Bonjour, amis du jour. Bonsoir, amis du soir ! Je vous souhaite à tous la bienvenue sur le forum français La Maison de la Nuit. Venez découvrir toutes les infos, les news, photos, vidéos et interviews qui portent sur cette série de livre phénoménale !!
 
AccueilPortailRPGS'enregistrerConnexion
Le forum est actuellement repris en main par Ever D. Black, soyez patient
Cyrius B. Lafferty & Luna Duchannes retrouvent leur statut de modo

Partagez
 

 We shall find you

Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier D. Tomas
Marqué
Marqué
Xavier D. Tomas

Messages : 8
Points de Rp : 14
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 59
Localisation : Soit à l'église, soit dans les rues à la recherche de buveurs de sang.
Emploi/loisirs : Chasseur de vampire

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

We shall find you Empty
MessageSujet: We shall find you   We shall find you EmptySam 7 Sep 2013 - 18:04


WE SHALL FIND YOU


PV : Démona Black



La nuit était tombée sur la ville depuis plusieurs heures déjà. Il était exactement quatre heures du matin, il y avait du brouillard et il était difficile pour tout le monde de voir quelque chose, en plus de ça, il faisait encore très sombre. Dieu sait qu’il est dangereux de se promener en ville à une heure aussi tardive. Les chasseurs de vampires, se faisaient de plus en plus nombreux et ils montaient une organisation anti-vampire. La maison de la nuit était le lieu visé. C’était là, la résidence des buveurs de sang. Mais il s’avérait beaucoup trop dangereux de franchir les murs de l’enceinte, des vampires devaient attendre tapis dans l’ombre, n’attendant qu’une chose : vous sauter à la gorge pour vous vider de votre sang, jusqu’à ce que mort s’en suive.  Il était bien entendu, hors de question de prendre un tel risque et ça l’homme au cigare, le savait.  

Xavier Tomas était devenu l’ambassadeur d’une horde de militants. Tous contre les vampires, bien entendu et tous très religieux. La journée, ils défilaient dans les rues, criant haut et fort : « A mort les suceurs de sang ! A mort les enfants de Satan ! » Ils collaient leurs affiches partout où il y avait de la place, poteaux électrique, feu rouge, lampadaires. Et ils coinçaient des publicités, sous les essuies glaces des voitures, parfois même ils allaient jusqu’à poster eux même, des prospectus,  montrant armes et accessoires pour s’équiper contre les vampires. Et chaque jours, leurs rangs gonflés, de nouveaux chasseurs les rejoignaient, réduisant les chances des habitants de la maison de la nuit de s’en sortir. Tous possédaient, armes à feu, eau bénite, pieux et j’en passe. Aucuns ne savaient encore, ce qui serait le plus efficace, il se fier à des ouvrages datant de l’an 1700 , rien ne disait que tout fonctionnerait encore, les vampires devaient être immunisé depuis ce temps là. Mais au lieu de craindre toute confrontation face à un vampire ou même plusieurs, ils étaient tous décider et optimiste à l’idée de les buter. Ils étaient même confiants.  Tous avaient perdu, femmes, maris, enfants, ou bien autres proches. Tous tués de la main d’un vampire, ou plutôt des crocs. Autant dire, qu’ils étaient plus que remonté.


Cela faisait déjà, plus d’une heure, que les chasseurs arpentaient les rues à la recherche d’un vampire. Ils n’étaient pas compliqué à repéré ordinairement, leur marque en croissant de lune était un signe distinctif. Mais, ils étaient malins, les buveurs de sang masquaient leur marques avant de sortir. Alors, les chasseurs étudiaient chaque geste, de la moindre personne qu’ils croisaient. Les vampires étaient au courant, les humains étaient prêts à les affronter, à mener une guerre contre eux, s’il le fallait. Alors ils se faisaient tous discrets, mais il n’est pas compliqué de remarquer un suspect. Souvent, ils baissent la tête et se dépêche de passer, où alors, ils se cachent dans une rue sombre, tant d’autres options sont possible.

Un mouvement dans la nuit, attira soudainement l’attention du chasseur au cigare. Il levait une paume de main, signalant aux autres, de ne faire aucuns bruits et d’arrêter de marcher. Tous s’exécutèrent. L’homme ôtait le cigare d’entre ses lèvres.  

-Qui que vous soyez, montrez vous !

Un silence de mort lui répondit. Il distinguait un autre mouvement furtif, il avançait lentement vers la ruelle sombre sur sa droite. Il entendit un sifflement strident, même pas deux secondes après, un de ses compatriotes, s’effondrait par terre, en hurlant, une flèche dans le torse. L’homme se retourna vivement vers le groupe de militants qu’il avait laissé derrière lui, il fit comprendre aux autres d’être prudent. Un second sifflement retentit et une autre personne s’effondrait sur le sol. L’homme aux cheveux grisonnants parla fort:

-Tous le monde à terre !

Tous se couchèrent ventre à terre. Tous, sauf lui. Il approchait toujours en direction de la ruelle obscure. Il plissait les yeux pour essayer de distinguer la silhouette qu’il avait entrevue. Mais avant qu’il n’ai eu le temps de faire un pas de plus, une jeune femme aux escarpins, sorti de la pénombre, un sourire aux lèvres. Aussitôt, il sortit le crucifix de sa poche et le tendit devant lui.

-Qui es-tu sorcière ?!
Revenir en haut Aller en bas
Ever D. Black
Vampire Adulte
Vampire Adulte
Ever D. Black

Messages : 954
Points de Rp : 1177
Réputation : 21
Date d'inscription : 21/02/2011
Age : 21
Localisation : Loin d'ici
Emploi/loisirs : Fuir
Humeur : -

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité : Ne rate jamais sa cible.
Son répertoire :

We shall find you Empty
MessageSujet: Re: We shall find you   We shall find you EmptyDim 8 Sep 2013 - 10:08

We shall find you Tumblr_luq6i1oeHx1r5nt1vo1_500

Ils voulaient tous notre mort. Les humains voulaient la mort des vampires. Ils savaient où nous trouver, à la maison de la nuit. Ceux qui avaient tenter de s'y aventurer avait été tué par mes soins. Vous direz que je suis cruelle, sadique et sans cœur. Et bien, en fait oui. Avec les humains, depuis quelques temps, je le suis. Ils veulent notre mort et nous causer des ennuis. Pourquoi ? Parce que des disparitions sont de plus en plus fréquente, qu'ils retrouvent des corps inanimés, complètement vidés de leur sang. Et je suis la principale fautive. Mon addiction au sang, dut au fait que je ne digère plus la nourriture humaine, me pousse à tuer. Je m'étais calmée depuis quelques temps, savourant le liquide froid des poches en plastique. Mais la rage est plus grande que tous le reste. Ils ne s'en sortiront pas comme ça. Et je compte bien les dissuader de nous déclarer une guerre.

Ils sont là. Armés jusqu'aux dents. Je ne crains pas leur eau bénite ridicule et leurs crucifix. Je crains juste leur pieux et armes à feu. Je peux guérir vite, comme n'importe quel vampire adulte, mais si il m'attrape, j'aurais plus de mal à me rétablir. Je suis rapide, je ne doute pas que je m'en sortirais. Et puis, j'ai un don qui peu m'être très utile.

Je me faufile dans la ruelle sombre, à la droite du groupe de chasseurs.

- Qui que vous soyez, montrez vous !

Un sourire en coin se dessine sur mes lèvres. Ce qu'ils ignorent c'est que je suis là, en train de les regarder, à travers le brouillard opaque et la nuit noire. Je les distingue très bien, il ne m'est donc pas difficile de les avoir comme cible. Le silence règne, ce qui est très propice à la concentration. Le sifflement familier, se fait entendre, mon ouïe fine, me permet d'entendre le déchirement des tissues de chair. L'humain cri et s'effondre sur le sol. Il n'est pas mort, juste blessé. Ma flèche à faillit lui transpercer le corps, mais elle s'est juste planté dans son torse. Je souris, plus sadiquement qu'autre chose. J'aime jouer à ce petit jeu là avec ces humains. Ils sont tellement naïfs!

Je me concentre une nouvelle fois. Un autre sifflement, un autre homme à terre. L'odeur de leurs sang, emplis mes narines. J'hume l'air, tel une bête. Mes yeux ont perdu tout leurs éclat d'ambre. Ils sont aussi sombre que cette nuit.

- Tous le monde à terre !

Je retenais un rire, tendit que les humains se couchaient ventre contre le bitume. Tous, sauf lui. Il ne craignait donc pas de mourir ? Perchée sur mes plus beaux escarpins noir, je sortais de la pénombre, un sourire aux lèvres. Aussitôt, il sortit un crucifix de sa poche et le tendit devant lui.

- Qui es-tu sorcière ?!

Un rire s'échappait d'entre mes lèvres. Une sorcière moi ? Qu'est ce que je disais, ils sont tellement naïfs. Je repris une respiration normale, ignorant l'odeur du sang, je n'étais pas là pour me nourrir. Sur ma gauche, je distinguais qu'un des hommes couché sur le ventre, préparait son arme. Je ne cillais pas, en quelques mouvements rapide, je me tenais devant l'homme, qui juste avant, fumait un cigare. Il ne bronchait pas, il y avait surement beaucoup de sang froid. Je lui retirais le crucifix des mains, et le contemplait. Il était inoffensif.

- Sorcière ? Non. Vampire, voyons! Un crucifix ? Hm.. Il est en panne votre machin. Je ne suis pas en train de me tordre de douleur. Le but s'était de quoi ? De me réduire en cendre ? Raté.

J'entendis une détonation. Un coup de feu. Je me déplaçais avec vitesse, la balle me passa devant les yeux, pour aller se loger dans un mur en pierre. Je pivotais vers l'homme qui venait de tirer. Il avait tenter de me blesser. Concentration. Un sifflement fendit l'air, tous regardaient autour d'eux. La flèche se matérialisait dans les airs et vint se loger dans l'épaule de celui qui tenait l’arme à feu. Je lui fis un clin d’œil alors que son visage se tordait de douleur.

- Il va falloir trouver autre chose pour nous atteindre, dis-je à l'homme grisonnant, en rivant mes yeux sur lui.

J'avais assez joué, avec le feu pour ce soir. Si je ne voulais pas qu'ils trouvent une solution pour m'attraper, j'allais devoir filer. Maintenant. Sinon, je risquais d'être criblée de balles. Avec la vitesse dont j'étais dotée, je disparaissais de leur vue en un clin d’œil. Le brouillard et la nuit noire jouant en ma faveur, je fus très vite, hors d'atteinte.

J’atteignais le mur d'enceinte de la maison de la nuit, j’ôtais mes escarpins, je les tenais dans une main, tendis que j’escaladais le mur avec grâce et agilité. Une fois de l'autre côté, je saluais, le Fils d'Erebus qui était en train de faire une ronde de surveillance, je renfilais mes escarpins et me dirigeais vers l'immense battisse.

La nuit était devenue dangereuse en dehors du campus. Il allait falloir être prudent.


_____________________________________________________________________________
We shall find you Tumblr_mgbwqkSCPj1qacbojo1_500
The bow is my ally. The arrow is my weapon.. And you, you are my strength, my soul mate. I love you.

We shall find you 687952dmosigna
Revenir en haut Aller en bas
http://new-transform.forumactif.org/
Xavier D. Tomas
Marqué
Marqué
Xavier D. Tomas

Messages : 8
Points de Rp : 14
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 59
Localisation : Soit à l'église, soit dans les rues à la recherche de buveurs de sang.
Emploi/loisirs : Chasseur de vampire

Feuille de personnage
Réputation :
Don / Affinité :
Son répertoire :

We shall find you Empty
MessageSujet: Re: We shall find you   We shall find you EmptyDim 8 Sep 2013 - 12:27

L'homme gardait son crucifix tendu devant lui. Depuis qu'il était enfant, sa famille était religieuse et très croyante. Il avait été éduqué ainsi, donc pourquoi changer maintenant ? Dieu était avec lui, il le protégerait de ces buveurs de sang, il avait entièrement confiance en ses croyances, il était donc, très sur de lui. Mais il ne pu qu'être surpris par la jeune femme, qui se tenait devant lui. Elle était en train de rire. Se fichait-elle de lui et des autres chasseurs ? Jouait-elle avec leur sang froid ? Dans tous les cas, ils ne montreraient aucun signes de faiblesse. Peut-importe qui elle est.

Il était évident qu'elle n'était pas humaine, sa beauté, sa grâce, sa rapidité et sa capacité d'envoyer des flèches, sans arc, ne trompait pas. Elle n'était pas humaine, c'était un créature de la nuit, une fille de Satan. Elle était le diable incarnée. Elle était rapide, en quelques enjambés, en moins de temps qu'il en faut pour le dire, elle se trouvait nez à nez avec l'homme qui tendait son crucifix. Il ne bougeait pas, malgré cette proximité effrayante. Xavier étudiait son visage, ses moindres gestes. Elle lui retirait le crucifix des mains, il fut interloquer.

- Sorcière ? Non. Vampire, voyons! Un crucifix ? Hm.. Il est en panne votre machin. Je ne suis pas en train de me tordre de douleur. Le but s'était de quoi ? De me réduire en cendre ? Raté.

Elle souriait. Son visage était une des multiples facettes de Satan, l’homme à la cinquantaine d'années en était certain. Était-ce elle, ou un autre membre de ses rangs qui avait tué sa fille, il y a quelques mois ? Il n'avait aucuns moyens de le découvrir, c'est pourquoi il était bien décidé à mener une guerre contre ces suceurs de sang, les anéantir, les détruire, les bannir pour de bon de ce monde.

Un coup de feu, le fit quelque peu sursauter. La vampire avait bondit en arrière au bon moment. Une balle s'enfonça dans l'un des murs de pierre d'une habitation. Le mur se fissura légèrement suite à l'impact. Il tournait la tête sur sa droite. C'était l'un de ses hommes qui avaient tenter de tirer sur la créature. Il l'avait manqué. Comme pour prouvez une nouvelle fois sa puissance, d'enfant de Satan, la vampire sembla se concentrer sur le malheureux et quelques secondes après, une flèche se logeait dans son épaule.

- Il va falloir trouver autre chose pour nous atteindre.

Monsieur Tomas n'eut pas le temps de régir, que la créature avait déjà disparut dans la nuit. Où était son crucifix ? Il le cherchait du regard, le retrouva par terre quelques mètres plus loin. Il se tournait alors vers les militants.

- Bien. C'est tous pour ce soir, ne prenons pas le risque d'avoir d'autres blessés. Rendez vous à l’hôpital, je vous rejoins, j'ai un coup de fil à passer.

La troupe d'humain acquiesça et certains aidèrent les blesser à se remettre sur pieds, plus loin leurs gros 4x4 étaient garés. Ils pourraient transporter les blessés jusqu'au centre hospitalier, pour qu'ils soient soigné. L'homme reprit son cigare entre ses lèvres. Il sortit son téléphone mobile de la poche de son blouson. Il composait un numéro de téléphone. Aussitôt, la personne de l'autre côté du fil, répondit. La discussion était engagée.

- Bonsoir lieutenant Stone. Nous avons croisé une vampire sur notre chemin. Elle a blessée trois de mes chasseurs. Les crucifix sont inefficaces.. Comment ?.. Oui, un chasseur à tenté de lui tirer une balle, avec son arme, mais c'est un échec. Elle est rapide et semble percevoir le moindre de nos gestes. Elle est puissante, elle peut lancer des flèches sans arc, il semblerait qu'il lui suffit de se concentrer. Oui. Non, elle s'en est sortie sans une égratignure. Bien sur. C’est une jeune femme, elle avait des talons hauts, des escarpins je crois.. Oui. Une brune. On lui donnerait le bon Dieu sans confession, si son sourire n'était pas si.. Sadique ? Oui c'est le mot. Très bien. D'accord. On se tient au courant. C'est ça. Bonne nuit.

Il enfuit son téléphone dans la même poche, le jour ne tarderait plus à se lever. Sa femme devait être inquiète et il devait rentrer veiller sur sa dernière fille. Il passerait à l’hôpital le lendemain pour voir comment aller les chasseurs blessaient.

Il terminait son cigare avant de le laisser dans un caniveaux. "On te retrouvera. Et la guerre sera déclaré." Fut sa dernière pensée pour la vampire brune.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




We shall find you Empty
MessageSujet: Re: We shall find you   We shall find you Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
We shall find you
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La maison de la nuit FRANCE :: La maison de la nuit Francaise :: La ville :: Rues-
Sauter vers: