aurait jamais dus ce produire.
Lily le vis se raidir à ces mots, et elle vit qu'il ne la quittait pas des yeux. Comment pouvait il qualifier son attaque comme un simple accident ? Et ceci n'allait pas l'aider à savoir que faire ensuit ! Les questions s'accumulaient dans la tête de la jeune femme, se mêlant les uns au autres, et elle finissait par ne plus savoir par laquelle commencer. Elle avait remarquer ses propres changement d’humeurs intempestifs, ces nouvelles crises de nerfs et tous cela l'inquiétait. Le silence se réinstalla quelques minutes, puis Lily se décida enfin à reprendre la parole :
-Ecoutez Mr Henrich, j'ai vraiment un tas de questions à vous posez. Je ne peux pas rentrer chez moi et tenter de tout oublier. Nous devons parler.
Elle avait parler d'un très sérieux, et il ne pus s'empêcher de retenir une grimace d'amusement. Décidément il se payait sa tête ! La colère envahissait la jeune filles, qui sentis ses joues se réchauffer. Elle entendit alors un bruit surprenant, comme un grondement sourd et effrayant, qui à sa plus grande surprise sortait de sa propre gorge ! Elle avait envi de lui sauter immédiatement à la gorge de cet homme qui osait se moquer ainsi d'elle ! Surprise par la puissance de sa colère, la jeune femme plaqua ses main sur sa bouche, fermant les yeux et se mit à gémir de honte. Nicolae, lui sembla trouver cela plutôt amusant et ne paraissait nullement offenser par se son atroce qui était sortis de la bouche de cette jeune femme.
-Appeler moi Nicolae je vous en pris. Chaque choses en son temps. A t-il rétorquer. Tous d'abord, il faut que vous appeliez l'aéroport pour faire annuler votre vol. Ensuite nous irons manger un morceau et je vous ramènerez chez moi pour que nous puissions parler de tous ce dont vous aurez besoin. Vous avez en effet beaucoup de choses à apprendre Lily , et il va falloir que je vous présente l'Alpha de ce territoire. N'aillez crainte tous ce passera bien, il ne s'agit là que d'une formalité.
Annuler son billet ? Chez lui ? l'alpha ? Elle était complètement perdue. Il était hors de question quelle reste chez un inconnu, et son travail l’attendait chez elle ! Elle s'était battue bien trop dure pour abandonner toute sa vie à la ville, et ne voulait dons pas risquer d'être absente plus longtemps. Trop de monde contait sur elle là-bah. Mais avait elle le choix au final. Le programme de Nicolae n'avait rien d'une raquette, et elle ne se résoudrait pas à partir sans plus d'explications. Elle accepta donc de suivre cette homme jusqu'au restaurent, en se disant qu'elle se contenterait de déplacer son vol au lendemain.



8 NOUVELLE VIE.

Il roulèrent en silence une bonne vingtaines de minutes, puis Lily vit le décore à extérieure de la voiture changer. La foret laissa place à des champs, puis ensuite petit à petit à des maisons, toute éloignées les une des autres, puis au bout d'encore quelques minutes, le véhicule entra dans une petite ville, toute illuminée. Le jeune femme trouva le spectacle magnifique. Tous ces chalet et ces lumières de toute les couleurs, elle avait un peu l'impression d'entrer dans le village du père noël. Et cette idée la fis sourire. Nicolae qui la regardait toujours dans le rétroviseur, s'en rendit conte, et étrangement cela le fis sourire aussi. Il se rappelait bien de son arriver ici. Lui non plus n'était pas originaire de la région. Son père était Allemand, mais lui avait grandit en Roumanie avec sa mère Natacha et sa sœur Aksana. C'est la-bah qui s'était fait attaquer par un loup, qui avait tuer le reste de famille. Après avoir chasser et tuer se monstre, il était partit au loin afin d'oublier sa peine. Il avait donc d'abord traverser l'Europe, s'installent d'abord en Italie, puis en France et enfin en Angleterre. Mais les loup Européens son vieux puissant et très territoriaux. Il s'était d'abord fait chasser d'Italie, par l'un des alpha d'une meute locale, puis en France il avait réussit à passer inaperçu quelques temps. Malheureusement pas assez à son goût. Il s'était installer non loin de la capitale quand la meute du coin l'à rattraper. L'alpha lui à d'abord proposer de le prendre dans sa meute, mais Nicolae tenait bien trop à sa liberté pour accepter. Forcer de fuir il partit donc en Angleterre, où il fit la connaissance d'un autre loup solitaire. Celui -ci lui parla du Canada, et de son chef de meute local, qui acceptait les loup solitaire, à condition qu'ils ne chassent pas l'humain et qu'il réponde présent en cas de besoin. Emballer par cette perspective, Nicolae pris l'avion et c'est ainsi qu'il était arriver dans la région 5 ans au par avant. Lui aussi avait beaucoup apprécier ce petit village perdu au pied de la réserve.
-Bienvenu à Trapper Creek ! Lui dit il avec un grand sourire. Que diriez vous de manger au Grill ce soir, en suite nous pourrons parler. Cette nuit vous dormirez chez moi, ne vous inquiétez pas ma maison et grande et vous aurez votre chambre. Il ne savait pas trop pourquoi il avait dit cette dernière remarque mais Lily se mit à rire nerveusement. Elle avait faim et elle était presser d'arriver au restaurent. Mais l'idée de dormir dans la même maison que cet homme ne l'emballait pas spécialement.

Enfin ils arrivèrent devant un restaurent et Nicolae gara rapidement la voiture, avant de sortir pour tenir la portière de Lily. Ces attentions n'aida pas Lily à se détendre. C'était bien la première fois qu'elle se rendait au restaurent avec un inconnu. Et un inconnu incroyablement canon qui puis est ! Se forçant à ne rien laisser paraître, elle se leva de son siège et sortie de la voiture. Nicolae se posta à ses coter et l'escorta jusqu'à la salle du restaurent. Ce rendait il conte de la façon dont il la suivait comme si il s'agissait de sa femme, dans une posture de possessivité évidente ?  La main derrière sa taille il dévisageait tous les hommes présent dans le restaurent et cette attitude donnais vraiment la chaire de poule à la jeune femme. Elle se rappelait parfaitement cette nuit qu'ils avaient passer sous forme de loups, à combattre leur ennemi ensemble. Elle se souvenait aussi de la façon don sa louve avait voulu en faire son compagnon de meute, même si elle ne comprenait pas vraiment ce que cela signifiait. Elle n'avait jamais vraiment côtoyer d'homme au par avant et ne savait absolument comment réagir. Elle ne fis donc rien et se laissa guider par Nicolae jusqu'à la table la plus au fond du restaurent. Là il lui pris sa chaise pour l'aider à s'installer, et s’essaya en face d'elle.



Lily n'était pas très bavarde, et son compagnon ne faisait pas plus d'effort que ça pour combler la discutions. Le serveur pris rapidement leur commende, las laissant seul dans un silence de plomb. Elle était vraiment mal à l'aise, surtout que Nicolae, assis en face d'elle ne cessait de la fixer, inspectant chaque trais de son visage. Comme si il pouvait trouver cela fascinant. Elle ne comprenait pas ses réaction et se passait bien de le questionner. Au bout de quelques minute dans cette ambiance extrêmement lourde, la jeune fille ce décida à casser le silence :
-C'était vous n'est ce pas ? L'autre nuit, dans la forêt, c'était vous ? Elle n'avait aucun doute la dessus, elle l'avait reconnu ainsi que sa louve, à la minute prés ou elle l'avait vu sortir de sa voiture devant le chalet. Il ne répondit rien mais ne cessa de la regarder, elle n'avait besoin d'aucune réponse de toute façon. Elle savait.
-Merci lui dit elle, merci pour tous. Cette nuit la, quand vous m'avez sauver, j'ai bien cru que ce monstre allait me tuer. Ce seul souvenir suffit à la faire frissonner d’horreur et elle put voir les traits de Nicolae se tendre par la colère. Cette vision lui serra le ventre et elle se mit à trembler. La rage de son ami circulait en elle sans qu'elle en comprenne la provenance. L'homme s'en rendit conte lorsqu'il entendis Lily étouffer un grondement. Il se reprit donc immédiatement avant de répondre.
-Tu n'as pas besoin de me remercier. Et ce serait plutôt à moi de m'excuser. Cette réserve c'est mon territoire et cette bête n'aurait jamais due se trouver là. C'est d’ailleurs l'une des raisons pour laquelle nous devrons aller voir l'Alpha de la région. Pour l'informer qu'un loup fort et déjà bien éduquer, c'est amuser à chasser sur des territoires occuper. C'est grave. Cela pourrais déclencher une guerre de meutes. Et ce n'est vraiment pas souhaiter.
Lily prenait les informations comme elles venaient. Habituer au situation de crise, elle avait appri à gérer se genre de choses. Elle avait donc compris plusieurs choses. Mais voulant être sure d'avoir bien compris, elle fit par de ses observation à Nicolae, qui l'écouta sans interrompre.
- Bon donc, vous appartenez à une meute, diriger par un « Alpha », que je dois rencontrer. Pourquoi ? Je veux dire, pourquoi dois-je le rencontrer ? Vous pouvez très bien lui expliquer ce qui c'est passer. Et puis, devrais-je aussi faire partie d'une « meute » absolument moi aussi ? Cette idée ne lui plaisait pas du tout. Elle avait toujours vécu seul et libre, et elle se doutait bien que ce ne serait pas le cas si elle devait ce lier ainsi à un groupe d'inconnu diriger par un autre. Cette simple idée la rendait folle. Elle sentait sa louve en elle se rebeller. Nicolae, lui, l'écoutait tranquillement, sans interrompre, lui laissant le temps de poser toute les question dont elle avait besoin pour l'instant, mais quand elle commença à parler de son éventuelle appartenance à une meute, il vit les yeux de la jeune femme changer, prendre une couleur et un aspect plus bestial, signe de sa colère évidente. Il devait la calmer. Ce n'était pas vraiment l'endroit pour ce genre de scène. La fixant bien dans les yeux, il lui répondit d'un tons calme et réconfortant :
- Ne t'inquiètes pas comme ça. Tu as du mal à te contrôler, et tes yeux change. Regarde moi et calme toi. A ces mots Lily releva la tête pour regarder l'homme qui lui faisait face dans les yeux. Immédiatement sa louve se calma, cherchant du réconfort dans le regard de Nicolae. Celui ci lui fis un petit sourir ce qui l'aida à vraiment ce détendre.
- Vous n'avez pas répondu à mes questions ! Lui fit-elle remarquer. Son sourire s'élargit tendis qu'il lui répondit :
-Je sais, je voulais d'abord que tu te calme avant de parler. Un loup ou une louve énerver dégage une énergie que les humain peuvent ressentir et cela n'aurait pas aider si tous le monde avait commencer à s'emporter. Donc. Pour ce qui est des meutes, je te répondrais par oui et non. Non, je ne fais pas partis de la meute à laquelle appartiens l'alpha que je vais devoir te présenter. Et oui, désolé, mais à moins que tu ne trouve ton compagnon, je crains que tu doives rester dans une meute. Les louve sont trop rare et trop fragile pour être lâcher n'importe où. Mais ce n'est ni l'endroit ni le moment de parler de cela. Mange.

Lily faillit s'étrangler avec sa bouchée. Que venait il de dire ? Elle serait obliger de rester ici ? Impossible ! Elle se leva d'un coup, faisant voler sa chaise un peut plus loin, elle voulait partir immédiatement. Il était hors de question qu'elle reste plus longtemps avec cet homme qui contait en vérité ce débarrasser d'elle au plus vite. Elle qui pensait avoir trouver un amis, et même peut être plus lui soufflait sa louve. Non c'était impossible. Elle ne pouvait pas accepter d’appartenir à quelqu'un d'autre. Mais Nicolae n'avait pas l'intention de la laisser partir. Il ne comprenait pas ce qui le poussait à vouloir la protéger. Alors même qu'il lui disait qu'elle devrait rester avec la meute, son loup en lui se rebellait. Il la voulait auprès de lui. Elle et personne d'autre. Non il ne l'abandonnerait pas. Quand il  la vit se lever d'un bond, il la rattrapa par le bras et d'une légère pression du bras il l'a fit se retourner face à lui. Là il la regarda quelque secondes dans les yeux, se perdant dans son regard, puis reprenant ses esprit il lui demanda de s’asseoir. Elle ne pouvait pas partir. Il la retiendrait, elle en était sure. Pendant quelques secondes, alors qu'il la dévisageait ainsi, elle perçu quelque choses dans ses yeux, et ne lui résista plus. Se rasseyant chacun à leurs places il finirent leur repas dans le silence. Le repas se termina rapidement dans une ambiance des plus lourde.

Après le restaurent ils reprirent le 4/4 pendant 20 minutes. La jeune femme en avait assez. Elle voulait prendre une douche, et se coucher. Elle avait encore beaucoup de questions en tête, mais n’osait plus vraiment les poser. Elle craignait trop les réponses. Ils arrivèrent dans une aller de pierre et Nicolae, ralentit. Le chemin longeait une allée d'arbre et s'insinuait au petit à petit dans la réserve qu'elle avait parcouru quelques temps plus tôt. La voiture s’arrêta devant une petite maison tout en bois. Lily trouvait qu'elle ressemblait plus à une cabane qu'à un chalet, mais ne se fit pas prier pour le rejoindre à l’intérieur.  Elle fut surprise par l'impression d'espace que procurait le salon, serti d'une belle cheminée en pierre, d'un grand tapis, et de fauteuils en cuir des plus confortables. Le feu était éteint mais des braises rougeoyaient encore dans l'âtre de la cheminée. Nicolae y remit une bûche pour le relancer, et Lily alla s'installer dans un fauteuil, le plus proche du feu qu'elle ait trouvée. L'homme partis en direction de la cuisine qui n'était séparée du salon que par un bar ouvert, et alla mettre de l'eau à chauffer avant de se retourner vers son invitée.
-Veux tu du thé ou un chocolat chaud? Il lui souriait et essayait de paraître à l'aise. La vérité, c'est qu'il n'avait pas l'habitude de recevoir des femmes chez lui, et que celle-ci, avec ses yeux de biche, son teint crème et son caractère de louve... Toujours assise dans son fauteuil, les genoux remontés contre sa poitrine, elle le regardait mais ne lui répondit que par un signe de tête qu'elle ne voulait rien. Elle n'avait pas reparler depuis le restaurant, et n'osait pas reprendre ses questions. Alors elle se contenta de le regarder se préparer ce qu'il voulait, avec un intérêt qu'elle ne comprenait pas vraiment. Elle qui n'avait jamais eu d'amant, elle se sentait attirer par cet homme. Lancer dans ses pensés elle allait se mettre à sourire quand le souvenir de ce qu'il lui avait dis au restaurent la frappa à nouveau lui faisant échapper un petit grondement. Ne sachant que dire, elle se contenta de marmonner pour elle même :
-Je n'appartiens à personne et je ne resterait pas quelque par ou je n'ai pas envie d’être.
Nicolae qui entendit son grondement, se retourna vers elle pour voir qu'elle était la source de son mécontentement, et ne sus quoi répondre lorsqu'il l'entendit marmonner. Si il lui avouait qu'il préférerait la garder pour lui, il craignait qu'elle ne s'affole encore d’avantage, et ne voulait pas risquer de la perdre. Il la fixa donc quelques seconde sans rien dire, puis se retourna vers son chocolat. Il pris sa tasse et alla s'installer dans l'un des fauteuil près de la jeune femme.

Il restèrent ainsi silencieux encore quelques instants puis Lily soupira. Elle était vraiment fatiguée, mais elle se doutait qu'elle n'arriverait pas à trouver le sommeil. Évitant volontairement toutes questions sur son nouvel état, elle se releva, s'étira et demanda au maître des lieux, où se trouvait la salle d'eau, et si elle pouvait espérer prendre une douche. Celui-ci ce releva brusquement, reposa sa tasse vide sur le bar, et l'accompagna au bout du couloir. Ouvrant une porte qui donnait sur la chambre, il lui fit signe d'entrer, mais la jeune femme resta planter là à le regarder. Voyant son regard surpris, Nicolae se mit à rire, et avança dans la chambre vers une autre porte qu'il ouvrit. De la Lily pouvait voir une salle de bain plutôt simple mais elle n'avait pas besoin de plus. Elle le remercia avant de se rendre dans la salle de bain et d'en refermer la porte. En passant près de lui, elle le frôla, et une sorte de décharge électrique les traversa tous deux, faisant accélérer son cœur. Nicolae voulu lui attraper le bras mais elle fut trop rapide à rentrer dans la salle de bain, et il la laissa donc passer et faire semblant de rien. Pour sa are, il avait bien sentit se courent qui était passer entre eux.

Refermant rapidement la porte de la salle de bain, Lily s'appuya contre un mur. Elle était toute tremblent, et son cœur tambourinait dans sa poitrine. Elle ne comprenait pas ce qui se passait. Elle se sentait toute chose, et ne pensait plus qu'au corps de cette homme chez qui elle était. Elle revoyait chaque facettes de son si beau visage, la douceur de ses doigts sur son poignet, et tous cela lui donnait envi de ressortir de là et de se jeter à son cou. Mais il en était hors de questions. Elle se reprit donc rapidement, se déshabilla, laissa l'eau couler pour qu'elle devienne brûlante, et se mit dessous avec délice. Elle laissa l'eau dénouer chacun de ses muscles, profitant de se moment de détente et d'intimité pour se détendre complètement et s'accorder une bonne réflexion.

9 ÉVASION

Lily était sûre de trois choses. Premièrement elle était devenue une louve garou, deuxièmement elle trouvait ce loup ou cette homme extrêmement attirant, d'une façon inexplicable, et enfin, si elle rencontrait cet Alpha, elle ne serait plus jamais libre. Elle appartiendrait à une meute. Et bien qu'elle ne sache pas exactement ce que l'on y faisait, cela ne l'intéressait vraiment, mais alors, vraiment pas du tout ! Elle comprit donc qu'elle devrait s'échapper. Mais avant cela, il fallait qu'elle en apprenne d’avantage sur sa nouvelle nature. Elle contais donc interroger encore un peu Nicolae avant d'aller se coucher. Elle sortie de sa douche plus décider que jamais, avec tous ce qu'elle avait déjà endurer dans sa vie elle n'allait pas se laisser faire.

Une fois rhabiller, elle se fit une tresse de ses cheveux, se regarda une dernière fois dans le miroir et sorti de la salle de bain. Nicolae était installer dans un fauteuil du salon, prés de la cheminée, un livre à la main. Quand il l'a vit sortir de la chambre, il posa son livre sur la table basse et lui fit signe de s'asseoir. Elle s’exécuta donc, et une fois agréablement caler elle lui demanda :
-J'aimerais que vous m'en disiez plus sur les loups garous. Elle le regardait bien en face et attendait qu'il lui réponde, mais comme il se contentait de la regarder elle rajouta : En faite j'aimerais que vous me disiez tous ce que je devrais savoir. Il s'exécuta donc et lui expliqua que les loup était des prédateur, qu'elle devrait apprendre à se contrôler car il était possible pour elle de se transformer lors d'une colère.
-Mais alors je peux me transformer autrement que sous l'influence de la pleine lune ?
-Bien sure ! Disons que seul la lune t'y contrains, mais il te suffis de te concentrer sur ton loup, de lui permettre de faire surface, et tu te transformera. Bien sure ce sera toujours aussi douloureux, mais plus tu te transforme régulièrement et plus cela deviens rapide.
-Qu'est ce qu'une meute exactement ? Hormis un groupe de monstre dans mon genre ? Comment ça marche la dedans ? Nicolae rit d'abord à sa question puis rapidement il se reprit.
-Une meute c'est comme tu l'a déjà deviner un groupe de loup, et pas de monstre. Il lui fit un petit sourire patient. Une meute, c'est ultra organiser et hiérarchiser. Tous les loup appartienne à l'Alpha, puis celons la force de chacun il leur insigne un grade. La vie d'un membre désobéissant ne vaux pas bien chère, mais le groupe apporte sécurité et réconfort. Du moins, c'est ce que l'on m'en a raconter, puisque je n'ai jamais fais partis d'aucune meute.
Lily continua donc de l'interroger, et une fois sa curiosités personnel rassasié, elle lui demanda de lui parler de lui, ce qu'il fit avec plaisir.

Puis vint l'heur de se coucher. Nicolae sorti un lit de camp qu'il installa dans le salon, puis proposa sa chambre à Lily qu'elle accepta sans broncher. Puisque le chalet était de plein pied, elle pourrait s 'évader par la fenêtre sans trop de problème. Après un bref bonne nuit, elle entra donc dans la chambre et referma la porte derrière elle. Elle se promena d'abord dans la chambre, puis se coucha pour attendre le milieu de la nuit, où elle serait sûre qu'il dormirait à point fermer. Les heures passèrent, et le sommeille gagnait la jeune fille. Elle lutait tant bien que mal, et lorsqu'elle vit sur le réveille s'afficher 3h du matin, elle se décida à passer à l'action.

Se relevant elle fit de sont mieux pour ne faire aucun bruit, son ouïe braquer sur le salon pour détecter le moindre signe de son « geôlier ». Comme celui-ci ne bougeait pas, elle se dirigea à pas de loup jusqu'à la fenêtre, qu'elle ouvrit rapidement. Elle attendis là quelques secondes supplémentaire, et comme toujours aucun bruit ne provenait de salon, sinon que la respiration régulière de Nicolae, elle sorti de là, se retrouvant dans un jardin derrière la maison. Deux choix s'offrait alors à elle. La route, ou la réserve. La route lui permettrait de retrouver plus rapidement la civilisation, mais elle l'a rendrait aussi plus visible à toute les voitures, et donc au loup, qui ne tarderait pas à la chercher. La réserve, elle se composait de vastes foret, et elle serait obliger de se transformer pour pouvoir s'y déplacer aisément, ce qui lui prendrait encore pas mal de temps. Elle ne pouvait pas prendre la voiture puisqu'elle n'avait pas les clefs, et ne savait pas les démarrer autrement. Elle s'élança donc dans la forêt.

Elle couru comme si sa vie en dépendait, se faufilant entre les arbres, cherchant à mettre le plus de distance possible entre elle et Nicolae, avant de chercher un endroit tranquille ou se métamorphoser. Au bout d'une bonne demi-heure de course, elle trouva une petite grotte et y entra. La elle se déshabilla, cacha ses vêtement, et s'agenouilla au sol. Il lui avait dit qu'il lui suffirait de faire appel à sa nature de louve pour entamer le processus de changement. Elle chercha donc en elle, et rapidement elle sentit la magie l'envahir. Tous comme cette nuit de pleine lune, la douleur ne fut pas longue à arriver, la faisant se tordre dans tous les sens. Elle retenait ses cris pour ne pas risquer d'être entendu, mais cela rendait les choses encore plus horrible.

Quand ce fut terminer la louve s’étira puis repris doucement sa respiration, laissant échapper ses derniers jappement de douleur, puis s'élança dans la réserve qu'elle considérait déjà comme son territoire.


Dernière édition par Lily Michels le Sam 29 Juin 2013 - 21:26, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
isa
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1278
Points de Rp : 1485
Réputation : 20
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 37
Localisation : sur une plage des P.O.
Emploi/loisirs : aide comptable / lecture, balade
Humeur : Le soleil, la plage ... tout est parfais :)

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Lun 12 Déc 2011 - 22:59

Le début est bien (j'ai pas fini de lire).
La suite à la fin de ma lecture Very Happy

C'est super. Un peu d'intrigue, une écriture fluide et une lecture très agréable.
Je vais t'en réclamer d'autres Wink

Spoiler:
 




Lecture en cours

study  Wicca T4 les retrouvailles et 5 La boucle et bouclée (Cate Tiernan)   study


Revenir en haut Aller en bas
Maria BlueSea
Professeur Equitation
Professeur Equitation
avatar

Messages : 1196
Points de Rp : 1273
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/09/2011
Age : 21
Localisation : Dans tes pensées !
Emploi/loisirs : Donner des cours d'équition
Humeur : En manque de Cookies alors à ton avis ?

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mar 13 Déc 2011 - 16:31

C'est bien !!!! J'aime beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mar 13 Déc 2011 - 17:42

Merci beaucoup Very Happy ça fait plaisir!! J'avoue que pour mon premier texte je suis un peu fière! Wink

Et Isa, bah je sais pas trop comme j'ai dis c'est du brut pour l'instant, et je suis pas encore définitivement fixer, mais oui, je pensait finir comme ça, laissant au lecteur imaginer les possibilité de suite. Après je suis ouverte à toutes suggestions! Wink Et je conte bien continuer à écrire!!
Revenir en haut Aller en bas
Erick Northman
4° Années à la maison de la nuit
4° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 468
Points de Rp : 483
Réputation : 2
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Jeu 15 Déc 2011 - 11:31

Moi j'ador!!!! Merci Lily!! Continue ! Wink


Dernière édition par Erick Northman le Mer 21 Déc 2011 - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erina_Rose
3° Années à la maison de la nuit
3° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 304
Points de Rp : 341
Réputation : 21
Date d'inscription : 13/12/2011
Age : 21
Localisation : Aux côtés de son Frangin.
Emploi/loisirs : Réflexion passé/présent/futur.
Humeur : Respire.

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mar 20 Déc 2011 - 12:37

C'est génial Lily ! J'adore le fait que depuis le début le chauffeur est dans l'histoire Razz J'en redemande Encore♥
Revenir en haut Aller en bas
Riann Michels
Marqué
Marqué
avatar

Messages : 72
Points de Rp : 81
Réputation : 2
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mar 3 Jan 2012 - 12:51

Comme d'hab, J’adore!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Claire
3° Années à la maison de la nuit
3° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 350
Points de Rp : 377
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 26
Localisation : Nord de la France
Emploi/loisirs : Auteur de roman
Humeur : Joyeuse

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mar 3 Jan 2012 - 14:34

J'aime les histoires de loups-garous, j'attends avec impatience la suite dans la ville et la découverte de ce mystérieux jeune homme ! Continue Miss !
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mer 25 Jan 2012 - 17:52

Mise à jour le 25/01! petite suite! ça continue!!!!
Revenir en haut Aller en bas
isa
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1278
Points de Rp : 1485
Réputation : 20
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 37
Localisation : sur une plage des P.O.
Emploi/loisirs : aide comptable / lecture, balade
Humeur : Le soleil, la plage ... tout est parfais :)

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mer 25 Jan 2012 - 18:03

Youpi




Lecture en cours

study  Wicca T4 les retrouvailles et 5 La boucle et bouclée (Cate Tiernan)   study


Revenir en haut Aller en bas
Lana de Jouvence
1ère année
1ère année
avatar

Messages : 155
Points de Rp : 165
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 22
Localisation : Maison de la Nuit.
Emploi/loisirs : Equitation, piscine, lecture
Humeur : Heureuse :)

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mer 25 Jan 2012 - 22:02

Superbe, c'est vraiment génial, tu as du talent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Ven 27 Jan 2012 - 14:15

Petite mise à jour le 27/01!!! Wink je continu ne quittez pas!! lol
Revenir en haut Aller en bas
isa
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1278
Points de Rp : 1485
Réputation : 20
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 37
Localisation : sur une plage des P.O.
Emploi/loisirs : aide comptable / lecture, balade
Humeur : Le soleil, la plage ... tout est parfais :)

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Ven 27 Jan 2012 - 21:07

Je suis pas prête de quitter. Continue c'est super Smile




Lecture en cours

study  Wicca T4 les retrouvailles et 5 La boucle et bouclée (Cate Tiernan)   study


Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Ven 3 Fév 2012 - 17:55

03/03 Petite suite! Doucement mais sûrement!
Revenir en haut Aller en bas
isa
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1278
Points de Rp : 1485
Réputation : 20
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 37
Localisation : sur une plage des P.O.
Emploi/loisirs : aide comptable / lecture, balade
Humeur : Le soleil, la plage ... tout est parfais :)

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Ven 3 Fév 2012 - 20:18

La suite, la suite ...




Lecture en cours

study  Wicca T4 les retrouvailles et 5 La boucle et bouclée (Cate Tiernan)   study


Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Ven 3 Fév 2012 - 23:57

A vos ordres!! Wink Petite suite de rajoutée.


Dernière édition par Lily Michels le Sam 4 Fév 2012 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naila Phoenix
4° Années à la maison de la nuit
4° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 526
Points de Rp : 560
Réputation : 5
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 21
Localisation : Près de mon paquet de cigarettes
Humeur : Essaye pas de me demander

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Sam 4 Fév 2012 - 0:07

J'adore j'adore Razz
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Sam 4 Fév 2012 - 0:32

Merci! Je fais tous pour! lol Wink
Revenir en haut Aller en bas
Godrick Holow
4° Années à la maison de la nuit
4° Années à la maison de la nuit
avatar

Messages : 466
Points de Rp : 488
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 30

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Dim 5 Fév 2012 - 21:11

Cool ton histoire! Wink La suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Sam 18 Fév 2012 - 23:30

Et un chapitre en plus! un! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
isa
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1278
Points de Rp : 1485
Réputation : 20
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 37
Localisation : sur une plage des P.O.
Emploi/loisirs : aide comptable / lecture, balade
Humeur : Le soleil, la plage ... tout est parfais :)

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Sam 18 Fév 2012 - 23:49

Ah enfin, je m'impatientée Razz
J'adore




Lecture en cours

study  Wicca T4 les retrouvailles et 5 La boucle et bouclée (Cate Tiernan)   study


Revenir en haut Aller en bas
Lily Michels
4ème année
4ème année
avatar

Messages : 578
Points de Rp : 639
Réputation : 25
Date d'inscription : 06/12/2011
Age : 26
Localisation : Chercher le rouge qui bouge!
Emploi/loisirs : Rire, m'amuser, et rire encore.
Humeur : Toujours moi même ! ;)

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mer 28 Mar 2012 - 16:14

bon comme la longueurs du message et trop longue, je continue ici ^^ petite suite, désolée, j'ai pleins d'idée mais du mal à les coucher sur papier ^^

10 MAUVAISE RENCONTRE

Malheureusement elle n'alla pas bien loin avant de devoir stopper net sa course. Elle se figea soudain, tendis qu'elle repérait non loin l'odeur de loups. Elle se concentra sur son odorat et un différencia trois différents ainsi que l'odeur d'un homme. Non ce n'était pas vraiment un homme elle pouvait aussi sentir le loup sur lui. Aucuns d'eux n'était Nicolae et la louve commençait à vraiment s’inquiéter. Elle ne bougeait plus, la queue ramassée entre les jambes, réfléchissant à la situation. Elle n'était pas bête, et si elle les avait sentis alors eux aussi. La part humaine en elle se souvenait que son ami lui avait dit qu'il n'était pas courent que d'autres loups viennent fouler son territoire, et autant d'un coup cela ne pouvait dire qu'une chose, « La meute » l'avait trouver. Cela ne la rassura pas au contraire. Se décidant à agir, elle s’élança comme une diablesse à travers la forêt, mais les loups la rattrapèrent rapidement.

Le premier, un loup d'un noir d'encre, lui rappelant atrocement le monstre qui l'avait faite ainsi, se mit en travers de son chemin pour l'arrêter. Elle voulu le contourner en changeant brusquement de position, mais un autre loup, gris celui-ci, lui barra à nouveau la route, relevant ses babines sur des crocs surdimentionner dans une menace évidente. Avant même qu'elle ne songe à faire demi-tour, le troisième loup, suivit de l'homme, les rejoignirent finissant de l'encercler. Elle était coincée et ne pouvait plus s'échapper. La louve soupira avant d'écraser sa truffe sur ses pâtes avant, dans une position de soumission. Il était clair qu'elle ne serait pas de taille à luter seul contre ses trois loups, et ce sans parler de celui qui avait garder sa forme humaine. Elle se demandait d’ailleurs pourquoi il n'avait pas changer lui aussi. La queue toujours entre les pâtes arrière, les oreilles baissée, elle ne bougeait plus et attendait.

Les trois loup convergèrent vers l'homme dans une position défensive et celui-ci leur fit signe de se calmé et de rester en retrait. Elle comprit donc qu'il devait s’agir de l'Alpha. Celui-ci s'approcha d'elle en riant :
-Et bien, et bien, que voilà là, une jeune louve, fraîchement mutée sur mon territoire et je n'en suis même pas au courent ! Puis se rapprochant d'elle il la renifla rapidement dans un geste franchement pas galant avant d'ajouter cette fois beaucoup plus sérieux:
-Tu porte l'odeur de Nicolae. J'espère pour lui que ce n'est pas lui qui t'as transformer, ou je serait obliger de le tuer pour ne pas avoir respecter mes règles.
La louve se ramassa sur elle même sérieusement apeurée à présent. Sa peur allait autant pour son compagnon que pour elle. Malheureusement elle ne pouvait se retransformer en humaine tous de suite. Elle le sentait, elle avait bien trop peur pour que la louve accepte de se retirer. Mais elle ne pourrait pas répondre au question ainsi. Se contentant de montrer les crocs, elle ne bougea pas de sa place. L'homme dut la comprendre et repris :
-Apparemment il est évident que non. Sinon cela ne te gênerais pas autant de le savoir mort j’imagine. Bon dans tous les cas, le faite que je ne sois pas au courent de ta présence ici, et déjà un sérieux manquement au règles, mais je devrais pouvoir le pardonner.
A ces mots la louve se redressa quelque peux rassurée. Mais l'Alpha n'en avait évidement pas fini avec elle. Il se rapprocha encore d'un pas, se mettant à porter de la louve qui plia automatiquement les pâtes avants, pour se mettre en position d'attaque. Mais le loup gris, qui se trouvait toujours derrière elle se mit à grogner pour la prévenir de ne pas faire de bêtise. Elle se redressa, penchant la tête sur le coter et attendant que l'homme finissent de parler. Celui-ci repris donc :
-J’imagine que Nicolae, que tu as rencontrée à n'en pas douter, à dus t'expliquer que tu n'aurais d'autre choix que de nous rejoindre, et je suppose également que tu courait en direction de la meute !
Cette deuxième affirmation fit rire tous les loup, dans un bruit des plus cocasse, mais pas Lily, qui savait très bien que tous cela allait mal tourner. Et ce pour elle évidement. Elle se mit à grogner pour exprimer son refus, et l'homme se mit à rire en la regardant un peu plus intensément.
-Tu n'as pas le choix ma belle, lui dit il ! Soit tu nous rejoins sois nous allons te tuer. C'est aussi simple que ça !

La louve cette fois franchement paniqué se mit à tourner en rond, oreille levée, prête à l'attaque, attendant son premier adversaire. Il était clair pour tous le monde, qu'elle avait choisi la deuxième solution. L'homme soupira alors puis s'éloigna de quelques pas avant de faire un signe au loup noir qui s’élança sur elle. Mais il n'atteignit pas sa cible. Apparaissant de nul part, Nicolae, toujours en homme, intercepta le loup en plein vole et l'envoya valser quelques mètres plus loin. Il vint se placer devant Lily, dans une position défensive, se pencher en avant, les jambes légèrement écarter. La louve se mit à gémir en le voyant, elle était vraiment contente qu'il soit là. Sans lui accorder plus d’attention, Nicolae se tourna vers l'Alpha qui se tenait non loin sans bouger, et il lui dit d'une voix grave pleine de colère :
-Elle est à moi !
-Je ne crois pas non ! Lui répondis l'alpha toujours aussi calme. Toute les femelles de cette région doivent intégrer ma meute ou mourir. C'est la règle, tu le sais.
-Et bien nous partirons ! Dit Nicolae
-C'est donc pour cela que tu ne m'as pas parler de cet incident ? Reprit L'Alpha sans porter aucune importance au dire de Nicolae. Et comme je suppose que ce n'est pas toi qui lui à fait ça , ajoutât 'il en la désignant d'un geste du menton, où se trouve le loup qui à fouler nos terre sans mon accord pour attaquer une jeune femme ?
-Mort. Lui répondit-il. Mort et enterrer, nous nous en sommes occuper tous les deux.
L'homme se mit à rire.
-Et bien vous formez une bien belle équipe ! Mais puisque tu dis qu'elle est à toi où se sauvait elle dons ainsi ?
La louve qui suivait toute l'histoire d'une oreille vraiment intéressée, se mit à grogner puis s'approcha au près de Nicolae pour lui apporter son soutien. L'humaine en elle renâclait, et enrageait au dire du jeune homme, mais la louve y avait bien trouver son intérêt et était évidement d'accord pour convenir qu'elle préférait rester avec lui plutôt qu'avec cette meute d'inconnu. Nicolae ne répondit pas à la question de l'alpha et se contenta de poser une main possessive sur la la tête de sa louve tout en défiant l'homme qui lui faisait face du regard.

Les trois loup présents se rejoignirent prés de leur maître pour le protéger, mais ne montrèrent aucun signe d'agressivité envers Nicolae. Il faisait mine de réfléchir quelques instants avants de marmonner :
-Peux tu te porter garent de sa sécurité et de celle des humains alentours? lui demanda t'il
Nicolae se retourna alors vers la louve, se mettant à genoux, la regardant une seconde dans les yeux avant de se relever et de répondre répondre :
-Oui. Je me porte garant. Elle est à moi.
L'Alpha se mit alors à rire puis finit par conclure :
-Très bien. Nous verrons cela. Je te laisse quelques temps pour lui permettre de s'adapter et revenez me voir tous les deux. Je déciderait alors de ta punition. Voyant Nicolae se raidir il ajouta : -Tu ne pensait pas que j'allais passer à coter du faite que tu ais essayer de me la cacher, tu as manquer à l'une de mes règles et tu vas devoir en payer le prix. A moins bien sûre que vous décidiez de quitter mon territoire, mais sachez alors que si je te retrouve je te tuerais sans hésiter. Je ne donne pas de deuxièmes chances. Tu le sais très bien.

Puis, sens attendre la réponse de Nicolae l'homme partis accompagner de ses loups, puis disparus dans la nature, laissant la louve et son compagnon seul.

Ils restèrent tous les deux là à les regarder disparaître sans trop savoir que faire puis Nicolae se tourna vers Lily la regardant intensément, et laissant sa peur et sa colère le quitter avant de s'adresser à elle :

-Reste en louve, tes habits sont toujours je ne sais où, et suis moi. Nous rentrons.

Il lui avait parler plutôt durement, mais il s'était vraiment inquiété pour elle et avait été offenser de la voir le fuir ainsi. Il faudrait qu'il discute un peux plus une fois arriver au chalet, et puis il était vraiment fortement embêter d'avoir dus se dévoiler ainsi devant elle. Il aurait préférer lui laisser du temps avant de la revendiquer ainsi. Mais les choses étaient faite et il ne pourrait rien changer à cela malheureusement.

Lily le suivit sans poser de problèmes, encore effrayer par ce qu'il venait de se passer. La louve en elle appréciait cet homme mais la femme était vraiment contrariée et perdue. Qu'avait il voulu dire tout à l'heur quand il avait dit qu'elle était sienne ? Elle voulu protester quand il lui ordonna de le suivre, mais le seul son qui sortit de sa gueule fut un jappement pas des plus éloquents. Il rentrèrent donc tous les deux au chalet et la route qu'elle avait parcouru en courent quelques temps plus tôt lui parut plus longue que dans son souvenir. Ils ne lui adressa pas un mot jusqu'à destination puis lui ouvrit simplement la porte pour la laisser entrer la guidant jusqu'à sa chambre où il referma la fenêtre et sortit pour la laisser redevenir humaine.

La louve alla se coucher près du lit et se concentra quelques secondes pour inverser sa mutation. Le changement fut long et douloureux et elle resta encore allongée là, haletante et gémissante quelques minutes avant de se relever doucement pour s'étirer. Elle était toute courbaturer et ses muscles tendus au possible lui faisaient vraiment mal. Elle chancela jusqu'à sa valise qu'elle avait laisser sur place et se dégota une tenue rapide et facile à enfiler puis alla prendre une douche bien chaude, qui l'aida quelques peux à se détendre et à se calmer. Elle en profita également pour réfléchir au derniers événements. Sa fuite c'était avéré être un désastre, et elle se retrouvait au point de départ avec un chef de meute qui était maintenant au courent de sa présence et qui ne la laisserait pas évidement pas tranquille. De plus en réfléchissant au propos de Nicolae elle fini par comprendre de quoi il s'agissait et l'idée qu'il l'ai ainsi appeler sienne lui faisait monter le rouge aux joues. A quoi jouait il ? Il était évidement hors de question qu'elle appartienne à qui que ce soit et elle qui n'avait jamais eu d'amants se sentait étrangement apeurer au sens de ce propos. Se décidant enfin a sortir de la douche elle se sécha rapidement avant d’enfiler ses vêtements et ressortis de la salle de bain.

Elle hésitait a sortir de sa chambre, désireuse de retarder au maximum la confrontation avec cet homme si étrange qui l'avait déjà sauvée par deux fois puis prenant son courage à deux mains elle se dirigea dans le salon où elle le trouva tranquillement installer dans un fauteuil, l'aire soucieux et le regard dans le vide. Comme il ne fit aucun signe à son approche elle s'assit sur le canapé qui lui faisait face et se racla doucement la gorge pour attirer son attention, sans savoir trop par où commencer. Nicolae leva les yeux vers elle mais ne broncha pas restant là à la regarder. Peut être espérait il qu'elle parle en première et après une petite réflexion elle se lança d'une petite voix mal assurée :
-Merci
-Ne me remercie pas, je n’ai aucune idée de ce qui nous attend à présent.

Il parlait avec dureté et cela fit frémir la jeune femme qui s'enfonça un peux plus dans le canapé. Elle se souvenait parfaitement des paroles de l'alpha, il avait une dette envers lui mais elle ne comprenait pas en quoi cela la concernait. N'osant pas aborder le sujet de son étrange revendication la concernant elle baissa les yeux au sol avant de lui demander :
-Que faisons nous maintenant ?
Il ne cessait de l'observer et cela la mettait de plus et plus mal à l'aise. Elle ressentait bien des choses dans se regard, de la chaleur, de la colère aussi et ne savait pas trop comment l'interpréter. Ses yeux si chaleureux lui donnait des frissons elle avait bien du mal à en décrocher et le fait qu'il ne réponde pas ne l'aidait pas à retrouver ses esprits. Ils restèrent donc tous les deux silencieux à se contemplé quelques temps puis le ventre de Lily se mit à grogner. Ses transformations lui avaient grillée pas mal de calorie et elle était vraiment affamée à présent. Nicolae qui dut sûrement l'entendre se leva sans dire un mot et sans même répondre à sa question, et se dirigea vers la cuisine. Le jeune femme se leva à son tour pour l'y suivre et s'installa près du bar pour le regarder faire. Cela lui paraissait si étrange de regarder quelqu'un d'autre cuisiner pour elle, mais elle appréciait cela bien plus qu'elle ne l'aurait pensée.
-Je peux t'aider peut être ?
-Non. Tu en as assez fait pour aujourd'hui.

Sa rudesse la figea sur place, réellement choquée et il s'en rendit compte rapidement.
-Désolé, je ne voulait pas te blesser ainsi. Tu n'as qu'a t'installer sur une chaise je n'en aurait pas pour longtemps.
Elle trouva donc une chaise ou s'installer rapidement puis le regarda faire avec appétit. Il sortit des œuf et du bacon, et cette simple odeur fit gronder d'avantage son ventre. Elle sourit mal à l'aise mais il fit genre de n'avoir rien entendu ce qui lui fit plaisir. Il était peut être pas si insupportable finalement. Une fois que les œufs et le bacon furent cuit il servit le tout dans deux assiettes et la rejoignit pour la guider à la table. Ils mangèrent en silence et son mutisme commençait à vraiment irriter la jeune femme. Ensuite elle retourna s'installer dans le canapé et il vint l'y rejoindre.

La fatigue pesait lourd sur les épaule de la jeune femme et cette tension permanente n'aidait en rien, elle décida donc d'aller se coucher. Elle se leva le salua rapidement et voulu se diriger dans se chambre mais à peine eu t-elle fait deux pas qu'elle sentit une main chaude se poser sur son avant bras la retenant sur place. Elle se retourna rapidement pour se retrouver face à Nicolae et qui la regardait toujours de ses yeux de braises avant de lui dire d'une voix rauque et mal assurée :
-Il faut qu'on parle Lily.
-Écoute, là je suis fatiguée et je voudrais bien dormir un peux. Ca peut pas attendre demain matin ?

-Si sûrement mais il vas vraiment falloir qu'on parle tous les deux, et je t'en pris n'essaye plus de te sauver. J'ai eu peur, et quand j'ai vus se loup essayer de te sauter dessus...
Il ne finissait pas sa phrase restant à la regarder une fois de plus et Lily ne savait vraiment plus où se mettre. Elle ne comprenait pas l'interet qu'il lui portait, elle voyait bien son trouble mais ne savait pas comment lui répondre. Soupirant elle fini par se retourner vers la chambre et attendit qu'il lui lache la main, ce qu'il fit rapidement. Elle fit encore quelques pas avant de tourner rapidement la tête vers lui pour lui répondre :
-Promis. Je, je suis désolée. Puis elle retourna dans la chambre, en ferma la porte, le laissant seul dans le salon, et alla directement se coucher, et pour de bon cette fois.





Et c'est pas fini!!!!






Revenir en haut Aller en bas
isa
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 1278
Points de Rp : 1485
Réputation : 20
Date d'inscription : 21/12/2010
Age : 37
Localisation : sur une plage des P.O.
Emploi/loisirs : aide comptable / lecture, balade
Humeur : Le soleil, la plage ... tout est parfais :)

MessageSujet: Re: Une vie de chien!   Mer 28 Mar 2012 - 19:51

J'espère bien que c'est pas fini.
Toujours aussi bien, vite la suite Very Happy




Lecture en cours

study  Wicca T4 les retrouvailles et 5 La boucle et bouclée (Cate Tiernan)   study


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vie de chien!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie de chien!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin
» autres gifs de chien de race

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison de la nuit FRANCE :: HRP – Coin Détente :: Médiathèque :: Section des écrivains-
Sauter vers: